Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mar 20 Mai - 22:56

Ils avaient quitté Celestia. Ils avaient fait escale elle ne savait plus sur quel monde. Ils étaient arrivés aux Enfers. Dans la demeure de Lucifer. Ah vraiment, que d'honneurs! En plus, en la célèbre compagnie du chef des Déchus. Trop bien. Le top du top. Sauf que la jeune fille n'était pas le genre d'invitée absolument enthousiasmée par ce genre d'hôte et d'hôtellerie. Elle voulait bien faire son boulot, mais là, la liberté d'action lui manquait vraiment. Certes, elle était en ces lieux depuis... heu... quelques heures?

Elle rajusta le voile opaque couvrant sa tête. On distingait une partie de son visage, et la fin de ses cheveux dans son dos. S'étant drapé de tissus sombres et légers - qu'elle avait heu, empruntés à Lucifer - elle se mouvait sans difficultés dans les rues sinistres de.. comment ça s'appelait déjà? Ah oui, l'Arche de Gehenna. Si elle s'était beaucoup intéressé à la Terre, très peu au monde des Démons. Elle ne connaissait donc pas grand chose à ce nouvel univers. Elle visitait donc l'endroit où elle avait débarqué. Logique, non?

Elle dépassa un carrefour et on lui attrapa le poignet. Seuls les bras et la partie entourant ses yeux étaient visibles. Et laiteux, peut être trop blancs pour des êtres des Enfers. Ou alors..? Oui, ça devait plutôt être ça. Elle sentait "l'Ange". Trop. Et elle ne savait pas le dissimuler. Il n'y avait pas grand monde dans les rues de ce qu'elle avait défini comme une forteresse. Et c'était un peu étrange. Toute la population démoniaque avait elle péri durant la bataille de Celestia? A moins que la majorité n'habita au dehors des murs de l'Arche.

- Vous n'êtes pas d'ici, vous, l'aborda la personne l'ayant retenue. Vous êtes?

La danseuse se retourna dans un soupire ostiblement sonore et étudia celle, ou celui, qui osait l'arrêter. Bon, elle était moins imposante que Lucifer. Ou même que l'Elfe. M'enfin, c'était pas une raison!

- Si cela ne vous dérange pas trop, je ferait bien de vous mon quatre heure, ricana son interlocuteur - car c'était bien un homme en fin de compte - en dévoilant ses dents démeusurées.

L'artiste avisa la dentition impressionnante du démon. L'attirail bien garni d'armes de celui ci. Et... Se dit qu'il n'était absolument pas son genre.

- Et vous, vous n'êtes pas très poli, rétorqua Dayân.

Et elle échagea sa place avec un cageot de pommes - profitant d'en piquer une au passage - et s'enfuit un peu plus loin. Bon, ça ne lui permettrait sans doutes pas à véritablement lui échapper, mais c'était déjà ça. Agilement, elle escalada une pile de caisses et monta sur les toits des maisonnettes de la forteresse. C'était plutôt pratique qu'ils soient plats. Ca cachait mieux et c'était moins casse-figure.

D'un sortilège, elle fit sortir le jus de sa pomme volée et le plaça dans un verre. En lançant le cadavre de fruit un peu plus loin, elle se mit à boire doucement le liquide jaunâtre. Depuis que Melkor lui avait fait découvrir le jus d'orange...

Bon, d'ici, on devait moins sentir son aura d'ange. Non? Pff. Bah, Lucifer finirait, ou un de ses subordonnés, par la retrouver. Elle devait sentir la pureté à trois kilomètres à la ronde. Tant pis, elle aurait au moins gagné quelques secondes de liberté. Elle savait qu'elle était vulnérable. Sans doutes plus que quiconque aux Enfers. Mais elle était aussi une otage de choix, en raison de sa parenté avec Gabriel. Elle soupira de nouveau et avala une nouvelle gorgée.

Après quelques minutes de plus de balade, elle finit par s'arrêter et s'allonger sur un toit loin des rues principales. Elle se mit alors à contempler ce qui semblait être, au dessus d'elle, l'infini néant. Elle finit le jus de pomme mais garda le gobelet en main. Gabriel...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mar 20 Mai - 23:27

Une chose étrange...les Enfers était un lieu haï de tous les anges, et l'ancien séraphin ne faisait pas exception. Ainsi pourquoi se trouvait il ici? Et bien, il avait eu vent d'une bataille en fouillant certains esprits, et il souhaitait être certain de ce qu'il supposait, alors en tant que déchu, il est plus simple de rentrer aux Enfers qu'à Celestia...il vagabonda un long moment, en fouillant discrètement l'esprit de démons les plus faibles, il n'avait aucun risque d'être repéré par eux, c'était répugnant. S'il s'écoutait, il aurait depuis longtemps fait le ménage sur cet endroit nommé arche de Gehanna...mais s'il succombait, qui pourrait faire régner la justice? Personne.

Il se fixa un instant, sentant une aura plus que familière, un ange. Avec une telle intensité d'aura, elle avait du s'être fait repérer une bonne dizaine de fois...tant pis, il en aurait le coeur net. Passant de maisons en maisons, et tentant au passage d'effacer cette sensation de pureté de la mémoire des démons, l'ancien séraphin de la Justice se dirigeait vers ce qui l'intriguait, cette ange, semblait tout ce qu'il y a de plus...tranquille.
Ne ressentait-elle pas ces envies de mort autour d'elle?

-Ce n'est pas vraiment le lieu idéal pour boire un verre...surtout pour...quelqu'un comme vous.

Il ressentait toujours un peu de sympathie pour les anges, après tout il en était un lui aussi. Il venait de "s'élever" sur le toit, il s'empressa de faire disparaitre ses ailes. Pour tout habits, notre justicier portait un vieille cape à moitié trouée, ainsi que quelques habits trouvés...il ne valait mieux pas savoir où. Il était un peu cinglé sur les bords mais pas totalement fou...ni stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mer 21 Mai - 16:27

Mais comment les Démons pouvaient ils supporter de vivre dans un tel endroit? Sous ce ciel de vide intersidéral sans aucune étoile, sans rien à contempler. Sous cette voûte de ténèbres aussi opaques et pesantes que la charge d'Atlas. Et pire, plus incongru encore, comment les Déchus pouvaient continuer à être ce qu'ils étaient en découvrant l'univers des Enfers!? Ca contrastait tellement avec la pureté de Celestia! Ils ne devaient pas être nets...

L'Ange soupira. Sa terre d'origine lui manquait terriblement. Elle ne comprenait pas qu'on puisse préférer le monde démoniaque au sien, mais l'acceptait. Et aurait aimé qu'on accepte son propre choix. Sauf qu'en l'occurence, "on" était dans une impasse à ce sujet. Ses doigts se crispèrent légèrement sur son gobelet de glaise émaillée. Ô Dieu tout puissant, ô peuple des peuples, elle les rejoindrait à nouveau. Fut-ce après quelques siècles...

Elle s'était peu à peu abituée au va et vient des âmes démoniaques autour d'elle. Même si on l'avait repérée, pour l'instant on ne lui cherchait trop des noises, et tant mieux. Et elle espérait que son odeur angélique éloignerait même les êtres démoniaques plutôt que de les attirer. Car le monde de Lucifer, ainsi que ses habitants, lui donnaient la nausée.

Perdue dans ses pensées, c'est donc avec surprise qu'elle percuta que quelqu'un l'avait rejoint. Dans un hoquet de panique, elle se releva brusquement et chercha des yeux le Démon... Qui ne ressemblait pas temps que ça à un Démon.

- Je n'ai pas possibilié de boire ailleurs, ni d'être quelqu'un d'autre. Cela vous dérange t il? répliqua Dayân sur la défensive.

L'inconnu n'avait pas l'attirail des êtres démoniaques ordinaires. Au contraire, il avait des traits presque... angéliques. Ce qui inquiétait de surcroît la jeune danseuse. Elle avait toujours du mal à accepter la notion de "déchu", même si elle avait dû admettre que Lucifer en était bel et bien un. Puis son regard s'attarda sur les habits de son interlocuteur...

- Wow! C'est la décheterie votre fournisseur!? J'espère que vous sentez meilleur que vous ne présentez! s'exclama l'artiste ne pouvant s'empêcher son naturel je-me-mèle-de-ce-qui-ne-me-regarde-pas au galop.

Un tel débraillé pouvait il lui être nuisible? Par habitude, elle chercha d'un mouvement de main ses katanas... qui étaient évidemment restés sur Celestia. Ahahah. La prochaine fois, en plus des fringues, elle piquerait des armes à son hôte. Elle n'aimait pas s'en servir, mais elle doutait, de toutes façons, être capable de blesser qui que ce fut. C'était juste dans un but défensif.

- Vous êtes qui?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mer 21 Mai - 23:42

Il ne se souvenait pas de l'avoir aperçu auparavant...pourtant son visage lui était étrangement familier...mais une ange se comportant ainsi n'était pas la chose la plus courante sur Celestia...enfin ils étaient aux Enfers.

-Vous le pouvez, mais je ne saurais vous le conseiller...

Il faisait allusion à la déchéance, le seul moyen d'être "quelqu'un d'autre", cette jeune ange était décidément très impétueuse, un peu trop même. Mais la question restait en suspens dans son esprit, qu'est ce qu'une ange faisait aux enfers? Il ne devait pas non plus oublier son objectif principal.

-Ma tenue? Il scruta quelques instants ses vêtements, ce n'est pas fait pour plaire.

C'était censé être une tenue lui permettant de passer inaperçu, mais il fallait croire que la plupart des déchus et démons étaient habillés au dessus du niveau "décheterie".

-Je suis...

Qu'est ce qu'il était en fin de compte? Il avait longtemps réfléchit à cette question, pouvait il encore être considéré comme un serviteur de Dieu? Pouvait il être considéré comme un déchu? Lui qui n'avait aps renoncé à ses engagements?

-...un ange déchu.

Il ne voulait pas qu'elle soit au courant de son statut, ange suffirait. Si cette jeune ange croyait encore aux préceptes divins, sa réaction risquait d'être...embetante.

-Et vous?
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Sam 24 Mai - 12:38

Comment ça, elle pouvait être quelqu'un d'autre? Bah non. C'était matériellement impossible! Ce type était complètement dingue, il devait au moins avoir une ou deux cases en moins!

- Comment ça? demanda t elle tout de même.

A la différence de certains, la danseuse éprouvait le désir d'éclaircir le plus grand nombre de choses qu'elle ne comprenait pas. Et n'avait pas pour habitude de mâcher ses mots ni de les garder pour elle même.

Elle scruta de nouveau les habits de l'inconnu. Pas faits pour plaire... Bah oui mais bon, là c'était pousser la chansonnette un peu loin quand même! Et puis une poubelle ambulante ça se remarquait facilement, non? Bon, les coutumes vestimentaires des Enfers n'étaient pas les mêmes que celles de Celestia, elle l'avait remarqué, mais quand même...

- C'est fait pour quoi, alors?

A l'annonce du statut de son interlocuteur, l'Ange tressaillit légèrement. Elle ne s'était visiblement pas trompée. Bingo! Quoi qu'elle aurait préféré.. ou non. Plutôt non, parce que sinon il aurait été un Démon et cela aurait pire pour elle. Quoi que... S'il était déchu...

- Aaaah, je sais! s'exclama t elle. C'est la démonstration matérielle de votre déchéance et le symbole de votre âme souillée!

Bon, fallait pas lui en demander trop. Elle était artiste après tout, et avait été éduquée en temps que telle. Déchiffrer les apparences dans une visée purement métaphorique était son boulot.

- Maiiiiiiiis, par "qui êtes vous" j'entendais "c'est quoi votre nom", enchaîna Dayân. Peut être que j'vous ai d'jà croisé, là haut!

Son visage ne lui disait pas grand chose, rien à vrai dire. Et puis cette manière d'hésiter quant à son statut.. peut être avait il chuté depuis peu? Oui mais elle l'aurait reconnu de vue au moins, non?

- Dayân, intermittente du spectacle divin. Quoi que d'ici ça risque d'être dur. J'espère que les rangs de Satan sont bon public!

Les yeux argentés de l'Ange ne pouvaient s'empêcher de dévorer la silhouette de la personne lui faisant face.

- Comment avez vous déchu?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Dim 25 Mai - 17:31

Elle semblait plus naive que le commun des anges, mais elle semblait aussi avoir un caractère solide...c'était étrange, mais l'important n'était pas là. L'ange lui demanda à quoi servaient ses vêtements...et bien à proteger le corps. Il n'allait quand même pas venir aux Enfers en tenue de Séraphin!
Ces habits, ils venaient d'être trouvés par lui, quelques jours plus tôt, il s'en servait provisoirement.

-Le symbole de mon âme souillée?

Son âme souillée? Si l'on s'en tenait aux faits...c'était le cas, mais il ne le considérait pas ainsi, porter des habits dans le but d'exprimer ce genre de choses était un peu...

-Cette tenue sert à me protéger, preféreriez-vous que je ne porte rien?

Après tout, Dieu avait crée la vie ainsi, ce genre de choses n'était qu'un artifice destiné à proteger le corps des intempéries, et à dissimuler une certaine pudeur. Soudain, la question du nom refaisait une apparition.

-Mon nom m'a été donné par Dieu, pour moi qui me suis opposé à lui, il n'y a plus de nom.

La justice est parfaite, en tout cas la sienne l'était, il ne pouvait plus porter ce nom, bien qu'il se considèrait comme un serviteur de Dieu. La discussion commençait à se porter essentiellementsur la vie du Séraphin, qui se demandait toujours où il avait pu voir le visage de l'ange auparavant.

-Avez-vous...de la famille bien placée?

Il ne frequentait jamais les spectacles de danses, il n'avait rien à y faire de toute façon, mai la question que venait de lui poser Dayan le laissait perplexe...il ne perdait rien à le lui confier.

-J'ai choisi de moi-même la voie de la déchéance, certaines choses...Celestia n'est plus ce qu'elle fut...non je pense qu'elle a toujours été ainsi, pour le malheur de tous.

Ce que Dieu avait crée avait de nombreuses fois été bafoué, et la justice ne régnait plus...pourquoi n'intervenait-il pas? Il s'était longtemps posé cette question, en trouvant des réponses qui lui plaisaient, parfois, ou bien des réponses qui remettaient en doute son existence.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Dim 25 Mai - 18:06

L'Ange considéra un moment son interlocuteur puis s'assit en tailleur. Devait elle craindre celui qui lui faisait face? Elle n'aurait su le dire, mais préférait penser que non. Elle baissa donc un peu plus sa garde.

- A vous protéger? répéta l'artiste indécise. Comment? De quoi?

Elle avait du mal à percevoir comment des haillons pouvaient protéger le Déchu de quoi que ce fut.Peut être était-ce dans le sens où il passait plus facilement inaperçu ainsi vêtu...

- Allez savoir, ça pourrait être plus plaisant à mes yeux.. et plus amusant, commenta la danseuse avec un sourire espiègle.

Elle était quand même embêtée par rapport à cette histoire de nom. Mais en même temps, ça lui permettait de mieux cerner le personnage. Même si son prénom "divin" n'était plus d'usage, elle aurait bien aimé qu'il lui indiqua comment elle devait l'appeler, ou le surnommer. Soit le Déchu était d'une discrétion maladive, soit il estimait qu'il n'était plus rien ayant perdu son nom d'origine. Mais pourquoi se serait il, dans ce cas là, opposé à Dieu?

- Bon, s'il n'y a plus de nom, et qu'il n'y a ni surnom, je vous appellerait donc Bidule histoire de pratique.

Elle réfléchit un instant à la propre question qui lui était adressée. Et ses pensées allèrent immédiatement à son frère. Raaaaaa! Mais quel imbécile cet interlocuteur! Juste quand elle avait réussi à se faire plus ou moins à sa condition présente!

- Gabriel, répondit elle brutalement. Archange, messager de Dieu.

Les dernières paroles de Bidule la laissèrent perplexe et l'arrachèrent un peu de sa morosité.

- Comment peut on vouloir la déchéance? demanda t elle surprise.

Elle qui se serait bien passée de quitter Celestia, elle qui venait tout juste à se faire à l'idée de Déchus et de Déchéance, elle qui ne connaissait que les principes divins ne comprenait pas qu'on puisse désirer une telle chose.

- Qu'est ce qui vous déplait sur votre terre d'origine? Et puis, à quoi ça vous sert de vous opposer à Dieu, vu qu'il est tout puissant?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Dim 25 Mai - 18:41

Elle ne savait pas à quoi servaient les vêtements? Elle était stupide? Non elle semblait plutôt maligne, la réponse qu'elle lui adressait était étrange, elle plaisantaitpour détendre l'atmosphere probablement, mais l'ex-Séraphin n'était pas vraiment du genre à plaisanter.

-La fonction d'un habit est de protéger son porteur contre les intempéries et les maladies, c'est aussi un moyen de ne pas se faire remarquer.

Elle souhaitait lui donner un sunom maintenant, soit il s'en fichiait. Bidule...elle aurait quand même pu trouver mieux, c'était plutôt destiné à l'énerver qu'autre chose, ce qui n'était pas le cas. Soudain, les paroles de l'ange venaient de percuter l'esprit d Séraphin....Gabriel, le messager d Dieu. Mais bien sur, la ressemblance était flagrante...les quelques temps de déchéance qu'il venait de traverser avaient altérés sa mémoire apparament. Il avait une bonne opinion du messager, qu'il avait de part sa fonction, déjà rencontré.

-Ne vous méprenez pas, j'ai dit que je me suis opposé à lui, ce n'est plus le cas. Mais la justice est une chose sacrée, et je dois expier mes fautes.

La déchéance était sa punition pour son premier crime, la mort serait son chatiment pour tous ceux qui suivaient, mais pour le moment il avait des affaires urgentes à traiter.

-Êtes vous au courant de ce qui s'est passé là-haut récemment?

Bien sûr, il pourrait fouiller son esprit, mais ce don ne devait être utilisé qu'à bon escient, et il n'avait aucune raison de le faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Dim 25 Mai - 19:35

Les intempéries... Mouaif. S'il se mettait à pleuvoir, ce dont elle doutait fortement, il serait quand même trempé jusqu'aux os. Enfin, elle estima qu'il n'était plus nécessaire de s'étaler autant sur un sujet aussi palpitant que les affaires de quelqu'un et ne releva donc pas ce fait.

Quand à cette histoire de justice... Le Déchu semblait avoir des principe bien encrés et obtus de ce côté là. D'ailleurs, elle s'étonnait un peu de sa Déchéance étant donné qu'il paraîssait la porter haut dans son estime.

- En quoi vous étiez vous opposé à lui? demanda l'Ange intriguée. Les fautes que vous avez commises sont vraiment lourdes?

Même si elle admettait l'existance de Déchus, en ne voyait toujours pas ce qui pouvait pousser à la déchéance. Elle même avait eu le sentiment de trahir les sien, à la fin de la bataille de Celestia, mais elle portait toujours Dieu en son coeur, ainsi que les principes divins, et ne comprenait pas qu'on puisse s'en détacher.

- Si vous voulez parler de la.. bataille, fit elle amèrement. La réponse est oui. En quoi cela vous intéresse t il?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Dim 25 Mai - 23:53

Les fautes qu'il avait commises...quelles étaient donc ces fautes qui justifiait sa présence ici? La réponse allait déplaire à son interlocutrice.

-J'ai...enfreins l'un des commandements sacrés, pour être plus précis, j'ai ôté la vie de plusieurs anges.

Les pecheurs doivent être punis...pourtant, plus le temps avançait, et plus il se demandait si ce qu'il avait fait été juste...Michael ne se serait pas posé autant de questions lui.

-Et, je me suis opposé ouvertement à Celestia et j'ai résisté à mon arrestation.

Il avait échappé à la justice, mais il n'y a qu'un seul être capable de juger son erreur, et il ne se trouvait pas dans le parlement.

-Alors c'était vrai...ils ont osé.

Attaquer Celestia...détruire des centaines de vies, et pour quoi? Quelle pouvait être la cause justifiant tous ces sacrifices? Une haine héréditaire qu'ils ont développé...combattre pour cela...c'est juste stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Lun 26 Mai - 20:20

Un frisson parcouru l'échine de la danseuse. Tuer. Pourquoi n'avaient ils que cela à l'esprit, tous? Tuer. Ca les avançait à quoi? L'Ange baissa la tête et regarda ses pieds lacés de sandales usées, disparaissant partiellement sous ses habits larges.

- Je ne comprends pas, murmura t elle. Je ne comprends pas. Pourquoi prenez vous la vie des autres? Pourquoi le leur ôtiez-vous?

Elle ferma les yeux et des larmes coulèrent le long de son visage. Tuer. Ca lui faisait si mal. Tuer. Elle ne l'avait jamais fait, et pourtant... Savoir ce que cela représentait lui serrait le coeur. Elle sentait ses intestins se nouer et des épines écorcher sa gorge. Mal. Elle avait mal. Et Aliciel brûlée vive. Et Adonis transpercé d'une épée. Et le corps meurtri de Gabriel. Et Michaël, Séraphin de la Guerre.

Séraphin de la Guerre. Elle n'avait jamais réalisé ce que cela impliquait. Et à présent qu'elle avait vu la bataille... Le sang... Les cris... Les larmes... La douleur... La cruauté... Et bien plus encore, bien trop de mal... Elle ne comprenait plus. Pourquoi? Pourquoi en étaient ils arrivés là? Et Michaël qui se serait totalement fiché qu'elle meurt. Avec tout le sang, qu'il devait avoir sur les mains, un peu plus, un peu moins...

Dans un petit cris de détresse, elle plaqua ses deux mains sur ses oreilles et replia ses jambes. Elle enfouit sa tête dans ses genoux. Toute cette souffrance qu'elle avait ressenti, toutes ces blessures qu'elle avait du prendre sur elle. Mal. Elle avait mal. Comment cet être, devant elle, pouvait il aussi sereinement parler du meurtre et de la bataille?

Mais elle l'avait cherché, non? Il avait déchu. C'était donc que ce qu'il avait fait était mal. Son coeur se serra. Comment pouvait on même songer à tuer une personne? Comment pourvait on même penser à aller à l'encontre des préceptes divins aussi loin?

- Dieu, sanglota l'artiste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Lun 26 Mai - 20:55

Pourquoi ôter la vie? La question millénaire, qui était dans l'esprit de nombreuses personnes depuis très longtemps...

-C'était leur punition.

Commettre un crime était un péché, et pourtant depuis des siècles les anges massacraient les démons, quelle est ici la différence?

-Vous semblez un peu trop pure pour être ici...selon vous, qu'est-ce qui peut justifier de prendre une vie? Et puis....pensez vous que cela va réélement à l'encontre des préceptes?

Une ange comme elle n'avait rien à faire ici elle n'avait prbablement jamais tué quelqu'un, mais elle avait vu la mort, ça il pouvait le voir dans ses yeux. Elle devait mépriser tous les guerriers, alors même qu'elle était proche du messager divin...

-Dieu...pouvez vous croire en lui? Pouvez vous reposer tous vos espoirs sur lui?

Il s'approcha de la danseuse sanglotante, il n'état aps vraiment à l'aise dans ce genre desituation, il préféraitgarder une certaine distance avec les sentiments...l'ancien séraphin se contenta donc de poser l'une de ses mains sur l'épaule de l'ange.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Lun 26 Mai - 22:12

[HRP: saviez vous qu'en un état des Etats-Unis, il est écrit dans la loi, que sauter du haut d'un building est passible de mort? xD Qu'au Royaume Uni, déceder à l'Assemblée est formellement interdit. Et qu'en France, habiller un cochon en Napoléon est condamnable? xD on est trop forts quand même... Bref... Il est interdit de flooder dans le rp xD]


Punition. Punition. Punition. Le mot trottait dans sa tête et rebondissait contre les paroies de sa conscience dans un echo insoutenable. Punition. Elle se sentait vide et débordée à la fois. Les propos se bousculaient dans sa tête et une migraine commençait à s'installer. Ses tympants battaient la chamade et elle avait l'estomac au bord des lèvres. Bien qu'elle n'eut rien mangé. L'atmosphère des Enfers lui pesait de plus en plus. Et pourtant...

Et pourtant. Elle avait commencé à se faire une raison. A s'habituer à l'air rempli de vice du monde de Satan. Presque à admettre la vérité des Déchus. Alors pourquoi? Elle avait presque réussi à faire coexister ses principes profondéments angéliques à côté de cet univers hostile et démoniaque. Alors pourquoi, maintenant?

Elle le savait cependant pertinemment, en faisant l'effort de l'accepter. Elle s'attachait bien trop facilement à l'âme. Elle ne savait pas mettre de distance entre elle, et les autres. Tout comme ce qui dépassait le cadre dans lequel elle avait été élevée la dégoûtait. Etait elle trop étroite d'esprit? Ne savait elle voir plus loin que le bout de son nez? Elle savait qu'on la qualifiait souvent de puérile. Alors c'était quoi être mature? Etre sombre, distant et froid comme la glace? Etre capable de tuer sur commande et de justifier ses actes par n'importe quelle raison enjolivée?

Elle serra fort les dents. Prendre une vie. Tuer. Punition. A l'encontre des préceptes, ou non? Contre les siens, cela était au moins certain. Non. Bien plus en réalité. C'était contre sa nature même.

La main du Déchu sur son épaule lui fit l'effet d'une décharge électrique. Sans réfléchir à ses actes, elle attrapa aussitôt les doigts de son interlocuteur et s'en servit pour se relever dans un élan bref et spontané.

- RIEN. Rien ne peut justifier un tel geste! s'exclama la danseuse.

Son visage était proche de celui du Déchu et son ton pouvait à présent s'apparenter à une certaine rage. Elle essayait de refouler ses larmes mais ses yeux brillaient toujours.

- Quels préceptes pourraient bien soutenir cela?

Elle essuya son visage d'un revers de manche.

- Dieu donne la vie. Chacun est une partie de Dieu. Avez vous déjà songé à Ses sentiments? Avez vous déjà songé au sentiment des autres? Avez vous déjà éprouvé du plaisir à tuer? Je ne.. saurai le croire...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Lun 26 Mai - 22:57

Elle avait repit du poil de la bète, la façon dont elle agrippa la main de l'ex-Séraphin l'avait surpris, après tout c'était une ange. Mue par le désir de sauver des vies et contre toute forme de violence...mais...elle était beaucoup trop naïve.

-Rien? En êtes vous sure? Dans ce cas...

Il dégaina assez simplement son épée, il n'avait aucune intention de la blesser, mais cette ange ne pourrait pas survivre ici sans cela.

-Si j'essaye de vous tuer vous ne riposterez pas?
Si je blesse votre frère, vous ne le défendrez pas?


Dans l'esprit de cette ange, cette défense ne passait peut être pas par la mort d'autrui mais c'était bien là la réalité, tuer ou être tué...une règle de la nature, créée par le Tout Puissant lui même. Il déposa Charon à terre, pour éloigner toute menace de l'ange, il ne voulait pas la blesser.

-Les notres. A votre avis, qu'arrive t-il aux démons sur les champs de bataille?

Et parfois des elfes, et bien sur les déchus. Les anges haissaient ces personnes sans même les connaitre. De par son don, l'ancien séraphin pouvait savoir tout ce qui concerne une personne en quelques secondes, c'est ce qui faisait de lui quelqu'un apte à juger.

-Dieu donne la vie, et c'est aussi lui qui la reprends. Si les être éprouvent du plaisir à tuer c'est que Dieu en a voulu ainsi, pourquoi, je l'ignore. Je ne fais que le servir. Je punis ceux qui méritent de l'être, et je ne peux éprouver de plaisir à cela. Je le fais parce que c'est juste, voilà tout.

Un monde sans justice serait horrible, un monde parfait serait impossible à atteindre, il est dans le coeur de chaque être une partie de bonté, et une partie de malice, puisque l'ombre ne peut exister sans la lumière.
Il se rendait compte de la dureté des paroles qu'il venait de prononcer, son objectif n 'était pas de bousculer les preceptes de l'ange, au contraire, mais elle devait ouvrir les yeux, pour son propre bien, parce qu'il serait injuste qu'elle meure...
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Jeu 29 Mai - 17:20

L'Ange tressaillit lorsque le Déchu dégaina son épée. Elle serrait toujours dans sa main les doigts de son interlocuteur, comme un naufragé s'agrippant à une bouée.

- Mais... vous allez essayer de me tuer?

Ses yeux allèrent de la lame aiguisée au visage de marbre du Déchu. Il avait le pouvoir de le faire, elle le savait très bien, mais pourquoi la tuerait-il? Riposter pour sa vie... pour son frère. Elle ne s'était jamais posé la question. Et à quoi cela aurait-il servi? Tant de choses se passaient différemment entre les spéculations et le faits.

- Je.. je n'sais pas. Peut être.. peut être pas. Je sais qu'il m'en voudrait si je devait le faire. Tout comme il l'espèrerait sans doutes. Non. Je n'sais pas. La seule chose que je sais, c'est que... je vous en voudrai, tout en ayant de la peine. Pour vous, ou pour moi, ou pour lui, ou Lui.

Elle secoua frénétiquement la tête de gauche à droite et ses yeux se mirent de nouveau à briller.

- Où avez vous vu écrit que nous nous devons de.. tuer?

Quant aux Démons.. et aux champs de bataille... Elle ne savait pas. Non. Elle ne savait pas. Elle savait bien qu'ils existaient, les Démons. Et qu'ils étaient ennemis. Et alors? La guerre. Les batailles. Les conflits. Les armes. Le carnage. Le sang. Les cris. La douleur. Tout ça était tellement loin de son monde, de son esprit!

- Je n'sais pas. Je n'savais pas qu'il y avait des batailles. Ou peut être si. Mais pas comme ça. Les armes ne sont pas les seuls outils de la guerre...

Etéait on obligé de tuer, pour vivre? Pour trouver satisfaction? Mal. Encore. Elle avait mal. Pourquoi? Alors qu'ils semblaient tous s'accorder sur le fait que tuer était nécessaire? Alors qu'ils semblaient tous l'admettre? Et ça ne les dérangerait pas. Non, loin de là.

- Et vous servir de Dieu, ou de la Justice, comme excuse, ça vous est bien pratique, hein?

Quand on ne veux pas tuer, quand on ne le désire pas, on ne le fait pas. Alors pourquoi? Pourquoi s'évertuer à faire semblant? Et puis après tout, si tant de personnes approuvaient la nécessité de "tuer", alors c'était peut être que Dieu le leur avait effectivement souffler, pour éviter de souffrir en posant les yeux sur le carnage. Ce carnage qui, peu à peu, était devenu une raison pour la majorité. Quelque forme prenait il. Et elle, alors? Pourquoi n'avait elle pas eu le privilège de ressentir aussi cette nécessité? Parce que subsistait toujours une flammèche de candeur, et que quelqu'un devait se dévouer pour l'accueillir?

- Si la Justice était si juste que cela, elle ne se livrerait pas à cet extrême. C'est l'aliéner que de.. tuer en son nom. Et c'est ignoble.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Jeu 29 Mai - 18:54

Il pensait qu'elle était naïve...mais pas à ce point, la situaton n'avait du guère changée sur Celestia, et l'assaut des armées des Enfers avait probablement exterminé beaucoup d'anges, aussi naifs qu'elle.

-Je n'ai aucune raison de vous tuer.

Elle semblait...hésitante? Alors elle ne s'était jamais posé la question, ne savait elle rien de la réalité des champs de bataille? Pour une intermittente c'état naturel mais...elle était la soeur de Gabriel non?

-Cette hésitation vous sera fatale. Vous devez savoir que votre mort ou votre survie ne concerne pas que vous...tout comme le fait que tuer quelqu'un n'affecte pas qu'une personne.

La famille, l'affection portée à ses êtres...le séraphin déchu devait avoir causé beaucoup de peine dans toute son existence, mais tant qu'il le ferai pour une cause juste, tant qu'il pourrait supporter ce poids, il continuerait.

-Dites moi...savez vous pourquoi les anges se doivent d'éliminer les démons?

Dayan parla alors de la justice comme une excuse...une excuse??

-La justice représente tout pour moi, tout comme la vie représente tout pour vous, je ne vous permettrait pas de telles paroles.
Et, vous pensez que rien ne justifie la mort d'autrui? Désolé mais c'est le monde réel ici, des gens sont tués toutes les secondes, elfes, humains, démons, anges, vampires.


Il regarda un instant le ciel démoniaque, tout en espérant y trouver un bout de Celestia.

-Si la justice était juste...alors que devait elle faire? Laisser un meurtrier en liberté, en sachant pertinnement qu'il recommencera? Cela ne ferait qu'aggraver le nombres de victimes, et dans ce cas, qui serait le coupable? La justice. Celle qui n'a pas su l'arreter.

Non, il s'y refusait, il ne voulait pas voir d'autres morts, il ne souhaitait pas être responsables de morts innoncentes à cause de sa faiblesse.

-Ne pas être capable de tuer...cette faiblesse peut causer la mort de plus de personnes que vous ne le pensez.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Jeu 29 Mai - 19:47

[HRP: on va dire qu'on a rien vu, hein? xD]


L'Ange se décontracta un peu, lorsqu'il lui affirma n'avoir auune raison de la tuer. Et venant de lui... Elle sentait qu'elle pouvait avoir confiance en cette simple phrase. Elle consentit alors à lâcher la main du Déchu et fit quelques pas en arrière.

- Quitte à ce qu'une vie soit volée, autant que ce soit la mienne, répondit elle. Je ne représente rien d'autre que la soeur de Gabriel, et...

Ce fut soudain. Si soudain que l'instant une fraction de seconde elle pensa s'être trompée. Mais non. Cette impression restait, et perdurait. Et chassait de son esprit tout le reste, passant comme un coup de typex sur des mots tracés à l'encre. Il suffisait de gratter un peu pour qu'elle plongea à nouveau dans les méandres de quelque chose qui la dépassait, mais pour le moment, elle n'avait rien d'autre à l'esprit.

Elle leva les yeux au ciel d'encre et un rire cristallin s'échappa de ses lèvres. Ses larmes se transformèrent en perles de joie et elle tournoya sur elle même tout en regardant quelque chose au dessus d'elle.

- Oh, mon Dieu! C'est merveilleux, c'est fantastique! Enfin! s'exclama t elle émue entre deux hoquets de rire.

Elle se retourna vers le Déchu et, sans plus se préoccuper du statut de celui-ci, lui sauta au cou.

- L'espoir, de nouveau! C'est fabuleux! Après tout ce temps..!

Elle prit les mains de son interlocuteur tout en sautillant d'une joie effrénée. D'une nature impulsive, elle avait l'habitude de faire partager ses sentimentsà ceux qui se trouvaient autour d'elle.

- Il est venu! Il est enfin venu!

Elle lâcha définitivement les doigts du Déchu et couru se hisser sur ce qui ressemblait vaguement à une cheminée éteinte. De nouveau, elle se tourna vers le ciel. Oui, elle le sentait. Il était venu. Et elle l'aurait senti avant sa naissance si elle avait été là haut. Elle écarta les bras, comme pour étreindre les ténèbres au-dessus d'elle.

- Enfant. Nouveau-né. Bienvenue parmis nous, Angelot des terres sacrées, murmura la danseuse.

Et elle se mit à chanter. Les échos clairs de sa voix s'infiltrant dans les rues étroites de la forteresse et dans les airs obscures. L'atmosphère sembla alors s'alléger et les soucis du monde s'évaporer un instant. Et il devint alors évident à tous les êtres alentours, qu'un Ange était parmis eux.

L'artiste n'était plus là bas. Non. Elle ne sentait plus son corps physique et flottait dans le monde immatériel des âmes. Elle effleura alors celles de ses compagnes du spectacle, les reconnaissant avec délice. On lui répondit aussitôt, et il sembla qu'un soulagement respectif s'immisça. Et puis elle aperçu la nouvelle âme. Celle qui lui avait envoyé un appel un peu plus tôt. A la fois vascillante et forte, elle paraissait prendre la mesure du monde qu'elle découvrait petit à petit, avec une hésitation certaine. Doucement, la danseuse embrassa le nouvel esprit, dans un élan maternel.

Et puis le monde bascula, et elle rouvrit les yeux sur le monde physique qu'elle avait précédemment quitté. Ses lèvres se fermèrent pour couper sa chanson puis laissèrent s'échapper un petit cris de surprise. Elle bascula en arrière, frappée par un sortilège de moindre importance. Battant des bras les airs et essayant de se redresser en dépit de sa position inclinée à 2π/3, la représentation qu'elle donnait d'elle ainsi pouvait être assez comique. Elle n'eut même pas l'idée de déployer ses ailes...

- Vas-y ma grande, tu vas y arriver, ricanna quelqu'un au pied de l'habitation.

- Si elle tombe, elle est à moi!

- Eh oh! C'est mon sortilège!

- A ouais? Et tu sais qui c'est l'plus fort?

... et elle passa l'angle fatidique où elle n'eut d'autre choix que de choir sous les acclamations enthousiastes des êtres démoniaque rassemblés. Bon public, vraiment.

- Waaaaa! cria t elle tout en tombant/faisant le point sur sa situation/se demandant ce qui allait se passer ensuite/essayant de voir où était Bidule du coin de l'oeil/s'interrogeant sur la Justice à nouveau.

Oui, c'est bien connu, chuter est les meilleur moment pour songer à ce genre de choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
¤ Ange déchu du 9eme cercle

¤ Ange déchu du 9eme cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 282
Localisation : Les Enfers, Arche de Gehenna
Armes : Tout et n'importe quoi
Pouvoir : Peux ouvrir une porte gigantesque d'où sortent des centaines de poignées d\\\'armes somptueuses.
Statut :
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ange déchu du 9eme cercle
Autre: Chef des Anges déchus, penchant obscur de Michaël

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Jeu 29 Mai - 21:21

C'est entre deux soupirs que l'Ange déchu déploya ses ailes noires de jais pour s'envoler dans le ciel rougeâtre des Enfers, dans une atmosphère lourde mais habituelle à la longue. Revenu de la bataille, il n'avait pas eu un instant de répit, devant par-ci prendre une quelconque décision, par là contenter on ne sait quel Démon qui se plaignait, ou, recours beaucoup plus simple, détacher quelques têtes démoniaques de leurs épaules. Et quand ce n'était pas cela, c'était l'une de ses deux hôtes qui se faisait la malle, comme si il n'avait pas déjà assez à faire. En plus, ce n'était même pas Anaëlle ou la Féline qui avait disparu de la circulation, mais l'Ange qu'il avait ramené sur l'Arche quelques jours plus tôt. En fait, il savait que la Féline était à peu près capable de se débrouiller seule, et qu'Anaëlle n'oserait pas s'aventurer hors de sa demeure, donc il ne se faisait aucun soucis pour l'Elfe schyzophrène. La Féline avait déjà fait ses preuves, et l'Ange déchu savait qu'Anaëlle n'était pas si stupide que cela - même si il avait tendance à préferer la Féline plutôt que la petite Elfe pleurnicharde.

Mais l'Elfe n'était pas la question du jour, ou plutôt, du moment. La question de savoir où était sa nouvelle apprentie lui effleura l'esprit, mais il la chassa rapidement, suivant l'odeur angélique repérable à 100km à la ronde, surtout pour un déchu tel que Lucifer. Restait à espérer qu'elle n'ait pas eu de pépins, car elle savait les habitants de l'Arche capables de... tout, même avec une Ange. Surtout avec une Ange en fait. Enfin, ren ne disait que l'inverse était impossible, mais on ne voyait probablement pas des Démons courir les rues de Celestia... Quoique, avec la folie des dirigeants, pourquoi pas. Mais bon, Dieu n'était pas si stupide. Même si, dans un certains sens, il avait sauvé Fenris puisque le chef des Anges déchus avait appris récemment que cette dernière était toujours en vie, apparue devant le palais de Satan par une lumière divine, qui découlait de la magie de Dieu.

Une voix cristalline tira le déchu de ses pensées, et ce, définitivement. Un chant. Divin. Le chant qui alait de paire avec la danse interprétée par les Intermittentes du Spectacle divin lors de la naissance des Anges, évènement très populaire à Celestia, symbole d'espoir et de renouveau. Mais pourquoi un tel chant aux Enfers ? Il était probable qu'une naissance ait eu lieu dans le monde des Anges, mais il était impossible qu'un Ange aux Enfers ait pu le ressentir et le chanter. Sauf si l'Ange en question était une Intermittente. Et puis, de toute façon, les Anges aux Enfers, non déchus, ça ne courait pas les rues. Et l'évidence s'imposa d'elle-même, arrachant un juron au chef des Anges déchus qui comprit que l'Ange en question n'était nulle autre que celle qu'il avait ramenée en cet endroit, Dayân. Mais... bon sang de diable, ne pouvait-elle pas être un peu plus discrète ? Ok, la naissance angélique était un évènement immanquable, surtout pour une Intermittente, mais sa propre sécurité ne comptait-elle pas avant tout ? Si Lucifer avait su qu'elle était Intermittente, il aurait été plus prudent. Quoique, il n'imaginait pas vraiment une éclosion se produire dans une Celestia profondément marquée par la bataille. Mais apparemment, c'était bel et bien possible.

Et c'est là qu'elle l'aperçut. Enfin, les aperçu. Dayân, et l'attroupement qui s'était formé au pied du bâtiment sur lequel elle se trouvait. Elle et... quelqu'un d'autre, que Lucifer ne tarda pas à identifier comme Ephidel, ou Yaiba, ancien Séraphin de la Justice. Ben tiens, elle avait encore attiré quelqu'un de... spécial. Décidement, cette Ange n'était-elle bonne qu'à apporter les ennuis ? D'après ce que savait Lucifer, Ephidel ne s'était pas positionné explicitement du côté de Satan lors de sa déchéance, et le chef des déchus se devait de ne pas lui faire confiance. Le déchu du 9eme cercle posa les pieds au sol et s'approcha rapidement du bâtiment sur lequel se trouvait l'Ange, se frayant sans mal un chemin dans la foule formée. Un cri fit lever les yeux de Lucifer au ciel. Un cri de Dayân, de surprise. Brièvement, l'Ange déchu sentit un flux de magie s'exercer sur la soeur de Gabriel, sûrement produit par l'un des Démons un peu trop enthousiastes que Lucifer avait à présent repérés. Encore des ennuis en perspective...

L'Ange déchu n'attendit pas plus longtemps. Il bondit dans les airs, déployant en une fraction de seconde ses ailes noires, puis rattrapa l'Ange comme il le put, c'est-à-dire, par le col de sa robe. Des protestations parcoururent l'assemblée des Démons, mais elles s'estompèrent bien vite lorsque les êtres démoniaques reconnurent le visage du chef des Anges déchus. Ce dernier n'y fit pas attention et saisit le poignet de l'Ange, la ramenant sur le toit quitté quelques seconde splus tôt. Une fois ses pieds posés sur le toit, Lucifer se retourna vers les Démons en contrebas et fit simplement, mais d'une voix autoritaire :

- Allez-vous en. Y'a rien à voir.

_________________

]-Correcteur-[
Revenir en haut Aller en bas
http://zanar-requiem.forumactif.com/
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Jeu 29 Mai - 23:23

Mais...elle était folle? Danser sur lestoits de l'immeuble,attirer l'attention de tous les démons que l'ancien séraphin tentait de retenir ailleurs...non elle était définitivement cinglée! Si jamais elle commetait un crime, elle pouvait être certaine d'invoquer la démene devant un tribunal humain...mais ce n'était la sujet, alors qu'il s'appretait à sauver sauver la jeune ange, il fut devancé par Lucifer [nan mais même pas drole j'étais là d'abord nah!] Une ombre se dressait, c'était lui, le chef des anges déchus, la personne qui avait fait du séraphin ce qu'il était maintenant...son pire ennemi.

-Toi...

De tous ses muscles, de tout son corps, il ne désirait que le transpercer de sa lame...Mais il ne pouvait pas l'attaquer, pas ici. Au beau milieu des enfers, le chef des anges déchu aurait l'avantage...en fait, il était fort possible qu'il l'ai dans un autre lieu aussi, mais dans cette situation, c'était pure folie. Son poing se déserra, il respira profondément, la justice devrait attendre.

¤Vous allez bien?¤

La télépathie semblait le moyen le plus sur, bien qu'il était possible que Lucifer ait déjà une emprise sur l'esprit de l'ange, communiquer par cette voie serait toujours plus sur. Connaissant son caractère, ou tout du moins ce qu'elle en avait dévoilé jusqu'alors, elle serait probablement furieuse, mais peu importait, pour l'instant, il se demandait comment il allait pouvoir se sortir de là....et pénétrer l'esprit du chef des déchus serait bien plus difficile que celui d'une simple ange...
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Ven 30 Mai - 21:05

- Waaaaaa ah?

Elle aperçu vaguement quelqu'un voler vers elle, très bonne idée soit dit en passant, mais le choc d'être retirée en arrière coupa net le fil de ses pensées. Et c'est à moitié étranglée quelle finit par mettre un nom sur la silhouette osant jouer avec sa vie. Bon, elle savait qu'elle avait dit à Bidule qu'elle était prête à mourir pour les autres, mais c'était pas une raison pour prendre la phrase au pied de la lettre!

Fort heureusement, son sauveur/assassin trouva rapidement meilleure prise, à raison de son pauvre poignet qui n'avait rien demandé non plus, et ils posèrent tous deux les pieds sur le toit qu'elle avait quitté un instant plus tôt. Hello darling, c'est the return. Avec un copain en prime. Youpi. Elle leva les yeux vers celui qui avait pris la formidable initiative de demander à son nouveau public de s'en aller... et faillit avaler de travers.

- Oh! Lucifer!? Quel bon vent t'amène? demanda innocemment l'Ange.

Instinctivement, elle s'éloigna un peu du Déchu, bien que son poignet ne fut toujours pas délivré. Heu.. Finalement, elle était en très bonne compagnie avec l'autre... Tiens, d'ailleurs, c'était pas son esprit à l'autre en question qui venait fureter près du sien? Intriguée, elle n'opposa aucune résistance.

° Merci de vous inquiéter, mais je vais... °

Elle frissonna. C'était quoi cette étrange impression? Comme si... Comme si celui qui lui faisait face pouvait entrer, peut être encore plus facilement que le chef des Déchus, dans son esprit. Soudain, elle avait le sentiment que, si son interlocuteur en avait envie, il pouvait aisément violer son intégrité mentale. Imperceptiblement, elle secoua la tête pour chasser ces idées saugrenues. Elle se espérait simplement que les deux Déchus ne choisiraient pas son âme comme terrain de discussion. Elle en avait déjà une certaine, et mauvaise, expérience.

° ... bien. °

La prise de parole orale de son précédent interlocuteur, bienque brève, l'interpella. Visiblement, les deux personnages se connaissaient. Et pas forcément en bien. Intriguée, elle leva ses yeux gris vers le visage de Lucifer.

- Tu connais Bidule?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
¤ Ange déchu du 9eme cercle

¤ Ange déchu du 9eme cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 282
Localisation : Les Enfers, Arche de Gehenna
Armes : Tout et n'importe quoi
Pouvoir : Peux ouvrir une porte gigantesque d'où sortent des centaines de poignées d\\\'armes somptueuses.
Statut :
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ange déchu du 9eme cercle
Autre: Chef des Anges déchus, penchant obscur de Michaël

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Dim 1 Juin - 12:42

Lucifer lâcha le poignet de Dayân puis se tourna vers Ephidel qui l'avait gentiment accueillit par un 'toi' témoignant de toute l'affection qu'il portait au déchu du 9eme cercle... c'est-à-dire, aucune. Le chef des déchus savait bien que l'ancien Séraphin de la Justice n'avait pas renoncé à ses fonctions judiciaires, ce qui faisait de lui un déchu servant l'intérêt de Celestia... Situation un peu ambigüe, mais ça, c'était le problème d'Ephidel, pas celui de Lucifer. Evidemment, ce dernier était considéré comme le plus grand criminel dans le monde des Anges, et c'était bien connu que la Justice et le Crime ne faisaient pas bon ménage. Cependant, le chef des déchus s'était abstenu d'agir hostilement envers l'ancien Séraphin de la Justice, puisque le geste aurait provoqué plus d'une protestation dans les rangs des déchus alliés à Lucifer. Certains d'entre eux considéraient Yaiba comme un allié, et Ephidel comme non existant. Mais le fait que son interlocuteur dégage une telle animosité envers lui témoignait de la survie d'Ephidel, et de son voeu de Justice. D'ailleurs, il voyait bien que l'ancien Ange de la Justice était prêt à bondir sur le chef des déchus, et ce dernier devinait bien que la seule raison qui l'en empêchait était le décor, les Enfers en d'autres termes.

- Effectivement, moi, fit Lucifer, d'un ton froid laissant toutefois paraître une légère ironie. Lucifer, si tu ne t'en rapelles plus.

Le regard orangé du déchu se riva ensuite sur Dayân, et il ne put s'empêcher de lâcher un soupir. Qu'avait-il fait pour que la soeur de Gabriel soit ainsi ? Ou plutôt, comment l'avait traité le Messager divin pour qu'elle devienne ainsi ? Ou peut-être était-ce la faute de la caste des Arts. Enfin, cette Ange était un cas plutôt... compliqué à traiter, et à garder, aussi. D'autant plus que Lucifer sentait qu'un échange spirituel se passait entre ses deux interlocuteurs, et il en déduisit que l'artiste avait aveuglément ouvert son esprit à Ephidel, sans vraiment se douter de qui il s'agissait, puisqu'il semblait s'appeller Bidule pour elle...

- Je sais pas si tu es inconsciente, folle ou innocente... lâcha-t-il autant pour Dayân que pour lui-même.

Les trois cas étaient possibles, même si Lucifer se doutait que le dernier était à bannir. D'après ce qu'il avait pu voir de l'Ange, il se doutait bien que l'artiste n'était pas aussi innocente que cela... même si il lui restait toute sa pureté d'Ange, que les déchus s'empressaient, en principe, de jeter à la poubelle. En fait, elle devait être la seule personne aux Enfers à dégager une aura si pure, et la seule personne à attirer autant l'attention... Peut-être pouvait-elle rivaliser avec Satan à ce niveau-là... Enfin bref, ce n'était pas le problème du jour, même si il fallait qu'il aprenne à Dayân à être plus discrète que cela... Elle aurait dû prendre exemple sur Michaël, pour une fois... Lui, il savait se faire discret quand il était aux Enfers. D'ailleurs, en parlant de Michaël...Etait-il encore vivant ? Lucifer étant son jumeau, il lui était plus ou moins lié malgré leur éloignement... Et il y avait eu une succession de sensations bizarres que le chef des Anges déchus n'avait pu affilier qu'au lien l'unissant avec son frère... Qu'est-ce qu'il fichait ? Le déchu du 9eme cercle ne savait pas si il fallait interpréter cela comme bon ou lauvais signe...

- Le vent en question, c'est la discrétion dont tu fais preuve ici-bas. Une chose que l'on pourrait qualifier de phénoménal.

Phénoménal... C'était le mot. Une aura et une odeur angéliques perceptibles à 100 kilomètres à la ronde, un chant interprété par les Intermittentes du spectacles divin résonnant dans une majeure partie de l'Arche de Gehenna... A quoi fallait-il encore s'attendre ? A une invocation d'un esprit de Lumière ? Dayân n'allait pas faire long feu sur l'Arche si elle continuait ainsi... D'autant plus que Lucifer avait besoin d'elle en vie. Que de complications...

- Quant à Bidule... Ephidel pour les uns, Yaiba pour les autres. Ancien Séraphin de la Justice, qui en a après moi, et qui n'a pas renoncé à ses fonctions. Ni à la servitude à Dieu.

_________________

]-Correcteur-[
Revenir en haut Aller en bas
http://zanar-requiem.forumactif.com/
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Dim 1 Juin - 19:54

La situation devenait étrange...apparemment, cette ange était liée à Lucifer...chose plus qu'étrange. La soeur du Messager liée au chef des déchus...cela n'apportait rien à l'ange, et encore moins au déchu. La seule raison pouvant pousser Lucifer à sauver une ange était qu'il avait besoin d'elle, pourquoi là était la question. En prenant l'idéologie de l'ange, il était fort possible qu'elle ne soit pas de son côté.

-Je m'en souviens, puisque j'étais là le jour où Lucifel est mort.

Il avait échappé à la Justice, Ephidel était archange à l'époque, alors il ne connaissait pas les détails de l'affaire, et plus étonnant, il n'arriva pas à les connaitre après sa nomination...que pouvait on cacher au séraphin? Il n'avait pas eu l'occasion de pénétrer l'esprit des personnes concernées, recontrer ici Lucifer était une aubaine.
Pour en revenir au présent, le chef des déchus avait sauvé Dayan, et il entamait une discussion avec elle. Discussion qui finit par aboutir à son sujet. Décidément le plan discrétion n'avait pas réussi.

-Ephidel n'existe plus, et détrompe toi, j'ai renoncé à mes fonctions.
Cependant, je n'ai pas renoncé la Justice, ni à Dieu.


La Justice, elle était toute sa vie, alors même dans les flammes de l'enfers, il continuerait à croire en elle. Trahir Celestia était un meillur moyen de la faire régner, un jour, il y retournerait, pour créer une nouvelle justice.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 27
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Lun 2 Juin - 19:41

L'artiste posa ses mains sur ses hanches et lança au chef des Déchus un regard furibond. Mais où il se croyait lui, hein? Chez lui peut être? Sur son territoire? Bon, heu, c'était peut être vrai en fait, mais ça n'était pas une raison!

- Je ne suis ni inconsciente, ni folle, ni innocente, nia de but en blanc l'Ange en défiant Lucifer des yeux. Et si même c'était effectivement le cas, vous pourriez y mettre un peu de tact! Vous et Michaël, vous êtes bien les mêmes! Est-ce que je vous dis que vous avez un caractère de cochon doublé doublé d'un ego de la taille d'une comète? Non. Alors pas de médisance!

Décidée à bouder un peu, elle se détourna des Déchus et retourna à sa cheminée pour observer l'amas de Démons. Une grande partie s'était éclipsée, mais certain profitaient du spectacle rare, mis en scène par des protagonistes peu communs. La danseuse posa les bras sur le réceptacle et prit légèrement appui dessus pour regarder le public à sa guise. Les reagrds qu'on lui renvoyait étaient divers et variés mais elle ne s'en formalisait guère.

- Dépenser tant d'énergie et de salive juste pour savoir si un prénom est encore d'actualité, ou pas, soupira t elle. Vous êtes encore plus ridicules que je peux l'être. Quoi que je devrai peut être me réjouir de voir que vous avez une langue.

Elle tira une mèche rebelle derrière son oreille, songeuse. Elle avait bien envie de leur faire... faux bond. Et de trouver interlocuteurs plus amusants. M'enfin, alors que Lucifer venait juste de lui faire la remarque qu'elle n'était pas très discrète... Et puis, il était vrai que la forteresse représentait un danger, dans son ensemble, pour l'Ange. Mmm. Elle re-soupira et se tourna vers le chef des Déchus.

- Et puis j'm'ennuie, ici!

Certes, ils étaient arrivés il y avait très peu de temps. Mais elle avait l'habitude de bouger et ne tenait pas en place.

- Tu m'as rien donné, pour m'occuper! Tu peux quand même pas m'en vouloir d'avoir trouvé Ephi pour remplir mon emploi du temps!

Inutile de préciser que c'était lui qui l'avait trouvée, Lucifer se passerait bien des détails. Et puis en fait elle n'avait pas trop envie, non plus, d'être totalement sous sa coupe. C'était surtout pour cela qu'elle s'était évader le temps record de... quelques minutes.

- Au fait, Ephi, lança t elle à l'ancien Séraphin de la Justice. J'ai une devinette pour toi: pourquoi la vérité sort-elle de la bouche des enfants?

Sauter du coq à l'âne ne lui posait pas vraiment de problème et elle oublia rapidement le Déchu pour se hisser à nouveau sur la cheminée. Balançant ses jambes d'avant en arrière, elle se mit à siffloter une chanson paillarde Terrienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
¤ Ange déchu du 9eme cercle

¤ Ange déchu du 9eme cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 282
Localisation : Les Enfers, Arche de Gehenna
Armes : Tout et n'importe quoi
Pouvoir : Peux ouvrir une porte gigantesque d'où sortent des centaines de poignées d\\\'armes somptueuses.
Statut :
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ange déchu du 9eme cercle
Autre: Chef des Anges déchus, penchant obscur de Michaël

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Lun 2 Juin - 22:03

En guise de réponse aux dires d'Ephidel, ce fut un haussement de sourcils de la part de Lucifer, qui se détourna complètement de l'ancien Séraphin de la Justice, pour en revenir à Dayân. Non pas qu'il n'avait aucune considération pour les paroles d'Ephidel, mais c'était plutôt qu'il n'avait pas toute la journée devant lui pour débattre à propos d'un tel ou un tel nom. Pour lui, Lucifel avait été un Ange dupe, et le changement de nom était symbole d'une libération qu'obtenait chacun des déchus lorsqu'ils perdaient leur pureté angélique - pureté, d'ailleurs, qui ne devait être que pur idéalisme à l'heure actuelle. Et le fait qu'Ephidel n'ait pas renoncé ni à la Justice ni à Dieu revenait à dire qu'il n'avait pas renoncé à son rôle de justicier et à la servitude à Dieu. Bref, tout cela pour ne rien dire, et puis, ce n'était pas le problème du jour.

Le regard orangé de Lucifer soutint celui de Dayân, qui semblait considérer la remarque comme vraiment importante. Soit, elle était sensée faire réfléchir l'Ange un minimum, mais pas au point qu'elle lui renvoye le tout à la poire. Et de cette manière. La comparaison avec Michaël ne faisait vraiment pas plaisir au déchu, bien qu'au fond, il fusse plus étonné que froissé par ce rapprochement. Ainsi, Michaël n'avait pas changé d'un pouce depuis que son frère avait quitté Celestia ? Enfin, on ne pouvait pas dire que l'Ange déchu ait vraiment bien connu son frère jumeau, mais de ce qu'il en avait vu, cela lui avait laissé la même impression que celle décrite par Dayân, qui semblait avoir côtoyé le Séraphin de la Guerre. Ainsi, les deux jumeau se ressemblaient ? Comme quoi jumeau... Cependant, Lucifer ne voulait toujours pas admettre qu'il ressemblait vraiment à son imbécile de frère, qui était, justement, un imbécile.

Le regard de l'Ange déchu suivit la jeune Ange qui semblait ne pas pouvoir tenir en place plus d'une minute, sous peine d'exploser ou on ne sait quoi d'autre. Mais que lui avait donc fait Gabriel - ou la caste des Arts - pour qu'elle soit ainsi ? D'un côté, sa pureté évoquait vraisemblablement l'idéal qu'avaient un jour recherché les Anges, mais d'un autre, son caractère était loin de celui d'un Ange... commun. Elle ne semblait avoir aucune considération pour ce qui était symbolique, tel le nom des déchus. D'ailleurs, ce n'était peut-être pas étonnant quelque part puisqu'elle ne connaissait rien de ceux qui avaiet été bannis de Celestia pour toujours. Finalement, la réflexion se solda par un nouveau soupir de la part du chef des Anges déchus. De quoi s'occuper, ici, aux Enfers, et sur l'Arche de Gehenna, qui plus est ?

- T'auras qu'à aller voir Ekiel... En fait, non, vaut mieux que ce soit moi qui t'y emmène...

Le guérisseur trouverait sûrement des ocupations à Dayân, et saurait aussi comment s'occuper d'une telle Ange. Des tous les Déchus, Ekiel devait être celui qui avait le moins perdu de sa pureté angélique, même si il était à présent considéré comme suppôt des forces démoniaques, son corps étant devenu réceptif à la magie noire. Toutefois, la magie blanche ne l'avat pas quitté... Bref, il saurait s'occuper de l'artiste, d'autant plus qu'il était sur l'Arche en ce moment, ayant une demeure - modeste toutefois - sur les deux vaisseaux principaux des Enfers.

_________________

]-Correcteur-[
Revenir en haut Aller en bas
http://zanar-requiem.forumactif.com/
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Jeu 12 Juin - 16:56

Et voilà qu'elle...se mettait à bouder. Un caractère si incompréhensible...c'était possible, il en avait la preuve. Tout cela devait sembler être un jeu pour elle, en tout cas c'est l'impression qui en ressortait, une ange aux Enfers...comment allait-il se sortir de ce pétrin? Aura t-il seulement la force de supporter ses gamineries...après les acrobaties voici les énigmes.

-Parce qu'ils n'ont pas besoin de mentir.

C'est tout. Les enfants n'ont pas conscience que le monde les entourant est fait de mensonges, qu'il y a des choses qu'il faut et qu'il ne faut pas dire. Exactement comme elle, bien que son esprit l'était, l'enseignement qu'on leur donnait n'était pas juste. Vivre dans le mensonge toute son existence, que c'est cruel, c'est ce que pensait l'ancien séraphin, sans vraiment se rendre compte que c'était son cas.
Son esprit refit un tour, Ekiel...Ekiel, où avait il entendu ce nom là?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Dans les rues de Pré-Au-Lard
» Promenade dans les rues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Les Enfers :: Arche de Gehenna-
Sauter vers: