Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs

Aller en bas 
AuteurMessage
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Dim 13 Jan - 0:22

Après leur rencontre avec le petit groupe d’êtres démoniaques et d’humains, ils avaient tiré à pile ou face afin de déterminer leur prochaine destination. En effet, leur proie ne semblait plus avoir pied au Soul Gardian et ils n’avaient donc aucunes raisons de s’y attarder. Ainsi, ils avaient fini par atterrir au fin fond des Landes Infernales qui étaient aussi désertes de vie que les jambes des elfes de poils. Ca n’était peut être pas très sérieux comme manière de s’orienter, mais il fallait bien avouer qu’ils n’avaient aucuns renseignements sur le chemin qu’avait pu emprunter leur cible. Et puis, un peu de hasard ne pouvait pas leur faire de mal. Ca rendait même les choses plus amusantes !

- PAR LE STRING DE SATAN POURQUOI EST-CE QU’ON TOMBE TOUJOURS DANS DES ENDROITS POURRIS, BORDEL DE DECHUS!!! hurla Michaël en réduisant en cendres de son poing un monceau de pierre qui osait lui faire face.

Bon, en fait ça faisait des heures, et des heures, et des heures, et des… qu’ils marchaient à travers les landes sans avoir croisé âme qui vive, ne serait ce que pour le plaisir de se défouler dessus. Rien, nada, vide de vide et franchement exaspérant pour une personne qui aimait l’action. Il fallait bien qu’ils poursuivent, pourtant, car ils n’avaient pas fini de sonder l’endroit et le lieu, malgré les apparences, était fort peuplé de cachettes. Leur cible pouvait être n’importe où. Et cela tapait sur les nerfs du Séraphin de la Guerre dont la patience, il fallait bien l’avouer, n’était pas le fort.

Seul, cela aurait été plus facile, évidemment. Mais il ne comptait pas non plus dévoiler toutes ses techniques à une ange dont il ne savait presque rien. Si ce n’était qu’il l’aurait bien fait déchoir, ou tuer. Autant dire qu’il n’était pas prêt à lui accorder sa confiance. Le militaire était un trésor de stratégies, de ressources et de renseignements les plus pointus et les meilleurs, c’était en partie pour cela qu’il avait aussi l’obligation de ne pas livrer à n’importe qui le savoir angélique de sa caste. A Celestia, l’académie militaire était presque une secte dont aucuns secrets ne devaient d’échapper.

- Où est ce qu’on va ? demanda t il en se calmant un peu en observant les divers chemins encore vierges de leur passage devant eux.

Une fois de plus, il désirait voir ce que valait véritablement sa coéquipière. Au pire, s’il craquait vraiment, il pourrait toujours lui proposer un duel. En temps que Séraphin, elle devait bien savoir combattre ! Avec un peu de chance, il réussirait peut être même à lui laisser la vie sauve.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Dim 13 Jan - 23:04

Raziel susauta, à la fois surprise par l'exclamation de Michaël et par son excès de colère envers un pauvre rocher qui ne lui avait rien fait. Le Séraphin de la Guerre serait donc aussi peu patient que cela ?

*Le string de Satan ? Charmant...*

La jeune Ange voyait là un aspect du Séraphin de la Guerre qu'elle n'avait encore jamais vu. A Celestia, il était toujours fier, hautain et calme. Mais là, cette image s'était soudainement brisée, par deux fois. La première lorqu'il avait impunément évoqué ses petites affaires personnelles et celles de Lucifer, et la deuxième en cet instant présent, par son énervement et sa vulgarité. Le Séraphin du Secret se serait bien passée d'entendre parler des caleçons de Lucifer... Mais Raziel avait étéaussi surprise par la décisions des hauts placés angéliques de parlementer avec l'ennemi. Pour elle, les Ange de Celestia en était toujours à considérer les autres races comme infrieures, et celle infernales impures et à éradiquer. Les choses avaient apparemment un peu changé durant les deux années de son exil...

Raziel tourna la tête vers Michaël lorsqu'il s'adressa à elle. Une fois de plus, elle avait cru que les communications entre les deux Anges ne seraient que minimes... Et le Séraphin de la Guerre ne l'avait toujours pas décapitée sur place pour l'affaire d'Ayaë. Le Séraphin du Secret priait de tout son coeur pour que Michaël oublie les paroles de l'Humain, mais le frère de Lucifer ne devait pas avoir une mémoire aussi mauvaise que cela... Tout en marchant, la jene Ange réfléchit à la question de Michaël. Effectivement, il avait posé la bonne question, embêtante accessoirement. On aurait presque dit que Michaël se reposait exprès sur sa camarade - enfin, si il la considérait comme telle. La camarade en question condidéra que retourner la question au Séraphin de la Guerre serait le plus judicieux et c'est ce qu'elle s'empressa de faire.

- Où pensez-vous qu'il serait plus judicieux d'aller ?

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Dim 13 Jan - 23:33

Le Séraphin de la Guerre leva les yeux au ciel de cendres.

- ET POURQUOI TU CROIS QUE J'TE POSE LA QUESTION? finit par craquer Michaël en se retournant d'un bloc vers sa semblable.

N'était elle donc pas douée de capacité de réflexion et incapable de prendre une décision, ou avait elle simplement peur d'emprunter un mauvais chemin? Peut être les deux. Mais en cet instant, le soldat ne se sentait pas d'humeur à la compassion ou à la patience. Il avait posé la question à Raziel parce qu'il avait envie qu'elle décide, il était donc hors de question qu'elle lui renvoie la balance.

- TU AS JUSQU'A TROIS POUR TE DECIDER! hurla t il en posant la main sur Azaël qui elle aussi semblait être chagrinée par le manque d'action.

D'un côté, c'était assez impressionnant comme il avait l'impression d'être en train d'éduquer un de ces élèves anges qui fesaient leurs premiers pas sur un champ de bataille. Observer, réfléchir, agir. La base de la base, et pourtant si difficile à apliquer sans expérience, ou si on était pas Séraphin de la Guerre.

- UN...

Avec un peu de chance, quelqu'un entendrait le militaire crier et accourait. Et dans de tels lieux, cela risquerait d'être un être démoniaque. Donc, Michaël aurait tout le loisir de se défouler sans massacrer pour autant sa 'camarade'.

- DEUX...
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Tsubasa
¤ Démon du 7eme cercle

¤ Démon du 7eme cercle
avatar

Nombre de messages : 89
Statut :
Date d'inscription : 22/09/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Démon du 7e cercle
Autre: Schyzofrène, paranoïaque et anthropophage

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Dim 13 Jan - 23:37

Akuma attendait bien au chaud dans son antre, il se délectait de viande humaine rapportée de ses expéditions sur Terre. Soudain quelque chose le frappa. Quelque chose de commun, qu'il avait déjà vu, et pas n'importe où ... sur Terre ...
Il se redressa, ouvrit son antre, le sable chaud y entra un peu, mais le démon ailé n'y fit pas attention, et referma aussitôt l'entrée de sa grotte. Il s'élança sur la dune et prit son envol. Il gagnait de la vitesse rapidement et survolait les plus hautes dunes dont la cime sablonneuse glissait sous la vitesse du démon.
Maintenant, il se dirigea vers cette chose. Il tournoya pendant quelques minutes avant d'appercevoir une ombre au loin. Cette ombre n'était pas seule, elle était accompagnée d'une autre ombre qui venait d'hurler quelque chose d'incompréhensible. Le démon ressentit un puissant malaise à leur approche ... DES ANGES ? Comment était-ce possible. Il se mit à raser le sol et put appercevoir le prmier visage qui lui rappela une personne, le second n'était autre ... que l'ange qu'il avait rencontré sur Terre. Il se posa en face d'eux et les regarda d'un air narquois.


- Alors, perdu ? ironisa le démon ailé à l'attention des deux anges.

Apparement, le second ange semblait assez agacé par quelque chose, tandis que la jeune ange, elle, s'efforçait de rester calme. Le paysage avait beaucoup changé, il n'y avait plus de sables brulants, non, il y avait des itinéraires serpentant entre de grands rochers, et d'autres rochers beaucoup plus petits. Un autre rocher semblait partiellement démoli.
Ce rocher était en face de l'ange agacé, mais il ne pouvait avoir une force assez titanesque pour le déteriorer à ce point. Ou alors ... Oui, cet ange ressemblait étrangement à Lucifer. Mais ce ne pouvait être ... Non, impossible ... Que ferait-il là ...
Pourquoi le séraphin le plus important de Celestia ferait une vadrouille en enfer pour s'y perdre ? Pourquoi ne détruirait-il pas directement le Soul Guardian ? Mais le plus important, comment était-il arrivé jusqu'ici ?


- C'est bien mon aubaine, une ange que j'ai rencontré sur Terre et avec qui je me suis battu accompagnée du magnanime séraphin de la guerre, qui n'est autre que le frère de Lucifer, dit-il comme s'il racontait l'introduction d'une histoire palpitante.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Lun 14 Jan - 23:39

Wow. Finalement, le Michaël hautain, fier et calme n'était pas si mal que ça. Raziel s'écarta du Séraphin de la Guerre en le voyant poser la main sur Azaël. Une direction. N'importe quelle direction. La première qui lui viendrait à l'esprit, sous peine d'être décapitée sur place.

*Ca craint... Euh...*

- Tout droit ? laissa-t-elle échapper.

Ben oui, c'était la première chose qui serait venue à l'esprit de n'importe qui. Bien que Sérahin du Secret ne soit pas n'importe qui, elle n'échappait pas à la manière de penser des auters personnes lorsq'elles étaien dans l'urgence. Au point d'en sortir des trucs stupides. Tout droit. Stupide. Mais ça tenait à peu près la route. Enfin, elle espérait. Sinon, c'était fini, sa tête roulerait sur le sol sablonneux des Landes infernales. Voyant une forme ailée au loin, la jeune Ange leva les yeux au ciel, en reprenant son calme. Un être démoniaque, sûrement. Qui la sauvrait et sur lequel Michaël pourrait sûrement se défouler. Lorsque le Démon se posa près d'eux, Raziel avait repris son calme et était de glace. Cette froideur se renforça lorsqu'elle reconnut le Démon qu'elle avait combattu sur Terre. Elle s'était dit qu'elle aurait sa peau, à celui-là. Elle devait lui faire payer pour avoir essayé d'insuire le doute en elle.

- Seulement, la fin de l'histoire et que le Démon va finir en morceaux ici même... fit Raziel, froidement.

Dans un chuitement métallique, ses lames sortirent de ses bracelets d'or. Pourtant, elle ne se mit pas en garde. Pas encore. Michaël n'apprécierait peut-être pas qu'elle lui vole une proie. Or, elle avait déjà énervé son homologue de la Guerre, et valait mieux ne pas recommencer. Ceendant, elle s'inquiétait tout de même sur son sort. Ce Démon avait laissé échapper une fâcheuse information : le fait qu'elle l'ait combattu sur Terre. Et le Séraphin de la Guerre comprendrait qu'elle ne l'avait pas tué, soit par incapacité, soit par manque de volonté. En tout cas, elle descendrait encore plus dans son estime. A ce niveau là, ce devait être le niveau de la mer qu'elle devait avoir dépassé. Peut-être même depuis longtemps.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Mar 15 Jan - 23:09

Tout droit? La surprise succédant à la colère avec la rapidité de la foudre fut sans doutes une des seules choses qui évita au Séraphin du Secret d'apprécier le tranchant d'Azaël. Tout droit? Mais c'était pire que le néant par là bas! En cette direction la morphologie du terrain ne changeait guère, ce qui signifiait qu'il y avait peu de cachettes possibles, et que leur champ de détection était bien plus étendu. Et du point où ils étaient, le rayon de détection magique leur indiquait déjà que 'tout droit' était désert de toute vie. Allons bon. Non contente d'être totalement empotée l'ange se faisait elle aussi un plaisir de se moquer de lui? Ca n'était pas sûr, car il aurait juré avoir perçu une once de crainte et de stress dans la voix de sa semblable. Mais pourquoi aurait elle donc peur de lui? Elle n'était pas encore déchue!

Il allait répliquer sévèrement quand une aura particulière et familière lui parvint. Il réprima un sourire mais son impatience était à présent bel et bien partie. Ce qui s'annonçait était plus que délectable. Il ne lâcha pas pour autant Azaël de la main. Pas qu'il cherchait du réconfort, mais savoir l'arme sous sa main était une manière de contenir ses pulsions meurtrière. Ainsi que celles de la lame angélique. S'il en avait été dépourvu, c'est un tout autre accueil qui aurait été adressé au nouvel arrivant.

Ce dernier n'avait pas besoin de se présenter pour être reconnu. Lui aussi faisait partie des petits papiers du Séraphin de la Guerre, et contrairement à Adonis, Akuma était plutôt un habitué de Sylvania. En réalité, Michaël ne l'avait jamais vraiment croisé, sinon le démon n'aurait pas été là pour leur faire la conversation. Il l'avait quelques fois aperçu de ses positions sur les champs de batailles, par ailleurs, il semblait qu'il était du genre à donner du fil à retordre aux nouvelles unités angéliques. Ce qui n'était pas plus mal. Il n'aimait pas se battre contre les faibles.

Il haussa cependant un sourcil en entendant Akuma laisser entendre qu'il avait déjà croisé Raziel sur Terre et qu'ils avaient déjà combattu l'un contre l'autre. Or, si tous les deux étaient présents à ses côtés... Il jeta un regard surpris/exaspéré/glacial/noir/meurtrier au Séraphin du Secret et serra un peu plus le manche d'Azaël. Un des deux êtres était en trop, une donnée qui n'aurait pas dû exister à cette heure ci, et il fallait donc corriger cette abération. Par la force. Par la destruction de l'erreur.

- Peut être pas si magnanime que ça, Akuma... lança vertement Michaël au démon sans toutesfois quitter sa semblable des yeux. Je vous en prie, finissez ce que vous avez commencé...

Il s'écarta un peu du duo et finit par s'adosser à un bout rocher survivant. Croisant les bras sur son torse, et laissant ainsi Azaël laisser libre court à sa fureur en émettant un sombre halo, il observa un peu plus intensément le Séraphin du Secret. Il se fichait énormément de la destabiliser ou qu'elle perde, dans tous les cas, il se sentait d'humeur à finir leur mission en solo, il trouverait bien une excuse... ou ferait accepter la vérité aux autres. Il aurait pu, éventuellement, s'intéresser à Akuma, mais il le connaissait déjà par coeur, comme tous les ennemis qui figuraient sur ses petites fiches. Et temps qu'ils ne bougeaient pas...
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Tsubasa
¤ Démon du 7eme cercle

¤ Démon du 7eme cercle
avatar

Nombre de messages : 89
Statut :
Date d'inscription : 22/09/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Démon du 7e cercle
Autre: Schyzofrène, paranoïaque et anthropophage

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Jeu 17 Jan - 19:54

La stupeur saisit le démon. Ils étaient perdus, et elle voulait déjà le tuer ... Les anges étaient tous pareils, orgueilleux et arrogants ... Même elle, et vu la personne qui l'accompagnait, elle ne s'était toujours pas décidé à entrer chez les déchus, ou alors elle cachait son jeu pour ne pas être massacrée.
Un frisson parcourut le corps d'Akuma, est-ce que Michaël le massacrerait ? L'ange elle-même semblait craindre son supérieur, et son expression avait changé, elle était passé de la crainte de son supérieur, à la froideur de la pierre assassine ...
Le bruit métallique des deux armes ne l'étonnait pas, il l'avait déjà entendu sur Terre, et avait fini par quitter les lieux, ni perdant, ni vainqueur, seulement semeur de la graine la plus fertile : le doute ... Il avait instoré le doute chez l'ange, mais apparement, elle l'avait vaincu.


- Pas un calin de retrouvailles ? ironisa-t-il sur un ton très critique.

Il fut surpris et refroidi quand il appris que Michaël n'avait pas l'attention de participer de suite au combat, préférant laisser les "rivaux" se mener combat. Le séraphin sembla rester spectateur de le lutte qui allait débuter. Michaël le brave ... Mais peut-être ce n'était que des rumeurs, ou alors, il voulait s'occuper un peu en regardant un match ...
Akuma fit sortir ses griffes et fit comprendre à son adversaire qu'elles étaient largement plus effilées que la dernière fois, puis, continuant son rituel d'intimidation, il écarta ses ailes au maximum, puis il s'allongea la queue. Il était prêt, mais avant de démarrer le combat, il adressa un regard à Michaël, et releva sa réplique.


- Lorsque j'aurais fini, je serais honoré de vous affronter, Michaël, le séraphin de la guerre, pas si magnanime que ça, conclut-il.

Puis, il détourna la tête, s'étira un peu le coup et les bras. Il ne voulait porter le premier coup, c'était par galanterie ... Ou alors par fair-play. Enfin, peu importaient les raisons, le plus important était qu'il finisse le travail qu'il avait voulu bâclé, et qu'il puisse accéder au combat contre le frère de Lucifer.
Le combat allait être différent du dernier, cette fois, Akuma se fichait d'être reperé, et s'était entraîné durement depuis ce voyage. Cependant, la victoire n'était pas assurée, tout pouvait arriver, le pire serait une intervention de Michaël, qui serait surement en la faveur de sa collègue, et qui serait catastrophique pour Akuma : il n'était pas de taille à affronter les deux anges en même temps, il arriverait à peine à tenir tête à Michaël ...
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Sam 19 Jan - 0:03

Raziel avait été perturbé lors de son premier face à face avec le Démon. Ce dernier avait réussi à semer le doute en sa personne, mais elle avait fini par le chasser. Sa rencontre avec Michaël l'avait remise à sa place, même si elle comptait bien agir une fois de retour à Celestia. Mais en douceur et sans aller à l'encontre des préceptes angéliques, qui étaient la base de tout. Ce Démon, ce traître au Ciel, cet être impur et vicieux n'avait qu'à mourir. Et ce, sous sa lame. Cependant, un frisson parcourut son crops lorsqu'elle sentit le regard de Michaël peser sur elle. Elle savait que le Sréaphin de la Guerre n'appréciait pas vraiment le fait qu'elle ait laisé ce Démon en vie la première fois, mais elle était sur le point de racheter ses erreurs. Aucune crainte à avoir.

- Peut-être le calin de ma lame, qui risque d'être tout de même assez froid, répliqua Raziel avec un ton aussi froid que son argument.

L'attitude du Séraphin du Secret avait changé. Elle se trouvait face à un Démon, face à une erreur de Dieu. Non, le Tout Puissant ne commettait pas d'erreurs. Une erreur tout court. Bonne à être supprimée. L'Ange réservée qu'elle était en société avait disparu, laissant place à une combattante aguerrie posant un regard froid et dénué de sentiments sur son adversaire. Elle était une Ange. Son devoir était d'éliminer les quarte mondes de ses impuretés. Elle ne répondit même pas à la remarque du Démon, qui semblait compter le Séraphin du Secret comme un simple Archange que l'on envoyait au combat. Si il le fallait, elle déploierait l'entièreté de sa puissance, cette fois-ci.

Le rituel d'intimidation ne fonctionna pas sur Raziel qui semblait être entrée dans une phase qui la tenait loin du monde sans pour autant être vulnérable. Elle s'élança. Et elle visa un point certain grâce à ses lames fines et précises. Elle attaquait de front, mais avec une bonne garde, et ne visant pas ce à quoi devait s'attendre le Démon. La lame d'or de son poignet fusa, dans l'objectif d'atteindre le creux de la main d'Akuma...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Sam 19 Jan - 20:49

Le Séraphin de la Guerre ne répondit pas au démon. Evidemment que ce dernier serait honoré de l'affronter, du moins s'il survivait à Raziel. Généralement, le peuple démoniaque éprouvait divers sentiments bien déterminés à l'égard du soldat: de la crainte, de l'admiration ou de la fierté à l'affronter. Mais aucun n'avait jamais pu se vanter de l'avoir battu, puisque cela n'était jamais arrivé. Universellement connu et reconnu, loin de souffrir de sa popularité, le militaire s'en agaçait parfois cependant. Combien de jeunes démons bien trop téméraires avait il du envoyer dans la tombe en un seul geste? Pathétique. Non seulement les créatures de Dieu avaient un certain penchant pour tout ce qui était puissant, mais elles aimaient aussi s'y frotter, ce qui était beaucoup moins bien.

D'un oeil critique, il regarda sa semblable s'élancer, retenant avec un soupire une remarque sur sa garde ainsi que sur le mouvement de ses jambes. Si elle survivait au démon, ce qui serait tout de même mieux parce qu'elle frolait déjà l'infiniment négatif dans l'estime de Michaël, et si ce dernier remettait son éxécution à plus tard, il faudrait qu'il lui fasse revoir sa technique. Si le résultat pouvait être bon, quoi qu'il en serait forcément un peu altéré niveau efficacité, le Séraphin de la Guerre avait en horreur le travail baclé, impropre et mal fait. Il fallait que ça soit parfait. On ne faisait pas la guerre comme on essayait de comprendre le fonctionnement d'un CheeseBurger en le remontant maladroitement. La Guerre était un Art, une Discipline et une Science. Pour les novices. Bien plus pour sa part. Mais c'était le minimum.

Machinalement, il étendit momentanément son pouvoir de détection, histoire de vérifier que personne ne se pointait. Il fit bien. Un second être démoniaque avait décidé de venir à leur rencontre. Mais ils avaient le temps, ce dernier se situait encore à une soixantaine de kilomètres. L'action avait duré une fraction de seconde, mais cela suffisait au Séraphin pour situer le promeneur, sa vitesse, ainsi que de prévoir dans combien de temps il entrerait dans son champ de détection permanent. Quand au niveau du démon, il ne semblait pas très élevé. Le Séraphin soupira. Ca n'était pas encore l'occasion de vraiment se défouler.
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Tsubasa
¤ Démon du 7eme cercle

¤ Démon du 7eme cercle
avatar

Nombre de messages : 89
Statut :
Date d'inscription : 22/09/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Démon du 7e cercle
Autre: Schyzofrène, paranoïaque et anthropophage

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Mar 22 Jan - 22:22

Un éclair glacé, le reflet des lames sous le soleil rouge, puis un filet de rouge plus foncé, se sont les images qu'Akuma apperçut. La blessure le fit énormément souffrir, cependant, il n'en montra rien, et contre-attaqua avant que l'ange soit replacée. Il la projeta d'un poing assuré vers le rocher, du moins c'était ce qu'il devait se passer, à moins qu'un miracle survienne et qu'elle puisse esquiver ce coup.
Le démon ne s'occupait plus de Michaël qui semblait regarder le combat avec intêret. Le sang dégoulinait toujours de sa main. Il serra la main, le liquide rougeoyant coula moins, et coulait par étapes. Le démon n'en avait que faire. Il regarda ce qui se passait autour de lui. L'ange semblait être projetée, mais peut-être pourrait-elle esquiver le rocher.
Il avait une nouvelle botte secrète depuis leur dernier combat, et il comptait la dévoiler. Il tendit ses ailes au maximum, et entre deux pliures, on put distinguer un fourreau. C'était Lucifer qui lui avait offert récemment. Il saisit le pommeau de son épée et la dégaina. Une lame aussi pourpre que son sang en sortit. Il l'exhiba quelques secondes. Il ne la maîtrisait pas parfaitement, mais cette arme était d'un naturel maniable.


- Un don de votre frère, dit-il sur un ton enjoué à Michaël.

Il se mit en garde avec sa nouvelle arme. Il la fit luire au soleil. Une lumière rouge beaucoup plus forte qu'une simple lueur éclaira l'endroit. Le soleil se couchait sur les landes infernales. Les cycles solaires étaient très différents ici, le soleil mettait quelques dizaines d'heures à se coucher, et seulement une ou deux heures à se lever.
Les rochers semblaient écrasés sous la chaleur des landes. Il n'y avait rien à des kilomètres. Bien sur, Akuma savait exactement où aller pour quitter cet endroit, mais il ne dévoilerait en aucun cas cela, plutôt mourrir. Il le dévoilerait peut-être s'il perdait, mais il était tellement sûr de lui contre Raziel ... cependant contre Michaël.
Ce n'était pas non plus pour autant qu'il sous-estimait Raziel, mais il la voyait encore lors de leur premier affrontement, si instable, si facilement manipulable, il avait presque réussi à la déchoir. Le combat avait été très court, et aucun des deux adversaires n'avait réussi à prendre l'avantage.
Peut-être que la même chose allait se produire là. Il attendit que Raziel porte le prochain coup, ne sachant pas si elle allait se remettre sur pieds avant de percuter le rocher.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Mer 23 Jan - 23:17

Raziel encaissa le coup de poing du Démon en serrant les dents. Analysant rapidement la situation, elle se rendit vite compte du fait que si elle ne faisait rien, elle heurterait le rocher. Or, heurter un rocher, un plus d'être stupide, lui causerait bien plus de dommage qu'elle en avait fait au Démon. Elle avait attaqué la première, il fallait qu'elle garde cet avantage. En plus, pas question de se ridiculiser devant Michaël, déjà qu'elle avait failli mourir la tête tranchée par Azaël. D'ailleurs, il était étrange qu'il n'ait émis aucune remarque à propos de sa décision d'aller tout droit, qui était complètement stupide. Mais ça, c'était la peur et la panique qui avaient réduit son cerveau à l'état de petit pois pendant une fraction de seconde.

Les ailes de la jeune Ange apparurent en une fraction de seconde dans un halo doré, et elle exécuta une pirouette dans les airs pour se rétablir et ainsi éviter le rocher. Entendant Akuma dire une briève phrase, les yeux de la jeune Ange se rivèrent sur l'arme que venait d'exhiber le Démon. L'éclat était plutôt impressionant, mais il en fallait plus pour impressionner le Séraphin du Secret. Lucifer offrait des présents à tous les Démons qu'il croisait ? Plutôt étrange. Celui-là devait faire partie de ses proches.

La jeune Ange esquissa un petit sourire qui disparut quelques instants après. Ce Démon se croyait malin en sortant ainsi son arme et en frimant avec. Si il parlait à Michaël, c'était qu'il n'avait pas toute son attention dans le combat. Raziel s'élança de nouveau, juste après qu'elle se soit rétablie, pour ne pas laisser le temps au Démon de réagir face à son rétablissement. Arrivée à deux mètres du Démon, donc à portée de lame, la jeune Ange exécuta un puissant battement d'aile pour prendre de la hauteur et se retrouver au-dessus du Démon. Elle tourna verticalement sur elle même pour frapper d'un coup puissant la lame d'Akuma. Et de sa min droite, elle porta un coup d'estoc allant droit vers le visage du Démon...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Jeu 24 Jan - 0:57

/|\ PASSAGE POUVANT HEURTER A LA SENSIBILITE DE CERTAINS /|\





Le Séraphin de la Guerre releva les yeux au ciel, exaspéré. Aucun des coups que se portaient mutuellements les deux adversaires n'était véritablement dangereux, et tous deux se jouaient l'un de l'autre. C'était un peu comme regarder un âne courir après une carotte attachée sur lui même, ca avait un intéret particulièrement nul. Pour peu, il aurait pu faire revoir ses positions à Raziel durant le combat, mais il ne sentait pas d'humeur à s'incruster dans un duel qui de duel ne portait que le nom.

Il jeta un rapide coup d'oeil à l'arme d'Akuma. Elle était plutôt simple et devait, non pardon, et avait été conçue dans un but pratique. Elle ne s'embarassait pas d'effets particuliers et additionnait à la fois dextérité et puissance. Cependant, elle n'en restait pas moins une lame d'apprentissage. Ca n'était pas avec cela que le démon avait une chance de se hisser à la hauteur de Michaël. Azaël lui aurait réglé son compte bien avant. L'âme de cette épée, de ce cadeau de Lucifel, était aussi faible que la flamme d'une bougie en pleine tempête. Mais pourquoi son imbécile de frère offrait il ce genre d'artéfact à ses alliers? Pour assurer leur coopération?

Le second être démoniaque entra dans son champ de repérage. Délaissant le reste de rocher contre lequel il s'était adossé, l'ange posa sa main sur la poignée d'Azaël, sans toutefois la tirer. C'était juste histoire de la calmer, il n'en aurait pas besoin. Il était suffisemment dangereux sans armes pour un novice des combats. Il retint un soupire. Si cet interlude lui permettrait de se changer les idées, il n'en restait pas moins que cela serait d'un courte durée, et peut être même bien plus décevant que défoulant.

Quelques secondes plus tard, une jeune démone posa pied à terre du côté d'Akuma. Visiblement, c'était ce dernier qu'elle était venu voir, et appréhendait quelque peu ce face à face angéliquo-démoniaque. Des cheveux coupés courts, des vêtements résistants mais taillés de manière à ne gêner aucun de ses mouvements, des ailes puissantes, c'était le profile typique des habituées de la guerre.

- Akuma... lança t elle sèchement à son semblable. On requiert votre présence là où vous savez pour ce que vous savez.

Inconsciemment, elle avait porté sa main gantée à sa propre épée et son regard allait d'un Séraphin à un autre, cherchant une quelconque ouverture. D'ailleurs, elle n'eut qu'un instant d'hésitation avant de plonger à la rencontre de Raziel afin de parer son attaque. Mais c'était sans compter Michaël qui, ayant anticipé sa réaction, s'était de même lancé vers les deux combattants, et repoussa donc violemment le corps de la démone d'un coup de poing dans le ventre en passant sous sa garde. Ne s'attardant pas plus que ça entre Akuma et Raziel, il rejoignit la nouvelle venue qui avait été propulsée une vingtaine de mètres plus loin.

- Akuma Tsubasa est momentanément absent pour le moment, veuillez laisser un message après le bip sonor! lança ironiquement le soldat à sa nouvelle adversaire en s'arrêtant à quelques mètres d'elle. Une dernière prière? Même s'il y a peu de chances que Dieu vous entende étant donné votre condition. Une dernière volonté pour votre testament?

- Va t'faire voir, Michaël, répliqua rageusement la démone en se relevant péniblement. Désolé pour ton égo mais c'est pas toi que chuis v'nue voir.

Elle donna un coup violent dans son torse pour replacer deux trois côtes et dégaina son épée. Plus qu'une épée, c'était une rapière. Beaucoup plus longue, beaucoup plus fine. Légère mais d'un maniement moins aisé. Et ca n'était pas le genre d'objet arrêtant Michaël, que rien n'arrêtait d'ailleurs. Mais vu son costume, ainsi que les termes qu'elle employait, il pouvait en déduire qu'elle appartenait aux combattants de profession des Enfers. Ce qui signifiait que, contrairement au commun des démons, elle était habituée à user d'autres armes que celle qu'elle tenait à la main. Et ces autres armes en question étaient sûrement sur elle.

- Mauvaise réponse, essaie encore! fit le soldat d'un ton narquoi.

La nouvelle venue serra les dents. Elle n'avait jamais vu le Séraphin à l'oeuvre, et personne n'était jamais revenu vivant d'un combat contre lui pour pouvoir étudier sa technique. Et si quelques uns l'avaient observé de loin, il changeait tellement souvent de stratégie et connaissait une si grande palette d'attaques et de défenses qu'il était presque inutile de l'espionner. Cependant, elle s'élança vers lui garde fermée, de manière à lui porter un coup horizontale et protéger son buste jusqu'au dernier moment. Elle savait qu'elle n'avait pas l'ombre d'une chance, mais ses supérieurs avaient besoin d'Akuma, bien plus puissant qu'elle, et elle ne le laisserait en aucuns cas périr.

- Biiiip! Le temps est écoulé! Pour réécouter votre message, tapez 1, continua le militaire en la laissant venir à lui. Pour mourir dans un futur proche, tapez 2!

La lame fusa au tout dernier moment, et le Séraphin ne l'évita que grace à une forte impulsion de ses jambes. Posant, la fraction de seconde suivant, ses mains sur les épaules de la démone, il culbuta par dessus elle.

- 2! Votre souhait a bien été pris en compte! murmura t il à l'oreille de son adversaire à la verticale d'elle.

Cette dernière se baissa aussitôt, afin de le destabiliser et sortit d'un geste sec et rapide des aiguilles de sa ceinture qu'elle lança dans un mouvement de bas en haut dans la direction où le corps du Séraphin devait tomber. Il n'avait ainsi quasiment aucune chance d'échappatoir. Mais ce dernier, ayant de nouveau anticipé la réaction de la démone, en sentant dès le début sa volonté de le destabiliser, banda les muscles de ses bras, donna un légère impulsion avec ceux ci tout en laissant retomber ses membres inférieurs. Si bien qu'il se retrouva accroupi sur les épaules de son adversaire. Car si le mouvement de celle ci était destabilisant lorsqu'on avait la tête en bas, il l'était beaucoup moins dans le sens inverse.

Basculant en arrière en raison du poids du soldat qui n'était toujours pas délogé de ses épaules, et lachant sa rapière, la démone saisit les chevilles de celui ci et les poussa violemment en sens inverse de sa chute, afin de l'envoyer balader. Michaël la laissa faire et tomba devant elle et dos à elle. Dans leurs chutes respectives, ils culbutèrent en arrière, histoire de se remettre debout le plus vite possible. Mais lorsque l'être démoniaque commença à profiter de son élan pour se relever, le Séraphin saisit ses chevilles, et enchainant une seconde roulade arrière, la frappa sans ménagements de ses pieds aux épaules. Dans un craquement de déboitement, la soldat retomba en arrière, et entrainée par Michaël, finit à plat ventre.

Avant qu'elle n'esquisse un premier geste dans la seconde qui suivait pour ne plus tourner le dos à son adversaire et reprendre une distance de sécurité, une main puissante ramena ses mains derrière son dos et la bloqua de tous mouvements en exerçant une pression sur ses poignets ainsi qu'entre ses deux homoplates. Ses jambes ne lui servaient plus à grand chose étant donné qu'elle faisaient pâle figure contre le poids du Séraphin qui ne s'était pas gêné pour d'asseoir sur la partie inférieur de son bassin.

Se débattant violemment, elle serra les dents pour empêcher ses larmes de rages de couler. Elle leva la tête pour apercevoir Akuma. Lui, il fallait qu'il se rende sur les champs de préparation à la guerre, c'était ce qui importait. Pour l'instant, elle occuppait le Séraphin de la Guerre, son supérieur pouvait donc toujours fuir. Il n'avait certainement aucune chance contre Michaël, alors contre deux anges lui compris... Non, c'était la seule solution.

- AKUMA! hurla t elle en se débattant de plus belle.

De sa deuxième main, le militaire lui enfonça la tête contre la terre friable des landes. Il n'était pas du genre à faire de distinction entre les hommes, les femmes et les enfants. Son adversaire était un être démoniaque. Pas de pitié.

- Il est trop tard pour avoir des regrets, murmura t il tout de même d'un ton sans timbre à son ennemie. Vous vous reverez dans la tombe.

La démone cracha la terre qu'elle avait avalée et repoussa la pression de la main sur sa tête. Etonnemment, il semblait que le Séraphin ne forçait plus du tout. Avait il un coup de barre? Ou n'avait il que faire qu'elle parle à son supérieur? Pourquoi ne l'avait il pas tuée tout de suite? Mais la soldat secoua la tête, chassant la vague de douleur qui parcourait son corps et lui faisait monter les larmes aux yeux. Il n'y avait qu'une chose qui importait à présent.

- AKUMAAAAA! hurla t elle de plus belle. VOUS DEVEZ ALLEZ LA OU VOUS SAVEZ!! MAINTENANT! VOUS DEVEZ...

Il y eu un "CRAC" lugubre qui interrompit la démone. Au court d'une fraction de seconde, le Séraphin avait lâché ses poignets et fait tourner la tête de son adversaire de ses deux mains. En raison de la violence, de la puissance et de la rapidité de l'action, la tête de l'être démoniaque avait plusieurs fois fait le tour d'elle même pour finalement se détacher du reste du corps et rouler plus loin. Ni les vertèbres, ni les artères, ni la peau, ni les diverses cellules du cou n'avaient résisté à la force meurtrière de Michaël. Un flot écarlate jaillit aussitôt, teintant la terre à une vitesse vertigineuse. C'était une blessure dont elle ne se remettrait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Tsubasa
¤ Démon du 7eme cercle

¤ Démon du 7eme cercle
avatar

Nombre de messages : 89
Statut :
Date d'inscription : 22/09/2007

Feuille de personnage
Race: Démon
Grade: Démon du 7e cercle
Autre: Schyzofrène, paranoïaque et anthropophage

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Jeu 24 Jan - 19:23

[HRP: Ouah, ça va être dur d'égaliser ça ]

Akuma fut surpris par l'arrivée de sa semblable. Elle avait paré le coup de Raziel. Enragé comme jamais que son combat dut s'interrompre, il voulut hurler sur la démone. Apparement Michaël se chargerait d'elle. De sa queue, il projeta un nuage de terre qui allait s'occuper de Raziel.
Lui, il assisterait au combat. Il voyait le séraphin se battre, et dut s'avouer impressionné. Il la massacra. Elle ne put rien faire, il n'avait recontré que quelques fois cette fille, et ne savait absolument rien d'elle. Et elle, ne pouvait absolument rien faire contre le séraphin de la guerre.
Il devait déjà se rendre à l'endroit donné par Appolyon, chef de son cercle. C'était là où Uriel devait leur ouvrir la porte de Celestia, et à l'instant d'après, ils mettraient à feu et à sang les rues de la cité angélique, hors de protection de leur séraphin guerrier.

Cette Uriel d'ailleurs, il n'avait pas beaucoup confiance en elle, et Appolyon était, d'après ce qu'il savait de son supérieur, une des rares personne qu'il considérait supérieure à lui, avec Lucifer, restait très douteux quant à ce "changement de camp soudain".
Tout ce qui était sûr, c'est qu'ils mettraient à mal Celestia. Les armées démoniaques étaient prêtes, et hurlaient pour s'encourager : " Quand les flammes de l'enfer remontent jusqu'à Celestia ". Akuma lui préférait rester en dehors du groupe, d'ailleurs c'était sa stratégie à la bataille. Il surpassait la majorité des démons du 7e cercle, et surpassaient même certains du 8e, mais ceux là étaient très rares.

C'est un "CRACK" macabre qui le détourna de ses pensées. La démone venait de cloturer sa vie. Ce bruit ne lui faisait ni chaud ni froid, pas plus d'ailleurs que le sang qui tachait une terre, déjà maculée de sang de toutes races. Il put observer l'anatomie complète de son alliée, et il était toujours aussi indifférent.
Ce qui l'ôtait de l'indifférence, c'était que maintenant, le surpuissant séraphin, poussé par des pulsions meurtrières, allait sans doute régler son compte au démon. Raziel, elle, semblait prendre une leçon de combat, ou bien une leçon d'inhumanité ... Même si ce mot n'était pas tout à fait adapté.
Pour prendre les devants, Akuma cracha par terre devant Michaël, puis il récidiva devant Raziel. Il leur jeta un regard rempli d'indifférence, et d'une arrogance masquée. Il rangea la courte lame, ramassa rapidement la rapière de sa semblable, et se mit à battre des ailes très fort, et très rapidement.


- On m'attend, ça me désole de vous quitter, ironisa-t-il. Enfin, on se reverra à Celestia !

Les battements soutenues des ailes du démon firent voler la terre par petits paquets, liés par le sang de la défunte. La tête s'envola aussi. Il fit reculer tous les anges, le vent provoqué par ses ailes étant intense, et la terre les aveuglant.
Il les salua d'un signe de main, et prit son envol. Il décolla telle une fusée pressée d'atteindre son objectif. On le voyait à peine de l'extérieur, tellement son impulsion sur le sol, et l'avantage procuré par le vent qu'il avait provoqué, augmentait sa rapidité.
Il devait arriver au plus vite au lieu dit, qui était au Soul Guardian. Là où tous les démons de tous les étages pouvaient se réunir, et terminer les préparatifs. Il allait rencontrer Uriel pour la première fois, c'était donc contradictoire qu'il n'ait pas confiance en elle avant de la rencontrer, mais c'était une ange haute en grade, peu d'entre eux trahissaient leur patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Jeu 24 Jan - 20:25

[HRP : Ca, c'est du Michaël xD]

Raziel fut elle aussi surprise par l'intervention de la Démone. De quoi se mêlait-elle ? La jeune Ange lui aurait bien attaqué immédiatement après la parade, mais elle n'en eut pas la possibilité, Michaël intervenant à son tour. Tiens, il se décidait à faire quelque chose celui-là. Raziel retomba au sol avec une parfaite stabilité et osa un regard vers le Séraphin de la Guerre et la Démone. Cette dernière semblait être une spécialiste de la guerre, mais le Séraphin du Secret doutait du fait qu'elle puisse tenir tête au Séraphin de la Guerre. Elle même n'avait jamais eu affaire à ce dernier mais l'avait déjà vu en action. Et une fois de plus, elle le vit. Apparemment, cela semblait aussi intéresser Akuma. Se rappellant qu'elle se battait contre lui, la jeune Ange se rappella à l'ordre et s'élança vers le Démon.

Seulement, ce dernier souleva un nuage de terre de sa queue qui l'arrêta en pleine course. Toussotant un peu, elle comprit son erreur : elle n'aurait pas dû s'arrêter. Elle ne savait pas où se trouvait maintenant Akuma. Et ce dernier ne semblait pas vouloir profiter de son avantage pour se battre contre elle, mais avait l'air de porter plus d'attention au combat de Michaël. Raziel, elle, avait déjà vu suffisamment d'horreur de la part de son semblable et se serait bien passée d'en voir une de plus.

D'ailleurs, que voulait cette Démone ? Hormis l'ironie du Séraphin de la Guerre qui avait étonnée Raziel, cette dernière ne s'étonna pas de voir son semblable gérer parfaitement la situation. Mais il était improbable que la Démone soit venue uniquement pour engager un combat perdu d'avance contre Michaël. Ce dernier était aussi bien connu au sein des armées angéliques qu'au sein des armées démoniaques. D'ailleurs, le 'crac' que le Séraphin du Secret entendit confirma ses pensées à propos de l'espérance de vie de la Démone. Elle ne tourna même pas la tête pour voir le résultat du combat, mais se concentra légèrement, faisant jaillir un halo doré de son corps et battant des ailes pour écarter la poussière.

Entrevoyant la slhouette du Démon, la jeune Ange n'hésita pas. Elle s'élança, ne prêtant que peu d'attention au crachat d'Akuma et à ses paroles, même si elles signifiaient clairement qu'il allait fuir. Lorsqu'elle arriva à quelques mètres du Démon, elle fit un pas plus grand que les autres et se prépara à frapper horizontalement. Mais le Démon s'envola, en créant un vent puissant par ses battements d'aile. Légèrement repoussée, Raziel interrompit son mouvement et mit ses deux mains devant elle pour se protéger de la poussière. Une fois cette dernière retombée, elle leva les yeux au ciel et constata que le Démon était déjà loin dans les cieux. Il lui échappait une deuxième fois. Il avait pris trop d'avance sur elle pour qu'elle puisse le rattraper. Se remémorant les paroles d'Akuma, elle se tourna vers son semblable, en s'efforçant de ne pas grimacer à la vue du cadavre sans tête.

- Je pense que nous devrions retourner à Celestia.

Si le Démon avait dit ça, ce n'était sûrement pas sans raison. Les Démons complotaient quelque chose, bien qu'une attaque directe à Celestia soit théoriquement impossible, sauf si quelq'un leur ouvrait un passage. Et seule Uriel en était capable.

- Enfin, si nous pouvons croire ses paroles.

Raziel se tut. Elle pensait que son semblable était plus habitué à prendre ses décisons lui-même que sur les conseils des autres. D'autant plus que lui, ne croierait peut-être pas le Démon. Et à ce moment-là... Et bien, elle verrait. Elle espérait juste que s'être défoulé avait fait du bien au Séraphin de la Guerre.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Jeu 24 Jan - 20:54

Le Séraphin ne répondit pas à la provocation du démon. Il n'avait besoin d'impressionner personne par les mots. Il ne releva pas tout de suite, prévoyant le départ d'Akuma. Il se doutait que celui ci serait quelque peu corsé, et sa position actuelle lui procurait une bonne prise à terre. Lorsque l'être démoniaque s'en alla propulsant de la poussière un peu partout, le soldat déploya ses ailes autour de lui même afin de se protéger tout en observant l'ennemi partir. Il maitrisait la fonction "mode transparent" de ses plumes. On arrête pas le progrès. En fait, il aurait pu le suivre, tout comme aurait ête capable de le faire l'élite de l'élite, mais il y avait plus urgent.

Celestia... Cela avait échappé au démon. Volontairement ou involontairement. En tous cas, il était temps de rentrer. Ils savaient ce qu'ils voulaient, et leurs ordres étaient clairs: c'était l'heure de remonter. Il ne répondit pas à Raziel. Non. Evidemment. Elle ne pouvait pas savoir. Conformément à la procédure, il ne lui avait pas légué tous les ordres par le sang, il avait volontairement évité à une partie des obligations de passer dans le liquide écarlate de sa semblable. Si tout se déroulait comme prévu, elle n'en aurait besoin que dans... peu de temps.

Le Séraphin se releva, sans plus se préoccuper du cadavre. Il finirait par pourrir et se dégrader. Ou par être bouffé par un autre démon, ou autre chose. Ses ailes toujours déployées, il décolla à quelques centimètres du sol.

- Cela fait deux fois que vous le laissez s'échapper, si je n'm'abuse... fit remarquer froidement Michaël en posant ses yeux sur Raziel. Dites moi... C'est par pure incompétance ou par pitié? Ne me dites pas qu'il vous a tapé dans l'oeil. Au sens figuré j'entends. Quoi que l'autre aurait été bienvenu pour vous réveiller un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Jeu 24 Jan - 22:08

Raziel se retint de justesse de lancer un regard froid au Séraphin de la Guerre, au Monsieur je-sais-tout-faire-mieux-que-tout-le-monde. Ce qui était la réalité et particulièrement agaçant, d'ailleurs. Cependant, il n'avait pas contesté sa suggestion de retour à Celestia. Lui aussi semblait prendre en compte les paroles du Démon, et tant mieux. D'ailleurs, pourquoi avait-il fallu qu'ils tombent sur CE Démon, celui qu'elle avait déjà croisé une fois sur Terre ? Il commençait à lui courir sur le haricot, autant que le gugusse qui se trouvait encore à ses côtés. Cependant, une question restait dans son esprit : retournerait-elle à Celestia ? Visiblement, quelque chose se préparait, mais Raziel était censée être bannie du monde angélique. A moins que le Conseil ait décidé de la faire revenir, elle n'avait pas le droit de poser les pieds sur les îles de Celestia. Enfin, il fallait d'abord qu'elle arrive à supporter le gugusse jusque là.

Tapé dans l'oeil, un Démon, surtout celui-là ? Michaël pouvait toujours courir ! Le seul être démoniaque qu'elle avait fréquenté fut Garvera, et suite à sa mort, elle s'était bien tenue à l'écart de la population infernale, si ce n'était que pour la découper en pièces. Cette relation qu'elle ne savait si elle devait la regretter ou non l'avait fait trop souffrir. Alors il était hors de question de construire quoi que ce soit d'autre avec des êtres infernaux. Raziel mit ses mains sur ses hanches et planta son regard vert dans celui de Michaël.

- De la pitié envers un Démon ? Si c'était le cas, je ne serai plus Séraphin à l'heure qu'il est.

Malgré le fait qu'elle ait été bannie sur Terre, Raziel avait pu conserver son grade pendant ces deux années non seulement par le fait que le Tout Puissant soit intervenu dans l'affaire, mais aussi grâce aux faits qu'elle avait accomplis sur Terre, lors des chasses aux Démons. Elle s'était vite forgé une réputation au niveau des Démons qui traînaient sur Terre, et certains Anges avaient entendu parler d'elle.

- Quant à l'incompétence, tout est relatif. Après tout, je ne suis pas une Surdouée comme vous l'êtes.

Raziel détestait le fait de faire des compliments au Séraphin de la Guerre, mais c'était la stricte vérité. Il était surdoué, si surdoué que cela en devenait exaspérant. Pourquoi cet imbécile surdoué n'avait-il qu'un petit pois en guise de cerveau lorsqu'il s'agissait de sa propre personne ? Allez savoir.

- Et bien, disons que le réveil attendra encore un peu, enfin, jusqu'à ce que l'on ait besoin de moi à Celestia. J'espère que cela ne vous dérange pas, continua-t-elle, avec une pointe d'ironie.

Elle savait que l'heure de quitter esl Enfers venait, mais elle ne savait pas non plus comment quitter le monde démoniaque. Michaël avait sûrement une solution, mais fallait-il encore qu'il se décide à faire quelque chose à la place d'échanger des piques avec elle...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Ven 25 Jan - 12:19

- Votre déchéance est passée de peu... commenta d'un ton sans timbre le Séraphin.

Mais sa semblable semblait sincère, quoi qu'une légère trace d'amertume paraissait trainer dans sa voix. S'il appréciait la gloire et les honneurs, c'était dans un but de reconnaissance personnel. Recevoir des fleurs de la part de Raziel, qui d'ailleurs était toujours plus bas que terre dans son estime, ne rechauffait pas son coeur de pierre.

- "On" n'a pas besoin de vous sur Celestia, répondit Michaël. Cependant, Celestia a besoin de tous ses anges en ce moment.

Jusqu'à ce qu'on ait besoin d'elle... Ne dépendait elle donc que des autres? N'avait elle donc aucune indépendance? Comment une ange comme ça avait bien pu devenir Séraphin du Secret? Peut être n'y avait il pas de concurrence de ce côté là, et s'il y en avait... Cela signifiait qu'il y avait des moins que rien qui erraient sur la terre des anges. Inquiétant. Surtout pour la suite.

- Il faut que nous remontions, avez vous une idée pour cela?

Il brassa une fois l'air de ses ailes et se retrouva des mètres au dessus de Raziel, dominant les Landes Infernales. Lui même savait parfaitement comme faire pour rejoindre Celestia, mais il voulait toujours tester les capacités de sa semblable. Théoriquement, elle ne devait pouvoir que faire des supositions, car elle n'était pas hébituée à être aux Enfers. Encore fallait il qu'elle ait l'intelligence de réfléchir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Sam 26 Jan - 19:03

Raziel n'avait pas besoin que Michaël lui rappelle qu'elle avait failli déchoir ou se faire décapiter. Cela la concernait elle, donc c'était le minimum pour elle de savoir cela. Donc le Séraphin de la Guerre se trompait si il pensait qu'il lui apprenait quelque chose. Enfin, il avait tout de même un brillant cerveau, donc il avait s'en rendre compte tout seul, comme un grand. Et la jeune Ange s'attendait bien à une réponse tendant vers le négatif de la part du frère de Lucifer, bien que cela voulait dire qu'elle était autorisée à remonter à Celestia. Faisant de son mieux pour dissimuler sa joie à l'entente de la bonne nouvelle, le Séraphin du Secret se mit à réfléchir. Elle reverrait Celestia, mais il lui fallait la protéger de l'attaque prochaine des Démons. Une raison de plus pour elle de retourner dans le monde des Anges. Elle aimait Celestia et sa beauté, et elle n'admettrait pas que les Démons souillent cette terre et la détruisent. Enfin, cela ferait une bataille qui ne se serait pas déroulée sur Sylvania...

Une idée pour remonter. Raziel savait comment faire, enfin, en théorie. La pratique serait plus difficile, sauf si son cher camarade trouvait une solution miracle ou avait déjà tout prévu pour cela. Ce qui ne la surpendrait guère, au point où elle en était.

- Et bien, comme nous sommes venus.

Raziel le considérait assez intelligent pour comprende qu'il fallait l'aide d'un Démon. Il était quand même le Surdoué des Anges, alors il ne fallait pas qu'il prétendre ne pas comprendre ce qu'il comprendrait parfaitement...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   Dim 27 Jan - 0:39

Michaël ne répondit pas à Raziel. Pas même pour la féliciter d'avoir tenté une réponse. Il se contenta d'attendre qu'elle le rejoigne, puis battit d'un geste sûr et puissant des ailes, afin de survoler les Landes dans un but précis. Il n'avait pas besoin de faire d'efforts pour voler rapidement, ses ailes braissaient un tel flot d'air à chaque battement qu'il avait vaguement l'impression d'être en croisière. Ils ne rencontreraient plus personne à présent. Pas besoin d'accélérer l'allure pour échapper à la vigilance de qui que se soit, histoire de remonter plus vite.

De nouveau, il étendit un instant son champ de repérage. Ils y arrivaient. Il ne se retourna pas pour vérifier que sa semblable le suivait. Il le sentait. Et même s'il l'avait un peu distancée, chose dont l'allure modérée à laquelle il s'efforçait d'aller était censée réduire, il était certain de ne pas la perdre. Personne d'autre qu'eux n'errait dans le coin, et elle n'était pas si bête que ça. Il plissa les yeux afin de fixer un point précis et focaliser la capacité de ses yeux dessus. Il était là. Au rendez vous. Un peu plus doucement, le Séraphin amorça la descente pour finalement poser pied à terre, devant un être démoniaque voilé.

On ne distingait rien de lui, car il avait gardé la tête baissée à l'arrivée du soldat. Tout vêtu d'un voile de bonne qualité et d'un bleu marine beau à se noyer dedans, il fumait tranquilement ce qui ressemblait à un calumet. Derrière lui se dressaient quelques montagnes orangées, qui semblaient être issues de l'assemblement des particules de terre friable baladées par le vent. L'être ne dégageait rien. Rien de particulier. Il n'avait pas d'aura. Si Michaël avait pu le sentir, c'était uniquement parce qu'il le connaissait. Bien. Très bien. Trop bien.

- C'est moi, annonça le Séraphin en s'avançant vers l'individu.

Ce dernier releva la tête, découvrant un visage blanc comme neige et des yeux rose pâle, bridés lui donnant un faux air asiatique. Des mèches de la couleur du miel encadraient son visage de fille. L'être saisit son calumet, le dégageant de sa bouche trahissant une dentition parfaite. L'univers semblait pouvoir se lire dans ses pupilles, et son faciès renforçait cette impression de manière à la fois sinistre et engageante. Le démon expira et un rond de fumée s'échappa de ses lèvres.

- Vous êtes? demanda t il d'une voix étonnemment lointaine qui pouvait aussi bien être féminine que masculine.

- Michaël, répondit froidement le soldat. Séraphin de la Guerre de mon état.

Il y eut un moment de silence où les deux individus se jaugèrent et finalement... le démon sauta au cou du militaire.

- Mon petit Mikaaa! Tu m'as tellement manqué!!

- Si on pouvait passer à...

- Oh, mon Dieu! Mais tu as maigris depuis la dernière fois! Par contre, t'as travaillé les fessiers non? commenta le démon en parcourant de ses mains blanches le corps du Séraphin.

- Varsha!! Je... se débattit Michaël.

- Mais ne t'en fais pas! Je t'aime comme tu es! s'exclama le démon en resserrant son étreinte comme si le soldat était une grande peluche.

- CA SUFFIT!! hurla le Séraphin en se dégageant d'un coup sec.

- Roooo... Mais fais pas ton timide! s'exclama l'être démoniaque en avisant enfin Raziel de son étrange regard. Et moins que... NON! Tu aurais osé me faire faux bond? Mais. Mais... ... ... OUIN!!!

L'individu se mit à pleurer et les larmes, touchant le sol, firent jaillir des rochers de plus en plus gros du sol. Aussitôt, le soldat se précipita sur son interlocuteur pour sécher de ses mains le flot humide.

- MAIS BORDEL T'ES RELOU!!! s'écria Michaël commençant à sérieusement s'énerver. TU CROIS VRAIMENT QUE CHUIS ASSEZ DINGUE POUR ME METTRE AVEC UNE ANGE COMME CA? ET AU CAS OU CA NE SERAIT TOUJOURS PAS RENTRE DANS TA CERVELLE DE MOINEAU: IL N'Y A RIEN ENTRE NOUS!

Aussitôt, le démon cessa de pleurer. Il était plutôt déconcertant d'observer les réactions extrêmes d'un individu dont l'esprit semblait aussi loin que le monde de Celestia.

- Maiiiis.... Pourquoi? T'aimes pas les filles? demanda d'une voix boudeuse l'être démoniaque. J'te plais pas?

- Varsha, regarde moi bien dans les yeux! ordonna le Séraphin en saisissant son interlocuteur par les épaules. TU ES UN MEC ALORS ARRETE D'ME PRENDRE LA TETE!

Il y eut un long silence, et c'était comme si le démon s'était finalement perdu dans l'immensité infini de ses yeux roses. Et puis...

- Que désirez vous?

Michaël soupira.

- Que tu créés une porte vers Sylvania.

Le démon resta sans réactions. Puis, il tendit le bras et dessina dans les airs les contours d'une porte. Il prit ensuite une larme qui venait de rouler d'un de ses yeux et la "posa" sur la porte qu'il venait de dessiner... Et celle ci apparu. Le Séraphin lacha les épaules de l'être démoniaque et dégaina Azaël. Varsha ne broncha pas. L'épée se transforma en poignard et le soldat se trancha la paume de la main. Faisant apparaître un bol de terre, il fit tomber son sang écarlate dedans, jusqu'à le remplir, puis donna le récipient au démon. Ce dernier le reçu sans poser de questions. Sans se soucier de soigner sa main, le militaire rangea Azaël dans son fourreau.

- Allons y, lança t il à Raziel.

- Attendez, fit soudain la voix lointaine du démon. Qui êtes vous?

Michaël observa un instant l'individu, puis inclina la tête de celui ci vers l'avant, et l'embrassa sur le front. Aussitôt, Varsha s'écroula, évanoui. D'une main, le Séraphin rattrappa le corps du démon, et de l'autre, le bol de glaise. Dans sa chute, le voile couvrant le crâne de l'être démoniaque tomba, découvrant une cascade de mèches oscillant entre le jaune poussin et le miel. Rien, absolument rien, ne permettait de savoir le sexe du démon. Le soldat déposa la coupelle et Varsha à terre. Rien ne viendrait le déranger, il en était plus que certain.

Il se releva et se retourna vers Raziel. Son visage n'exprimait aucune émotion particulière, mais la scène qui s'était déroulée était d'ordre personnel, et il n'avait aucune envie que sa semblable lui posa quelques questions. Elle était toujours libre de le faire, car il n'aurait jamais été faible à l'en interdire, mais sans doutes ne lui répondrait il pas, comme à son habitude. Il saisit le Séraphin du Secret par le poignet et passa la porte.


[HRP: fin topic. Je fais un autre post unique sur Sylvania.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Doucement mais sûrement... sous peine de pètage de plombs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un déplacement qui en vaut sûrement la peine - PV [Terminé]
» « RAMÈNE TOI DANS MON COURS ENFLURE » • {PV Adam & TOUS les élèves sous peine de flagellation} {Terminé}
» [UU] Lentement mais sûrement (Débutant)
» Porte cassée, à ne surtout pas fermer... Sous peine de devoir côtoyer le diable. || Sasha
» De l'eau a coulé sous les ponts.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Les Enfers :: Landes infernales-
Sauter vers: