Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 28
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Jeu 12 Juin - 23:41

L'Ange posa son regard nuageux sur la silhouette de l'ancien Séraphin de la Justice. Longuement, elle le jaugea en silence. Si bien qu'un oeil extérieur aurait pu penser qu'il s'agissait d'une statue d'un nouveau genre. Si l'attitude de l'artiste pouvait surprendre plus d'un, celle des deux Déchus la laissait véritablement perplexe. Finalement, au bout de quelques bonnes minutes sans le moindre mot ni le moindre geste, la danseuse haussa les sourcils et grimaça, genre c'est-un-cas-désespéré-très-chère-ne-nous-en-formalisons-pas.

Puis elle sauta à terre - entendez de nouveau sur le toit - de la cheminée et posa ses yeux scintillants de malice sur Lucifer. Bon, il ne représentait pas la meilleure compagnie du monde, mais faire un bout de trajet avec lui pouvait s'avérer amusant.

- Ekiel? Un Démon qui fait dans l'original? ou encore un Déchu dont la situation est tellement compliquée et douteuse que l'existentielle question du nom se pose? releva l'Ange d'un ton qui avait tout de l'insolence et de l'ironie.

Une idée lui traversa l'esprit et l'artiste se précipita vers l'ancien Séraphin de la Justice. Sans se soucier de la réaction de celui ci, elle lui prit la main et le tira vers Lucifer. Un peu comme une enfant à laquelle on demande de se ranger deux par deux pour aller faire une promenade.

- Viens avec nous, Ephi! s'exclama joyeusement Dayân. Entre semblables ta présence ne devrait pas être déplacée! ajouta t elle sournoisement. Et puis, plus on est de fous, plus on rit! Je suis sûre que tu sais même plus c'que ça veux dire.

Elle leva le menton vers le chef des Déchus.

- Et toi non plus. Z'êtes du genre à vous cacher derrière une chaise en grommelant, en vous balançant d'un pied sur l'autre aussi raides que si vous aviez un balai dans le postérieur, lors d'une soirée dansante ou d'une fête quelconque!

Elle plissa les yeux et sonda de visage de marbre de Lucifer.

- Quoi qu'avec mamzelle l'Elfe, ça doit être un peu plus folichon ces derniers temps, remarqua l'Ange mi-sérieuse mi-amusée.

Soudain, un grand sourire se dessina sur les lèvres de l'artiste.

- Dis-moi, ça t'arrive quand même de péter parfois?

Parce que les Déchus mangeaient comme les Humains, non? Donc ça devait bien passer quelque part! Surtout étant donné que leur système digestif ne fonctionnait pas... Elle même, quand elle buvait trop, était obligée de faire un tour par la case pipi-room, alors... Est-ce que s'il ingurgitait des spaghettis ça ressortait tel quel? Rien que d'y penser, la danseuse était à deux doigts de se plier de rire. Lucifel sur des chiottes humaines à évacuer des pâtes. Mortellement amusant. Il allait falloir qu'elle teste! Fallait juste trouver un moyen pour qu'il s'endorme et hop! ... et s'il s'étouffait avec? Ca serait dommage, non? Bon, elle pouvait toujours tester sur elle même, mais...

- Et l'Elfe, c'est ta copine? Elle s'appelle comment? Tu l'as déjà embrassée?

Elle allait poser la fatidique question: "et vous faîtes des pique-niques romantiques le soir pour regarder les étoiles et chanter avec les cigales?" mais se retint à temps histoire de ménager un peu la santé mentale de son interlocuteur qui devait être à deux doigts de l'étrangler pour en finir. Si elle mourrait maintenant, elle ne pourrait plus l'embêter, et ça serait absolument catastrophique.

- Aaaaaaaaah! Mais je sais! Si t'es aussi froid qu'un pinguin surgelé c'est parce que t'aimes les hommes! Mais fallait le diiiiiire! Sois pas timide!

Elle fit volte-face.

- Il t'a jamais fait des avances?

Elle espérait vaguement qu'elle ne les avait pas achevés. Girl-powa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
¤ Ange déchu du 9eme cercle

¤ Ange déchu du 9eme cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 282
Localisation : Les Enfers, Arche de Gehenna
Armes : Tout et n'importe quoi
Pouvoir : Peux ouvrir une porte gigantesque d'où sortent des centaines de poignées d\\\'armes somptueuses.
Statut :
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ange déchu du 9eme cercle
Autre: Chef des Anges déchus, penchant obscur de Michaël

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Sam 14 Juin - 11:07

Dayân posait des question existentielles ? Pourtant, ça ne lui correspondait pas tout à fait. Si il y en avait qui pouvaient s'étendre des heures et des heures sur la raison d'une existence, la signification d'un nom ou d'autres détails dans le genre, comme Ephidel ou Lucifer - il devait bien l'admettre - il y en avait qui ne s'en préoccupaient guère, comme Dayân. Etait-ce mieux ? Parfois, le Déchu enviait l'insouciance de certains êtres comme... elle. Bon, parfois, sa stupidité n'était pas du tout enviable, mais bon. Oui, oui, Lucifer était à la limite de considérer l'artiste comme stupide... Enfin, il fallait de tout pour faire un monde - chose, d'ailleurs, que les Anges n'avaient pas bien compris, leur société étant un brin élitiste. L'artiste ne devait pas bien être aimée de tout le monde, vue comme ça... Ce genre de personnalité était soit brillament accepté, soit rejeté. Quant à la réponse d'Ephidel, Lucifer n'y prêta pas attention en apparence, mais réfléchit un bref instant dessus. Qui pouvait réellement prétendre que la vérité sortait d'une bouche, qu'elle soit adulte ou enfantine ? Les enfants pouvaient très bien mentir pour dissimuler leurs bêtises...

Le regard orangé du chef des Déchus se posa sur Dayân qui semblait faire la statue perchée sur sa cheminée démoniaque. Quelle mouche l'avait - encore - piquée ? Avec elle, le Déchu du 9eme cercle savait qu'il fallait s'attendre à tout - même aux choses les plus insensées. Interpréter les pensées de l'artiste en ayant que ses expression faciales pour information n'était pas vraiment aisé. Bien sûr, il pouvait toujour forcer l'esprit de l'artiste à s'ouvrir et lire en elle comme dans un livre ouvert, mais le chef des déchus avait encore un reste de dignité qui lui interdisait de faire ceci dans ce genre de situation. Si il se mettait à lire dans ses pensées à tort et à travers, cela finirait par lui retomber dessus. L'Ange déchu fronça les sourcils lorsque le regard gris de Dayân se posa sur lui, plein de malice. Qu'avait-elle encore imaginé ? Enfin, pour le moment, ça allait, elle ne semblait s'en prendre qu'à Ekiel et à la philosophie des déchus sur leur nom. Mais Ekiel n'était pas vraiment du genre à s'encombrer de ce genre de chose puisqu'il avait conservé son nom.

- Un Déchu qui fait dans l'original, répondit ironiquement Lucifer.

Ce n'était pas faux, en plus. Un Déchu ayant gardé presque toute sa pureté, et qui lui permettait d'exercer son métier de guérisseur. Toutefois, Dayân venait déjà de repartir - elle devait être hyperactive, elle - vers le Séraphin de la Justice et lui prendre la main. Comment pouvait-elle faire pour avoir autant d'idées biscornues en même temps ? Lucifer retint un soupir en entandant l'invitation de l'artiste. Ephidel n'était pas vraiment du genre à l'apprécier, et il n'apprécierait sûrement pas Ekiel - peut-être l'avait-il déjà rencontré. Quant à l'expression qy'avait employé l'Ange, Lucifer n'en connaissait pas la signification mais s'en contrefichait. Même si les remarques qui suivirent tirèrent une grimace au chef des Déchus. Une soirée dansante ? Un balai dans le postérieur ? Cette fois-ci, le déchu du 9eme cercle ne retint pas le soupir qui menaçait de franchir ses lèvres depuis un petit moment.

Les idioties qui suivirent ne valaient pas mieux. Ells avaient même pour tendance d'exaspérer le chef des Déchus qui se demandait vaguement si il nh'aurait pas dû lui trancher réellement la gorge lorsqaue Gabriel lui avait foncé dessus. Au moins, le désespoir et la haine auraient trouvé leur chemin dans le coeur du Messager divin, et il aurait été débarassé de l'Ange qui devait avoir un total de deux neurones, l'un servant à activer l'autre pour dire des stupidités. D'ailleurs, il ne releva aucune des questions ou remarques idiotes et indiscrètes de l'Ange, gardant le silence uniquement pour garder son calme. Le chef des Déchus malmené par une simple Ange... stupide. A la dernière question de Dayân, Lucifer ne put s'empêcher de jeter un regard noir à l'artiste, trahissant son agacement.

- Tu n'as qu'à demander à la Féline ou à Anaëlle si tu veux vraiment tout savoir, fit-il d'un ton acerbe. Je n'ai pas le temps ni même l'envie de penser à ces choses idiotes.

Quoique, il avait déjà connu l'amour. Mais tout cela, c'était fini. Lyn était morte, laissant sur ses épaules un lourd fardeau ainsi qu'un devoir à accomplir qui n'était pas des moindres. Lâchant de nouveau un soupir, il empoigna l'artiste par le bras et prit son envol sans même demander son reste à Ephidel. Il fallait qu'il l'amène absolument chez Ekiel, pour quil ne l'ait plus dans les pattes et qu'elle ne lui tape plus sur les nerfs.

- As-tu au moins connu un instant de lucidité ? fit-il d'un ton agacé à l'Ange qu'il tebnait par le bras.

Avec un peu de chance, elle comprendrait qu'elle pouvait toujours déployer ses ailes pour éviter qu'elle finisse avec un bras en moins.

- Ephidel serait du genre à m'enfoncer une épée entre les côtes dès que j'aurai le dos tourné... soupira-t-il.

_________________

]-Correcteur-[
Revenir en haut Aller en bas
http://zanar-requiem.forumactif.com/
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mer 18 Juin - 0:28

La discussion commençait à devenir ennuyeuse, cette ange...se rendait-elle compte qu'elle discutait avec le chef des déchus? Dayan tira Ephidel vers Lucifer, les accompagner? Il soupira, qu'allait-il faire? Il n'a pas encore eu toutes les réponses qu'il désirait, la bataille de Celestia était véridique, mais il devait en apprendre plus, et la elleure source d'information serait Lucifer...mais il pourrait pénétrer son esprit en un claquement de doigt, c'était le chef des déchus, et le jumeau de Michaël, d'un autre côté, s'il les suivait, la possibilité que ce même chef des déchus l'attire dans un piège est immense, Dieu avait beaucoup d'influence, mais les Enfers...pouvait-il se sentir protéger ici bas?
Les interventions de la soeur de Gabriel semblaient de plus en plus insensées...à se demander comment elle survivait, même le plus criminel serait tenté de prendre la fuite après quelques minutes en sa compagnie, et le fait que Lucifer ne l'ai pas découpée signifiait qu'il devait vraiment avoir besoin d'elle.

°Vous devriez vous calmer...pour votre bien°

Même si elle était un otage précieux, elle risquait sa vie à chaque instant, Ephidel décida de les accompagner, après tout il savait très bien défendre, et un déchu accompagnant le chef des déchus ne serait pas suspect...enfin moins que l'autre là...Il observa Lucifer prendre son envol "accompagné" de Dayan, il attendit quelques secondes avant de les imiter, rapidement, il fut à leurs côtés.

-Alors ce serait le moment idéal n'est-ce pas?

En plein vol, Lucifer ne pouvant se servir que d'une main, son pouvoir pouvait marcher dans les airs, et aucun déchus n'interviendrait avant plusieurs secondes, voire minutes s'ils sont idiots, ce qui serait suffisant.
La chose retenant son épée, ce n'était pas Dayan, il y a toujours des dégâts collatéraux, mais c'était cette interrogation, qui s'était transformée en obsession. Pourquoi avait il trahit Dieu? Et plus que ça, pourquoi ne le savait-il pas? Quelle est cette information, que l'on cacherait au Séraphin de la Justice? Et, il devait savoir comment s'était déroulé la bataille là haut. Tant qu'il n'avait pas pénétré son esprit, Lucifer était une source trop importante pour mourir...pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 28
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mer 18 Juin - 21:07

L'Ange fronça les sourcils au ton ironique de Lucifer et retint de justesse une autre réplique agaçante et agacée qui lui brûlait les lèvres. Néanmoins, elle avait réussi à obtenir quelque chose: le nom de l'Elfe trainant avec le Déchu. Ca n'était pas grand chose, mais ayant longtemps vagabondé avec Michaël, elle savait que cela relevait de l'exploit. Elle était par ailleurs étonnée des propos de son interlocuteur. Sa compagne avait donc deux prénom? Encore une qui faisait dans l'original...

° Ow, prie pour ne jamais me voir excitée alors... °

Ele hésita un instant, mais n'en dit pas plus. Elle était amusée et touchée qu'Ephi prenne la peine de la mettre en garde. Cependant, si l'artiste partageait volontier tout ce qu'elle pensait par la voie orale, il n'en allait pas tout à fait de même par télépathie. Où elle avait plus l'habitude de faire preuve d'une ironie cinglante.

- Aïe! s'exclama t elle surprise.

Elle jeta un regard furieux à Lucifer qui venait soudainement de la faire décoller en empoignant violemment son bras. Une fraction de seconde après, la danseuse avait déployé ses ailes nacrées, histoire de ne pas finir avec un membre en moins.

- Mais espèce de brute! Chsais bien qu't'es naze pour faire dans la dentelle, mais quand même! Un minimum de savoir vivre, et de savoir faire!

Elle tourna la tête pour poser son regard sur Ephi qu'elle avait lâché.

- Il ne doit pas être le seul, commenta la danseuse.

Un léger sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle le vit les rejoindre... qui s'effaça et se tordit en grimace lorsque le Déchu prit la parole. Soit leur sens de l'humour différait du sien, ce qui expliquait pourquoi les êtres de la trempe de Lucifer ne rigolaient jamais, soit Ephi était bien en train de considérer avec attention la situation actuelle histoire d'en tirer le meilleur profit. Elle eut vaguement l'idée de lancer un 'et moi dans tout ça? le scénario dit qu'je crève aussi?', mais elle ne se lança pas dans une entreprise aussi périlleuse.

Par association d'idées, pas toujours les plus nettes je l'accorde, elle en vain plutôt à reconsidérer les paroles du chef des Déchus.

- Le mépris, l'intolérance et l'appréhension viennent droit de l'ignorance, fit remarquer l'Ange comme si elle discutait avec Eyaël. Ou alors, si cela n'est que feint, c'est que tu en as honte. Et là encore, nous avons entre les mains le fils de la méconnaissance.

Elle posa un regard intrigué au paysage qui défilait sous ses yeux. Même si elle avait pas mal parcouru la forteresse, durant son temps de fugue, elle était toujours curieuse du moindre petit détail de l'architecture démoniaque.

- C'est moche, quand même, comme endroit. Et étouffant. Depuis combien de temps vous vivez ici?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
¤ Ange déchu du 9eme cercle

¤ Ange déchu du 9eme cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 282
Localisation : Les Enfers, Arche de Gehenna
Armes : Tout et n'importe quoi
Pouvoir : Peux ouvrir une porte gigantesque d'où sortent des centaines de poignées d\\\'armes somptueuses.
Statut :
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ange déchu du 9eme cercle
Autre: Chef des Anges déchus, penchant obscur de Michaël

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mar 24 Juin - 22:49

Un rictus naquit sur les lèvres du chef des Anges déchu lorsqu'il entendit la réplique d'Ephidel. Ce dernier était-il aussi lâche ? Lucifer en doutait un peu. Si l'ancien Séraphin servait toujours les intérêts de Dieu, il en doutait. Le frère de Michaël, lui, n'aurait pas hésité si il s'était trouvé dans la même situation que celle d'Ephidel : il aurait tué sans l'ombre d'un doute son opposant. Après tout, il n'avait plus aucune notion de loyauté. La preuve, il n'avait pas hésité à prendre Dayân en otage face à Eyaël et Gabriel. Cette loyauté ne lui avait jamais sauvé la vie, et peut-être qu'Ephidel ratait la seule chance de sa pauvre vie. En fait non. Rien n'état moins sûr. En agissant ainsi, l'ancien Séraphin se portait garant de sa propre vie. Ephidel ne mourrait pas tant qu'il ne lèverait pas sa lame contre Lucifer. Soit il mourrait par la main de ce dernier, soit par tous les autres habitants des Enfers.

- Il est vrai que je suis aussi inoffensif qu'un Cerbère apprivoisé en ayant qu'une seule main de libre, fit-il ironiquement à Ephidel.

Ironie à deux sens. Premièrement, il pouvait très bien se défendre avec une seule main. Si son don était celui qu'il était aujourd'hui, c'était bien parce que Lucifer avait choisi la perfection, d'exceller dans tous les domaines. Il se défendait très bien avec n'importe quelle arme, et le mode 'mains nues' était tout à fait envisageable si il devait vraiment se battre dans l'immédiat. Secundo, l'Ange déchu piyvait très bien, si sa vie était vraiment en danger, lâcher Dayân en plein vol et rentrer en possession de tous ses moyens pour faire face à Ephidel. Il n'éprouverait aucun remord à abandonner ainsi l'artiste, qui, après tout, pouvait très bien se débrouiller seule le temps d'un duel. Et au pire, la soeur de Gabriel se serait écrasée comme une crêpe sur les dalles de la forteresse. Aucun remord. Et Dayân savait voler, théoriquement.

- Tu me sous-estimes, rajouta-t-il d'un ton glacial.

Le regard orangé du Déchu se reporta sur celle qu'il transportait à moitié, son bagage ayant eu l'intelligence de déployer ses ailes pour éviter de finir démembrée. Il se fichait complètement du ressenti de la danseuse à propos de ses manières, peu de personnes ayant réussi à changer son comportement depuis sa déchéance. Aucune, en fait, et Dayân ne ferait pas exception. Lucifer fut toutefois surpris d'entendre de telles paroles sortir de la bouche de Dayân, qu'il avait presque définitivement prise pour une idiote. Presque. Restait une faible lueur d'espoir. Sauf que les paroles de Dayân, aussi surprenantes soient-elles, sonnaient faux dans les oreilles du Déchu.

- Penses-tu alors ne pas être atteinte par l'ignorance ? Si tu penses que ton comportement est le plus juste, ne te méprends pas. Il découle lui aussi de l'ignorance, une ignorance encore plus flagrante que la mienne.

Lucifer avait répondu avec calme, comme si avoir entendu les paroles de Dayân l'avait plus calmé qu'énervé. Cela pouvait sembler étrange aux premiers abords, mais le chef des déchus voulait faire comprendre à ceux qu'il entraînait aux Enfers certaines raisons qui l'avaient poussé à devenir ainsi. Et Dayân ne faisait pas exception, aussi bécasse soit-elle. Et peut-être même que ces paroles atteindraient l'esprit d'Ephidel.

- Si je suis ignorant, alors tu en sais encore moins. On m'a offert un savoir, effacé une partie de cette ignorance, et j'ai tout de suite su que mon comportement n'était pas celui qu'il aurait fallu avoir.

Lucifer n'avait pas toujours été Lucifer, froid, méprisant, glacial. Il avait été Lucifel, un être empli de joie de vivre, de vivre dans l'ignorance la plus totale. L'Ange qu'avait été Lucifer n'avait pas été aussi froid que ce dernier. Au contraire. Il avait été... comme cette Ange. Cette Ange qui lui montrait impunément toute cette ignorance accumulée dans le monde des Anges, dans le monde où l'ignorance était reine, et où seul un être connaissait l'entière vérité.

- Pourquoi cette impudence ?

L'Ange déchu se tut, contemplant pendant quelques instants le paysage qu'offrait le monde des Démons. Un paysage bien pathétique, très bien décrit par l'artiste, d'ailleurs. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'était que pour beaucoup d'entre les Déchus, ce paysage symbolisait la liberté, une merveille inaccessible à Celestia perdue à jamais. Perdue avec volonté. Perdre pour mieux gagner, en somme.

- Une cinquantaine d'années. Même ainsi, c'est notre liberté, à nous, déchus.

_________________

]-Correcteur-[
Revenir en haut Aller en bas
http://zanar-requiem.forumactif.com/
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Jeu 3 Juil - 19:53

De toutes les manières, il n'avait pas l'intention d'attaquer, même si ses chances de vaincre seraient plus fortes que sur la terre ferme. Et puis, Dayan venait de déployer ses ailes, et le plan n'avait plus lieu d'être.

-Il en va de même pour toi.

Certes, il n'avait jamais aperçu le frère de Michael à l'oeuvre, mais cela valait autant pour celui-ci, puisqu'aucune des cibles de l'ancien séraphin ne s'étaient jusqu'à présent échappée, et seuls quelques personnes l'avaient vu se battre, en dehors des armées angéliques bien entendu. Et bien sur, il y avait son pouvoir, bien qu'il doutait de son efficacité sur quelqu'un de la force de Lucifer, enfin...
Yaiba écouta la conversation qu'avait le chef des déchus avec une simple ange, une discussion sur l'ignorance, comment la lumière pourrait elle apporter l'ignorance? Enfin, il ne pouvait pas nier que le Parlement cachait beaucoup trop de chose au peuple, ainsi qu'aux hauts placés...Celestia avait changé.

-En somme, vous vous êtes enfuis. Vous avez préférés quitter Celestia plutôt que d'essayer de la changer. Mais bon, je ne vais pas m'en plaindre...

Il n'avait pas changé d'opinion, et même aujourd'hui, il pensait que sa décision était la bonne. Lui aussi avait fui, non on l'avait poussé à fuir. La loi divine n'est plus respectée, Celestia elle même est devenu un repaire de traitres, la guerre contre les démons, ça n'avait aucun sens, qui plus est, faire cette guerre sur Sylvania...pourquoi les générations actuelles et futures devraient payer pour les erreurs de leurs ancètres? C'est pourquoi, il devait changer Celestia et rendre au Tout Puissant sa gloire passée.
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 28
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Ven 4 Juil - 15:06

La joute verbale entre les deux Déchus n'intéressait pas vraiment la danseuse, mais elle ne pouvait s'empêcher de sourire en les entendant s'affronter verbalement. La déchéance n'avait visiblement pas offert d'unité à ses victimes.

- Tu aurais pu essayer, pourtant, commenta l'artiste aux derniers propos d'Ephi. Tu n'aurais pas été seul: ton frère s'y efforce, lui, de "changer" Célestia.

Très personnellement, elle ne voyait pas l'intérêt suprême de faire de sa haine une excuse pour ravager un monde paisible. Le souvenir de la terre des Anges, en proie à la désolation, lui pinça le coeur. Elle jeta un regard de travers à Lucifer.

- Mieux vaut être ingnorant et intelligent, que savant et irréfléchi, fit elle remarquer. Tu connais, L'Ingénu de Voltaire?

Elle ramena une mèche de cheveux derrière son oreille et fronça les sourcils. Décidément, Lucifer était une bête étrange qu'elle n'arrivait pas à saisir. Et elle doutait même qu'Eyaël aurait pu cerner le personnage tant il était contradictoire en lui-même. A moins d'imaginer un cerveau aux pensées désordonnées...

- Très sincèrement, même si apparemment ça t'embête, je crois que nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. Tu me demandes pourquoi tant d'impudence... alors que tu critiques la retenue de Célestia. Mais je peux aussi te mentir, si tu préfères, mais entre nous, je pense que tu regretteras rapidement ton choix.

Etant donné, qu'elle restait immuablement loquace... Raaaa. Et dire qu'elle passait tellement de temps avec Lucifer alors qu'elle aurait aimé le consacrer à Gabriel. Le chef des Déchus pouvait ne pas souhaiter voir plus d'une fois tous les siècles son propre jumeau, la danseuse trouvait terriblement injuste qu'il l'oblige à en faire de-même avec le Messager Divin. Bon, elle s'était elle-même proposée de le suivre, parce que cela paraissait, diplomatiquement parlant, nécessaire sur le moment, mais il n'empêchait que tout était, initialement, la faute du Déchu.

- C'est dingue, quand même, le temps que vous avez passé ici est le même que j'ai passé sur Celestia. Mais ne t'inquiète pas, il ne me faudra pas autant d'années pour regretter la terre des Anges.

L'artiste s'arrêta soudain.

- Ah!

Elle adressa un grand sourire à Lucifer.

- Il faut qu'on fasse demi-tour, j'ai oublié quelque chose chez toi!

Elle posa son regard sur Ephi.

- Ou alors... vous restez ici entre.. semblables... et vous m'attendez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
¤ Ange déchu du 9eme cercle

¤ Ange déchu du 9eme cercle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 282
Localisation : Les Enfers, Arche de Gehenna
Armes : Tout et n'importe quoi
Pouvoir : Peux ouvrir une porte gigantesque d'où sortent des centaines de poignées d\\\'armes somptueuses.
Statut :
Date d'inscription : 05/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ange déchu du 9eme cercle
Autre: Chef des Anges déchus, penchant obscur de Michaël

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mar 8 Juil - 10:06

Peut-être bien qu'il sous-estimait l'ancien Séraphin... mais il s'en fichait pour le moment, puisque son 'semblable' n'avait apparemment pas l'envie de s'en prendre à Lucifer en ce moment même. Sinon, le chef des déchus aurait déjà vu une goutte de son sang couler à l'extérieur de son corps angélique. Enfin, d'après ses estimations des capacités d'Ephidel. Enfin bref. Ce n'était pas la peine d'en faire tout un fromage. Toutefois, le regard orangé du Déchu se posa un instant sur l'ancien Ange de la Justice. Enfui, lui ? Comme si il avait eu le choix de rester... Il n'était pas comme tous ces autres Déchus qui avaient choisi la déchéance en y ayant réfléchi. Ben ouais, quand il avait déchu, il était à la limite de mourir sous la lame d'un justicier divin. Devant la majorité du peuple angélique, d'ailleurs. Ce n'était pas comme si il aurait pu garder ses fesses tranquillement posées sur un siège du Parlement céleste. Dès l'heure où Lyn avait appris le secret de Dieu et de Satan, il ne pouvait plus vivre à Celestia.

- Pensez ce que vous voulez, fit le chef des Déchus avec un geste évasif de la main. Si ma déchéance est ici considérée comme une fuite, mon choix était limité à cette fuite ou à la mort. Je doute de mes capacités en tant que mort à changer Celestia, comme vous le dites.

Michaël lui, n'avait pas été condamné à mort. Il avait encore le choix de rester à Celestia en tant que Séraphin de la Guerre ou de déchoir, acte qui ne lui apporterait rien de bienfaisant. D'ailleurs, Lucifer ne voyait pas en quel sens son frère s'efforçait de faire changer Celestia. En obéissant sagement aux ordres du soi-disant Tout Puissant ? Wow, changement nouvelle version. Enfin, Mochaël resterait à toujours et à jamais un térenl idiot.
Lucifer fronça les sourcils suite aux propos de Dayân. Savant et irréfléchi ? Ou intelligent et ignorant ? Ola... Voilà que l'Ange se mettait à parler un autre langage... L'Ingénu ? Voltaire ? Quoi ça ? Finalement, le Déchu se contenta de hausser les épaules, considérant que comprendre Dayân était bien plus compliqué que ce qu'elle ne laissat paraître. Enfin, il avait au moins essayé une fois... Comme elle le disait si bien, ils n'étaient pas du tout sur la même longueur d'onde... Et de ce fait, l'artiste avait savamment esquivé la question du Déchu sur sa conduite. Pour Lucifer, il existait un juste milieu, entre la retenue de Celestia et l'impudence de Dayân.

- Laisse tomber, conclut-il en soupirant.

Il n'avait pas vraiment l'envie de se prendre la tête avec une Ange, surtout de la trempe de Dayân. L'Ange déchu comprenait à quel point la soeur de Gabriel était différente des autres Anges de Celestia, dont il critiquait la retenue. Pourquoi avait-il fallu qu'il tombe sur l'exception qui confirme la règle ? Aah... Pauvre de lui. Par contre, elle semblait être aussi bien attachée à Celestia que les autres êtres angéliques. Mais après tout, chaque déchu regrettait en un premier temps la terre céleste qu'ils quittaient pour vivre dans les enfers hostiles mais qui étaient leur seule terre d'accueil - enfin, il y avait aussi la Terre, mais bon... Mais c'était justement parce qu'ils avaient passé beaucoup de temps en ces lieux qu'ils arrivaient à répugnuer entièrement Celestia. Pour Dayân, c'était légèrement différent puisque c'était Lucifer qui l'avait forcée à le suivre... Bah, tant pis. Après tout, il se fichait vaguement de ce que ressentait l'Ange à propos de son propre choix.

- Ah bon... soupira une nouvelle fois l'Ange déchu, qui s'attendait à tout à présent. Et après ce que tu as fait tout à l'heure, je ne pense pas que ce soit une bonne idée que de te laisser rentrer seule chez moi...

Sur ces mots, il bifurqua en direction de sa modeste demeure, ignorant superbement la présence d'Ephidel...

_________________

]-Correcteur-[
Revenir en haut Aller en bas
http://zanar-requiem.forumactif.com/
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Mer 23 Juil - 20:44

[Hrp: dsl je manque d'inspi pour ce perso ces temps-ci...ça doit être la frustration d'avoir Lulu sous le nez et de rien faire^^]

Assister à une discussion inutile entre un ange et le chef des déchus n'était pas le but de l'ancien Séraphin, s'il était venu aux enfers, c'est pour recueillir des informations, les chercher à Celestia serait pure folie, mais les Enfers commençaient à l'exaspérer...

°Nos routes se séparent ici.°

Le chef des déchus bifurqua vers sa demeure sans se soucier le moins du monde de l'ex Séraphin, mais ce n'était pas la préoccupation de celui-ci, sans tourner la tête ou porter un regard à Lucifer, Yaiba lui lança un avertissement.

-Votre déchéance est considéré comme un acte de trahison. Vous paierez pour cela.

Il en était certainement conscient, mais un rappel à l'ordre ne faisait pas de mal, il ne pouvait pas intervenir ici, mais à un autre moment...dans un autre endroit, il se chargerait de ce traitre.

°Nous nous reverrons, Dayan.°

Il bascula sur le côté et pris la direction de la sortie des Enfers, quelle stupidité de chercher des informations à cet endroit...rempli de fourbes et de menteurs, à présent il se rendrait sur Sylvania. C'était le seul pays qu'il respectait, avant et après sa déchéance, la seule nation en l'ayant pas déçu...
Revenir en haut Aller en bas
Dayân
¤ Intermittente du spectacle divin

¤ Intermittente du spectacle divin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 663
Age : 28
Armes : deux katanas courts en verre enchanté
Pouvoir : apaiser les âmes
Statut :
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Race: ange
Grade: Ange, intermittente du spectacle divin
Autre:

MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   Ven 25 Juil - 0:04

La jeune danseuse sursauta lorsque la voix d'Ephi résonna dans sa tête. C'était une nouvelle expérience de laisser son esprit ouvert à des Déchus, bien loin de son univers familier. Mais comme à son habitude, l'artiste s'y accomoda rapidement.

° Nos routes se recroiseront peut-être, ça serait cool. Salut, Ephi! °

Elle adressa un petit geste amical à l'ancien Séraphin de la Justice puis suivit Lucifer. Elle observa un instant, en silence, le chef des Déchus, le laissant savourer quelques secondes de calme et de répit. Elle n'était pas sadique au point de harceler ses pauvres oreilles soixante secondes sur soixante.

Sous ses pieds, le paysage défilait, ponctué de Démons levant des têtes intéressées vers eux, du genre 'ow un goûter qui vole' mais aucun ne se lança dans une périlleuse tentative d'approche. La jeune ange compta 60 secondes... puis décida que l'heure était venue de repartir à l'assaut.

- C'était comment, avant ta déchéance? demanda-t-elle à Lucifer.

Ca sonnait un peu comme si elle lui posait des questions existentielles sur la formation du monde, mais la curiosité naturelle de l'artiste avait tendance à donner d'étranges valeurs à ses questions. Et si Dayân était intéressée par l'action de déchoir ainsi que par son motif, elle était aussi intriguée par le passé angélique du chef des Déchus. Il lui avait dit qu'il n'avait pas eu le choix que de quitter Celestia, mais il n'avait pas non plus semblé contre l'attaque récente de la terre des Anges. Ses souvenirs étaient-ils si mauvais pour faire si radicalement pencher la balance?

- Michaël ne m'a jamais parlé de toi, fit elle remarquer. Bon, en fait, il ne parle pas beaucoup de sa vie privée, mais...

Elle riva son regard sur la silhouette si ressemblante à celle du Séraphin de la Guerre. Il y avait juste.. cette aura de noirceur qui paraissait véritablement les séparer.

- Tu es parti quand je suis née, donc je ne t'ai jamais croisé là-haut. Aucune chance pour que je me souvienne de quoi que se soit de personnel à ton sujet.

Sinon... elle aurait eu quelques indices de plus au sujet de son interlocuteur. Mais rien, nada.

- Est-ce que... tu as fait les mêmes études que ton frère?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les rues de la forteresse, une ange (fugueuse)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Promenade dans les rues
» Cavalcade et carambolage dans les rues d'Ambroisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Les Enfers :: Arche de Gehenna-
Sauter vers: