Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kinder Surprise

Aller en bas 
AuteurMessage
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Kinder Surprise   Dim 25 Mai - 20:23

La naissance 1/2


Doucement, il étira ses bras, et ses doigts fins effleurèrent une surface lisse et tiède. Vaguement contrarié, il changea de position afin de pouvoir se mouvoir à son aise. De nouveau, il étendit ses membres, et de nouveau il rencontra l’obstacle de l’objet poli. Intrigué, il posa ses petites mains contre la paroi qui osait lui faire face, et en chercha les limites. En vain. Au bout d’un certain temps d’activité, il dû s’avouer vaincu. Et enfermé. Il soupira. Allons bon, cela voulait il signifier qu’il était condamné à ne pas pouvoir s’étirer dans cette étroite prison ?!

---------

Des pas précipités dans l’allée avertirent les enfants qui jouaient de s’éloigner du sentier. Autrefois, ils en auraient été vexés, ou intrigués, mais après les derniers évènements, ils étaient habitués à la précipitation et au dérangement. Et c’est donc à peine s’ils levèrent les yeux vers les deux jeunes femmes anges qui dévalaient le chemin comme si leur vie en dépendait.

- Place ! Plaaaaaaaace ! cria l’une d’elle à un Archange resté sur leur passage.

Ce dernier portait sur son dos des pierres devant aider à la reconstruction de certaines habitations, et contrairement aux Chérubins, se retourna surpris vers les deux anges pressées. Il devina sans peine qu’elles appartenaient au cercle des Intermittents du Spectacle Divin, et s’étonnait donc d’autant de hâte de leur part. Peu de membres de la caste des Arts avait survécu, et leur présence en cette période d’après guerre, n’était utile que pour remonter le moral des troupes. Rien, donc, ne les prédisposait à tant d’empressement.

- Et bien ! s’exclama l’Archange. Que d’impatience ! Où allez vous ainsi ? Y a-t-il de nouveau un évènement… que l’on aurait omis de porter à nos simples oreilles d’Anges ?

L’une des deux jeunes anges s’arrêta près de lui tandis que l’autre poursuivit sa course.

- Non, Archange, répondit l’intermittente avec un grand sourire tout en reprenant son souffle. Ou du moins, pas du même ordre. Voila que l’Arbre de l’îlot d’Ennaël nous appelle !

L’interlocuteur mit un moment à percuter l’information, et quand ce fut fait, il écarquilla ses grands yeux gris de surprise.

- Co.. Comment est ce possible ? balbutia t il. En.. En ces temps ci ?

La danseuse lui répondit par un regard rempli d’espoir et de joie, puis repris son chemin à toute vitesse. L’Archange reconsidéra un instant les dires de sa semblable, et finit par abandonner son chargement sur le chemin pour la suivre.

---------

Il sentait qu’il devait s’échapper de sa prison. Elle était trop inconfortable, en dépit de cette étrange couverture liquide et douce qui l’entourait, et qui lui donnait de l’énergie. Il était inexorablement attiré par l’univers au-delà de sa cellule. Comme si bien plus l’attendait dehors. Et pourtant… Il ne pouvait s’empêcher d’avoir peur. Et si ce « dehors », c’était en fait sa fin ? Si cet… univers au-delà n’existait pas ? Et s’il était condamné à rester toute sa vie dans cette geôle ? Et si… Et si…

Une musique lui parvint alors, et l’apaisa. D’où venait elle ? Intrigué, il reposa ses mains sur la paroi tiède de sa prison. Cette mélodie si douce, et joyeuse, venait de « dehors », il en était certain. Il fallait qu’il sorte, pour au moins pouvoir l’apprécier dans son intégralité. Il fallait qu’il sorte, maintenant. C’était le moment… Ou jamais. Ses doigts s’appuyèrent contre la surface de la cellule, et il sentit une multitude de craquelures se former sous sa peau. Et sa geôle s’ouvrit alors. Et il vit la lumière.

---------

Elle passa ses doigts fins sur les cordes de sa lyre, à la fois heureuse et mélancolique. Les échos de la dernière bataille résonnaient encore à ses oreilles ; son horreur, si difficile à oublier et à accepter pour une personne de sa condition. Combien des proches lui avait elle arrachés ? Combien de joies, combien de certitudes et d’espoirs ? Elle soupira. Et Dayân, la troisième et dernière assistante aux éclosions, qui avait disparu on ne savait trop où. Même Elfielle, qui avait survécu, en dépit du nombre incalculable de coups et blessures qu’elle avait reçu, et qui ne portait pas la danseuse dans son cœur, s’inquiétait terriblement à son sujet. Car la dernière fois qu’on l’avait vue, elle tenait compagnie à Lucifer. Lucifer, chef des Déchus. Dont la caste des Arts avait appris l’existence lors de la bataille même.

L’intermittente releva la tête. La bataille était dorénavant derrière eux, il ne fallait pas l’oublier, et cela aurait été difficile, mais continuer à avancer. Encore et encore. Et la naissance qui s’annonçait remettait un peu de baume sur son cœur. Les premiers Chérubins de cette nouvelle ère allait voir le jour. Sous les yeux d’exactement trois personnes. Trois ? Et… Les parents ? Peut être avaient ils péri durant la bataille. Mais, non. Cela ne se pouvait ! Les œufs avaient besoin de l’énergie de ceux-ci pour vivre, ils étaient donc forcément vivants. Mais, dans leur tristesse, n’auraient ils pas entendu l’appel de leurs enfants ? La danseuse restait sceptique.

Avant, il arrivait que les parents soient en retard au rendez vous, étant donné qu’ils étaient parfois en quête sur d’autres mondes. Mais là… A part les déserteurs… Elle re-soupira. Les premiers êtres de cette nouvelle époque allaient naître dans la plus restreinte des intimités. Autrefois, les nouveaux nés étaient accueillis par une grande cérémonie, la plupart des habitants de Celestia étant mis au courant de la naissance par le bouche à oreille télépathique. C’était tellement convivial, et tellement amusant. La terre des Anges retrouverait elle un jour ses mœurs d’origine, ou la bataille marquerait elle une rupture définitive ?

Sa compagne lui jeta un regard chaleureux, et elle reprit confiance. Ses doigts se mirent alors à virevolter sur les cordes graciles de la lyre, et une douce mélodie s’éleva dans les airs. La seconde intermittente porta ses lèvres à la flûte traversière qu’elle tenait entre ses mains, et l’accompagna d’une deuxième voix plus entraînante. Et dès lors, ce fut comme si elles ne faisaient plus qu’un avec la musique, et leurs corps se mirent en mouvement. Les voiles volant gracieusement suivant les courbes des enveloppes charnelles, les bijoux s’entre choquant doucement en rythme, les brins d’herbe s’éclairant sous le passage furtif des pieds. L’atmosphère se réchauffa et l’Arbre se mit à luire d’un halo argenté. Et la coquille de l’œuf se fendit.

Sans un bruit, la petite couveuse se craquela, et lorsque toute sa surface nacrée fut fissurée, chaque parcelle découpée s’écarta brusquement du contenu de l’œuf. L’Archange, qui était resté à une certaine distance, ne put s’empêché d’ouvrir grand la bouche devant ce spectacle. Et pourtant, ça n’était pas la première fois qu’il assistait à une éclosion. Mais il n’en avait jamais vue de telle. Il se jura intérieurement de s’en souvenir.

Les petits bouts de coquille s’éloignèrent un peu plus des nouveaux nés, et entrèrent en rotation autour de ceux-ci. L’énergie contenue dans l’œuf, et ayant pris la forme d’un amas de particules dorées couvrant les Chérubins, commença à remonter, lentement, vers la branche ayant soutenu la couveuse angélique. La danseuse à la lyre se mit alors à chanter. Sa voix claire s’éleva dans les airs, et de nouveaux Anges posèrent pied sur la terre de l’îlot. La cérémonie avait fini par attirer l’attention des êtres des environs, et un public à la fois ému et intrigué y assistait à présent.

---------

Il cligna des yeux. Hou ! Ca faisait mal, toute cette lumière ! Un courant d’air le fit frissonner et, désarçonné, il posa maladroitement un pied sur le tapi vert juste sous lui. Puis le deuxième. Prenant appui sur sa douce couverture d’énergie, il essaya tant bien que mal à trouver l’équilibre qui lui permettrait de rester debout. Comme les gens, là bas, qui le regardaient. Ben quoi. On pouvait pas le laisser faire ses premiers pas en paix ?! S’il avait su, il serait pas sorti ! Il regretta un instant sa prison chaleureuse et tranquille. Gneuf. Et y avait pas de possibilité « satisfait ou remboursé » ?

Son regard, encore un peu flou, se posa sur l’origine de la douce mélodie qui l’avait poussé à sortir. Aussitôt, sa tête lui tourna. Mais pourquoi Diable ces deux filles s’évertuaient elles à décrire, avec leur corps, tant de mouvements compliqués et rapides ? Ca lui donnait le tournis. Et en plus, c’était leur faute si il était pas resté dans sa cellule ! Nan mais là, y avait attentat à la personne, c’était obligé ! A peine il se sentait vivre qu’on était obligé de le lui faire regretter. Il ouvrit la bouche pour faire part à cette adorable assemblée de toutes les critiques qui lui venaient à l’esprit. Niveau accueil, c’était vraiment pas terrible : 1/10, pas plus ! Il leur cria alors ses remontrances, sauf que rien ne sortit de sa bouche. Non. En fait, il fut incapable de parler, et sa bouche resta bêtement ouverte sur un A. Il savait qu’il pouvait utiliser ses cordes vocales, mais il n’avait aucun mot intelligible qui lui venait à l’esprit. Et pourtant, il pensait, non ?

De nouveau, il se sentit profondément vexé d’être sorti. En plus, les regards qui se posaient sur lui étaient désormais désagréables. Rooooo… Mais il n’était pas une bête immonde ! Si ?

Il sentit alors qu’il devait se retourner. Et il hésita franchement. La dernière sensation aussi forte qu’il avait eu, l’avait conduit à sortir. Ce qui, au final, ne s’était pas révélé être une si bonne chose. Enfin, que pouvait il découvrir de pire ? Finalement, il fit volte face. Et alors, il se vit. Et alors, il hurla. Il n’aurait pas du se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Dim 25 Mai - 20:24

La naissance 2/2


Le chant de la danseuse avait accéléré le mouvement de l’énergie et des parcelles de coquille en rotation. Bientôt, la totalité des particules dorées avait pénétré la branche porteuse de l’Arbre, les petits bouts nacrés de l’œuf avaient été réduits en poussière, et celle-ci avait infiltré la terre de l’îlot. Les intermittentes mirent donc, peu à peu, fin à leur manège. Lorsque la musique cessa donc d’être, un silence lourd s’installa. Intriguées par l’absence d’applaudissements, d’éclats de voix, et d’animation, les deux artistes observèrent avec plus d’attention l’objet du regard du public angélique. Prises dans leur tâche, elles étaient devenues un peu étrangères à ce qui les entourait, s’occupant de l’éclosion sans se poser de questions. A présent, c’était un peu comme si elles venaient d’émerger d’un rêve.

Au départ, elles ne comprirent pas l’appréhension de leurs semblables. Et puis, cela leur sauta aux yeux. Et un doute infini déferla en elles. Elles étaient sur l’îlot d’Ennaël, là où se tenait l’Arbre des jumeaux. Et pourtant, pourtant, l’œuf n’avait contenu qu’un seul être. Un seul Chérubin était venu au monde.

Il leur tourna le dos, puis cria, en découvrant son reflet sur le tronc de l’Arbre. Le buste de ce dernier renvoyait nettement, tel un miroir, chaque détail de la petite assemblée, du corps nu du nouveau né. Une des deux danseuses réagit alors et drapa l’angelot dans une toge bleuté.

- Chuuut, murmura t elle en se voulant réconfortante.

L’enfant devait se sentir seul. Ils étaient censés être deux, il n’était qu’un. Mais elle n’arrivait pas à se calmer elle-même, et sa voix tremblait. Intérieurement, elle pria Dieu de lui donner la force. Sa capacité à appréhender l’étrange et l’inconnu était limitée, et elle se sentait au bord de la crise de nerfs. Elle qui se faisait une joie de ce renouveau, après la bataille !

---------

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Nan mais aaaaaaaaaaaaaaa ! Aaaaaaaaaaa aaaaa aaa beurk ! Mais c’était quoi cette chose ! C’était pas lui quand même ! Si ? Si. Raaaaaa ! Mais, mais, mais il était ridicule ! Ridiculement petit ! Faible ! Rien comparé à tous ces gens qui l’entouraient ! Même cette fille qui vint pour le revêtir était plus imposante que lui ! Affolé, il parcouru du regard l’assemblée reflétée par le tronc miroir. Ah ! Ouf ! Il avait repéré deux autres créatures aussi minuscules et aussi chétives que lui ! M’enfin, c’était de l’injustice ! Pourquoi lui, lui ! Devait il être si minable ? Alors que le pourcentage de chance pour être grand semblait être de 80% ? C’était pas juuuuuuste ! Déjà qu’on l’avait obligé à sortir de son nid douillet… Arg ! Et sa couverture chatoyante qui venait de se faire entièrement engloutir par ce truc bizarre au dessus de sa tête ! Naaaaan ! Pas de possibilité de revenir en arrière alors ! Des larmes perlèrent de ses yeux et il se mit à pleurer.

---------

Désemparée, la danseuse hésita puis pris le Chérubin dans ses bras. Ne sachant que dire, ou que faire de plus, elle se contenta de l’observer en silence. Il paraissait un peu plus jeune que la moyenne des nouveaux nés, dans les alentours de la morphologie des enfants de huit ans humains. Sa peau était clair et douce, témoignant de sa venue au monde récente, et ses traits plutôt fins en dépit de son jeune âge – approximant le zéro… Des cheveux miel, raides et effilés, encadraient son visage en larmes. Ses yeux rubis paraissaient, tels la pierre, dénudés d’expression. D’une taille svelte, on aurait eu tendance à ne pas le prédestiner à des études dans l’artisanat. Mais il était encore petit, et avec le temps, son corps changerait. Et comme tout, il évoluerait.

La seconde intermittente s’approcha à son tour et s’accroupit pour être à la hauteur de l’enfant. Délicatement, elle essuya ses larmes et pris son visage entre ses mains, afin que leurs regards se croisent.

- Quel est ton nom ? demanda t elle à travers le silence seulement perturbé par les hoquets du Chérubin.

---------

Il se laissa prendre dans les bras, mais pour le moins du monde il ne fut réconforté. Est-ce qu’il serait toujours aussi petit ? Il ne savait pas, il n’arrivait pas à réfléchir à son avenir. Qu’est ce qui lui disait qu’il avait un avenir ? Il savait qu’il existait, là, maintenant, mais existerait il encore dans deux secondes, trente minutes, un siècle ? Son petit cœur se serra. Non, il ne se plaisait pas, mais alors pas du tout ! Il fallait qu’il change, tout de suite ! Il fallait qu’il trouve quelqu’un qui allait le faire changer, et ça tombait bien, parce qu’un prénom lui venait à l’esprit. Et puis cette deuxième fille qui lui demandait un nom, c’était vraiment une aubaine ! Oui, il allait dire le mot magique, la bonne fée apparaîtrait, et il deviendrait encore plus noble et plus imposant que les grands qui l’entouraient. Un grand sourire se dessina sur ses lèvres et ses larmes cessèrent de couler.

- Raziel !

---------

Son cœur rata un battement. Quoi ? Qu’avait il dit ? Avait elle bien entendu ? Dans le doute, elle avala sa salive de travers et s’étouffa à moitié.

- Comment ? redemanda sa compagne tandis qu’elle toussotait.

- Raziel ! répéta l’enfant apparemment très heureux d’énoncer le prénom angélique.

Des murmures parcoururent l’assemblée, et pour la première fois depuis le début de la cérémonie, le silence pesant fut véritablement brisé. Les deux intermittentes échangèrent un regard perplexe. Un nouveau né ne savait pas parler, ou peu. Et les seuls noms qu’il connaissait étaient : le sien et celui de ses parents. Par ailleurs, chaque ange était unique, jusqu’au prénom. Sachant qu’une « Raziel » errait déjà sur Celestia…

- Heu… C’est… Le prénom de ta Maman, c’est ça ? Comment s’appellent ton Papa et ta Maman ?

Et depuis quand le Séraphin du Secret avait elle une liaison avec un autre Ange ? Elle qui avait été absente depuis si longtemps sur sa terre natale. Comment aurait elle fait pour donner de l’énergie à l’œuf ? A moins que ce ne fût que le père qui nourrit celui-ci, ce qui expliquerait peut être le fait qu’il n’y ait qu’un seul Chérubin et non deux. Enfin, un cas comme celui-ci ne s’était jamais présenté auparavant, donc les deux jeunes danseuses ne pouvaient que spéculer.

---------

Papa… Maman… C’étaient des mots qui sonnaient bien à ses oreilles. Et pourtant, il n’arrivait pas à les répéter. Pire : sa tête le martelait à chaque fois qu’il ouvrait la bouche pour essayer de les dire. Comme si quelque chose au fond de lui avait peur. Peur d’être blessé par ces mots si doux en apparence. Pourquoi ? Alors qu’il ne connaissait, ni « Papa », ni « Maman ». D’ailleurs, il ne connaissait pas grand-chose, à y bien réfléchir. Il ne savait pas où il était, même s’il était sûr qu’il était chez lui. Il ne connaissait pas ces gens, même s’il était persuadé qu’ils étaient ses semblables. Il ne connaissait pas le langage qu’ils utilisaient, mais il arrivait à le comprendre en partie. Et il arrivait à penser, sans savoir parler.

- Raziel, il répéta.

Puis il se força à fouiller un peu plus dans sa mémoire. Les grands avaient l’air d’en attendre plus de lui. Mais quoi ? Il ne savait rien dire, à part « Raziel ». Et puis la bonne fée n’était toujours pas apparue, elle en mettait du temps ! Et puis, un deuxième mot traversa son esprit.

- Raphaël ! s’écria t il encore plus heureux.

---------

Allons bon, de mieux en mieux ! Et les murmures allaient bon train dans l’attroupement. Raziel et Raphaël ?! Certes, il était de notoriété qu’ils formaient un binôme, mais de là à dépasser les frontières de la camaraderie ! Qui l’aurait cru ? Quoique tous d’eux avaient longtemps été absents, presque à la même période. Alors… Une fugue en amoureux ? Non… Si les Humains s’y abaissaient, ça n’était absolument pas du goût des Anges. Et encore moins de ces deux là. Et pourtant ! Cela ne pouvait être, non plus, le prénom du Chérubin ! Mais cela paraissait de même étrange, qu’aucun des deux parents n’ait été assister à l’éclosion. Tous deux paraissaient si assidus et sages. Mais les apparences étaient parfois trompeuses. Et les intermittentes ne savaient plus que penser.

- Et toi ? demanda une nouvelle fois désespérée la danseuse à l’enfant. Quel est ton nom ?

Mais le nouveau né ne lui répondit pas, et elles comprirent qu’elles n’obtiendraient plus rien de sa part. Cela arrivait, parfois, que les nourrissons n’aient aucune idée de leur prénom. Mais cela était plutôt rare. C’étaient alors les intermittentes qui décidaient de celui-ci. Enfin, elles n’étaient plus à une bizarrerie près !

La jeune ange qui avait essuyé les larmes du Chérubin esquissa un geste précis dans les airs, et un registre apparu. Résignée, elle en feuilleta les pages à la recherche d’un nom de libre. Sur Terre et sur Sylvania, et sans doutes aussi aux Enfers, c’étaient les parents qui nommaient leurs enfants. Ici, ils n’avaient aucun pouvoir dessus. Ses doigts s’arrêtèrent sur une ligne vierge et ses yeux se posèrent sur le visage pâle du nouveau né.

- Gwenaël, murmura t elle alors. Gwenaël sera ton nom.

---------

Il regarda, intéressé, la fille faire apparaître un livre dans l’air. Comment avait elle fait ? Et s’il essayait de faire pareil ? Sans se poser plus de questions, il imita le geste de la grande. Et il ne passa rien. Il fronça les sourcils et recommença. En vain. De plus en plus vexé, il secoua dans l’air ses petits doigts fins. Maiiiiiiiis ! En plus d’être minuscule il était incapable ?! C’est à peine s’il entendit la fille s’adresser à lui. Et il s’énerva si bien que le registre qui était devant elle disparu, et réapparu devant lui. Tout heureux, il lui adressa un grand sourire.

Et puis les choses tracées sur les feuilles de ce qu’il avait fait apparaître attirèrent son regard. Etrangement, il savait que c’étaient des mots. Des mots comme en utilisaient les grands. Et il pouvait les lire, mais il ne les comprenait pas tous. Ses yeux se rivèrent sur un en particulier. Celui que la fille avait dit être son « nom ». Le sien, à lui. Pas celui de sa fée. Gwenaël. Et pourtant, il avait l’impression que ça ne lui allait pas. Mais tous les autres « prénoms » sur lesquels son regard se posait lui disaient encore moins. Comme si « Gwenaël » était le moins pire.

---------

- Qu’est ce que.. ! s’exclama la danseuse surprise.

Allons bon, à peine né que ça faisait déjà des bêtises ! Il était courant que les angelots fassent preuve plutôt rapidement d’aptitude à la magie. Le seul problème, c’était qu’ils avaient fâcheuse tendance à recopier tout ce que faisaient leurs aînés. Qui devaient donc faire attention à ce qu’ils faisaient.

- Va chercher Raziel, veux tu ? demanda l’intermittente qui tenait Gwenaël dans ses bras à son amie. Je l’ai vue pas très loin. Ne… Lui dit pas que c’est pour son… fils. Dis lui juste de venir.

Les deux artistes échangèrent un regard entendu et celle qui avait essuyé les larmes du Chérubin déploya ses ailes, et partit à la recherche du Séraphin du Secret.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Lun 9 Juin - 21:32

Cela faisait environ trois jours terriens que Michaël, ancien Séraphin de la Guerre, avait fait son saut de l'Ange - sans jeu de mots, bien sûr - du haut de la plus haute tour de l'Académie militaire, donc du sommet le plus haut de Celestia. Evidemment, certaisn Anges assez stupides avaient entrepris de faire des recherches, mais sous un ordre autoritaire du Séraphin du Secret, ils avaient cessé cette entreprise que Raziel savait parfaitement inutile. Si Michaël avait décidé de faire ainsi, c'était sûrement parce qu'il avait une idée derrière la tête - et en principe, ses idées étaient plutôt bonnes, bien que peu communes. Mais de toute façon, personne n'osait contester les décisions de l'ancien Séraphin de la Guerre, bien que celle-ci fut reçue de manière sceptiques de certains Anges bornés. Et puis, comme si cela ne suffisait pas, les Anges bornés en question posaient quelques problèmes en plus au Séraphin du Secret.

Ne se contentant point de douter des actions de Michaël, ces Anges-là remettaient aussi en question l'autorité de Raziel, nouvelle Séraphin de la Guerre. En principe, Azaël suffisait à faire taire les mauvaises langues, mais subsistait toujours un doute dans les esprits réticents de Celestia. Il avait donc bien fallu un jour et demi au moins pour que la double fonction de Raziel soit reconnue de la majorité des Anges, la chose concernant surtout les Séraphins et non les autres castes de Celestia, qui s'en fichaient moyennement. Moyennement, puisque Michaël avait tout de même été l'un des Anges qui avaient marqué le monde des Anges par la force, l'intelligence ou par on ne sait quoi d'autre. Beaucoup se lamentaient encore de cette perte qu'était celle de Michaël. Et les mauvaises langues disaient toujours que Raziel n'était peut-être pas à la hauteur du poste qu'avait occupé le talentueux Michaël. Mais encore une fois, Azaël calmait les esprits. Enfin, un peu. Difficile d'annihiler une mauvaise pensée ancrée dans les esprits retorts de certains hauts gradés.

Sauf que, tout cela, ce n'était pas suffisant, bien entendu, pour le Séraphin du Secret qui était la première Ange à cumuler deux fonctions aussi importantes. Il fallait que ce soit elle qui coordonne le reste des rénovations à faire sur Celestia après le passage sanglant de Fenris sur les terres sacrées, et ces rénovations n'étaient pas seulement matérielles... Elle devait s'occuper, en tant que Séraphin de la Guerre, d'une grande partie de l'effectif militaire, celui de l'Elite compris, que Michaël lui avait gentiment laissé. Mais bon, pour le moment, tout ne se passait pas trop mal. Une seule chose l'inquiétait, cependant : la disparition d'Eyaël, le Séraphin de la Sagesse qui était presque indispensable en cette période d'après guerre. Presque. La preuve, les Anges réussissaient à se passer de lui. Mais la sagesse d'Eyaël aurait tout de même été la bienvenue...Et puis il y avait aussi Raphaël, dont le retour devait à présent être imminent. Mais lui, au moins, n'avait pas disparu sans laisser de traces...

Où était donc le Séraphin du Secret lorsque l'Intermittente vint la chercher ? Ben non, elle ne s'était planquée nul part, et la trouver au Sanctuaire n'était donc guère étonnant, puisqu'à présent, elle voyageait entre le Sanctuaire et l'Académie militaire, n'ayant aucunement le temps de s'offrir un repos mérité. Quel fut donc la grandeur de sa surprise lorsqu'elle vit venir à elle l'artiste ? En principe, elle n'avait rien à voir avec la caste des arts... Deux fonctions, c'était déjà assez... pas la peine de lui mettre les artistes sur le dos en plus.

- Y a-t-il un problème ? demanda poliment le Séraphin.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Lun 9 Juin - 22:04

- Un... un problème? répéta sans réfléchir l'artiste. Heu oui. Enfin non. Enfin je veux dire que... Comment...

Elle se força à secouer la tête pour chasser ses pensées. Dépuis qu'elle avait quitté l'îlot d'Ennael, elle avait parcouru les terres de Celestia à moitié dans ses songes. La caste des Arts l'avait préparée à faire face à l'inconnu et à l'incongru, mais là... Et surtout après tout ce qui s'était passé... Sa tolérance commençait à flancher.

Elle respira un grand coup et sourit. Enfin, essaya de sourire car ça ressemblait, au final, plus à une grimace amère qu'à autre chose.

- Pas... Pas vraiment, se lança nerveusement l'Intermittente. Heu, en fait... Hem. Votre présence est requise à l'Arbre des jumeaux.

L'artiste était au courant de la nouvelle nomination du Séraphin du Secret, et s'en fichait royalement. Cependant, elle espérait que son interlocutrice ne prendrait pas ses propos pour une mauvaise blague. Machinalement, elle tira une mèche derrière son oreille. Il fallait quelle trouve quelque chose pour attirer l'attention de sa supérieure. Elle avait bien assez de travail et ne se dérangerait sûrement pas sur ces quelques mots.

- Vous... comment dire... vous...

Vous.. quoi? Qu'est ce qui serait assez important pour la faire se déplacer jusqu'à l'îlot d'Ennael? L'Ange lança un regard implorant à son interlocutrice, comme un élève demandant à son professeur la permission d'aller aux toilettes. Et finalement... elle craqua. et fit pipi par terre.

- Vous avez un fils. Un seul. A l'îlot d'Ennael.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Mar 10 Juin - 19:45

Raziel fronça les sourcils devant l'hésitation de l'artiste. Un problème sans en être un ? Mais en principe, si on venait quérir le Séraphin du Secret ou de la Guerre, c'était à cause de problème, et non à cause d'autre chose. Et encore moins pour un problème qui n'en était qu'à moitié qu'un. N'y avait-il pas un responsable du domaine des Arts ? Cependant, la jeune Ange s'efforça de chasser ces plaintes de son esprit, sachant pertinnemment qu'elle devait faire preuve de bonne foi et qu'elle ne devait pas crier sur le premier Ange qui passait par là à cause d'une crise de nerfs quelconque. Enfin, elle avait déjà vécu cela une fois, le changement brutal d'une vie. Voire plusieurs fois. La première lorsqu'elle avait été nommée Séraphin du Secret et que son travail avait considérablement augmenté. Là, c'était pareil. Et la crise de nerfs étant déjà passée, elle pouvait être considérablement raisonnable. Et donc ne pas s'énerver sur l'artiste qui semblait si confuse que cela en devait... étrange.

Le froncement du soucrils du Séraphin s'accentua lorsque la tentative pitoyable de sourire de l'artiste se transforma en grimace, immiscant le doute dans l'esprit de Raziel. Pourquoi donc était-elle venue la chercher ? Quel était... le problème ? Enfin, le genre du problème ? A voir la tête de l'intermittente, le sujet devait plutôt être difficile, ce qui n'était pas de très bon augure. En ce moment, les artistes avaient pour mission de réconforter la population angélique, de déplorer leurs propres pertes ou d'accueillir les nouveaux-nés. Sauf que la dernière possibilité n'était pas... possible. Pas en ces temps-ci. L'oeuf ne serait pas sorti indemne de la batialle, soit touché par les ennemis de Celestia, soit en manque d'énergie de la part des parents qui étaient trop occupés à sauver leur peau. Mais les pertes de la caste des Arts ne concernait en rien Raziel, et remonter le moral des autres Anges non plus. Et une nouvelle naissance... improbable, impossible.

Pourtant... pourtant si. Suite aux hésitations de l'artiste sous le regard à la fois sévère et inquiété de Raziel, l'Intermittente avait fini par laisser échapper le morceau. Et un morceau, c'en était un gros. Un trop gros. Les yeux de l'Ange du Secret s'ouvrirent en grands, ronds comme des soucoupes - enfin presque, ce n'est qu'une image. Un fils, elle ? C'était impossible, strictement impossible ! Elle n'avait eu aucune relation avec qui que ce soit depuis deux années passées sur Terre ! Comment aurait-elle pu souhaiter avoir un enfant alors qu'elle n'avait même pas trouvé son élu du coeur ? C'était... Aucun mot ne pouvait décrire le mélange d'émotions présent dans l'esprit de Raziel.

- C'est... c'est une plaisanterie ?! finit-elle par lâcher.

Et puis, qui plus est, sur l'îlot d'Ennael. Jamais elle n'était allée là-bas pour donner de l'énergie à un quelconque chérubin dans l'oeuf. Et puis, ce qui allait encore moins, c'était que l'artiste lui affirmait qu'il n'y avait qu'un seul enfant. Et sur l'îlot d'Ennael naissaient uniquement les jumeaux. Cela ne pouvait donc être possible.

- Comment est-ce possible ? demanda-t-elle en essayant de contenir toutes les émotions qui se bousculaient en elle. Je n'ai jamais eu une quelconque relation avec un autre Ange... et je ne vois pas comment j'aurais fait d'ailleurs... Et puis... un seul enfant... c'est impossible.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Mar 10 Juin - 21:46

La situation aurait pu être comique. D'ailleurs, Dayân ne se serait sûrement pas gênée pour glisser une mauvaise blague à ce sujet. Mais aux yeux de l'intermittente présente, tout cela relevait plutôt du domaine du pathétique. Elle se mordit la lèvre inférieure en observant en silence la réaction du Séraphin du Secret. Elle se sentait prête à la crise de nerf ou proche de l'évanouissement. Pour la première fois de sa vie, elle regrettait presque d'avoir choisi, ou que Dieu lui ait donné, la voie des Arts.

- Non, lâcha t elle finalement dans un sanglot. Ca n'est pas une plaisanterie, j'en suis désolée.

Elle était extrêmement peinée par la situation et manquait de fondre en larmes. Fort heureusement, le devoir et l'obligation étaient plus forts à l'instant présent.

- Je... Nous... Nous n'savons pas comment l'expliquer. C'est... C'est tellement...

Sa phrase fut coupée par un reniflement et l'artiste fit un pas en arrière.

- Je... Je pense que le mieux serait que vous veniez voir par vous même.

Elle prit son envol. Elle n'avait plus le cran ni la force nécessaire pour continuer plus loin dans ses propos, elle préférait reprendre une place de spectatrice, le temps de reprendre la totalité de ses esprits. Et puis, ça n'était pas qu'elle se fichait des propres sentiments de Raziel, mais elle estimait que dans un cas pareil, sa supérieure ne pouvait compter que sur elle même.

Elle reprit la direction de l'îlot. Là où les attendaient en silence, dans une atmosphère pesante, le nouveau-né, la seconde intermittente, et un petit attroupement d'Anges.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Mar 10 Juin - 22:59

Raziel se mordit la lèvre inférieure en entendant le sanglot s'échapper de la gorge de l'artiste. Bousculée par ses propres sentiments, elle avait fait abstraction de politesse et d'indulgence envers l'intermittente. A vrai dire, elle n'y était pour rien dans ce qu'il se passait - Raziel non plus, mais ça, c'était une autre affaire. L'Ange avait juste fait son travail d'intermittente, avait certainement accueilli dignement le nouveau-né, même si cette naissance était plutôt... spéciale. Très spéciale. Un enfant seul dans un oeuf de l'Arbre d'Ennael, et qui était le fils de Raziel, Séraphin du Secret et de la Guerre, revenue il y a peu sur Celestia - et qui voyait d'ailleurs les malheurs lui tomber dessus les uns après les autres, mais cela, c'était une autre paire de manches. Et comme le pensait Raziel, le mieux serait qu'elle aille voir de ses propres yeux ce qu'il se passait à Ennael.

Le Séraphin du Secret aurait voulu retenir l'artiste qui s'envola dans les cieux du monde des Anges, mais elle ne le fit pas, considérant que l'artiste en avait déjà assez sur le dos pour qu'elle l'embête encore un peu. Il fallait penser à la sensibilité de la jeune Ange qui était, après tout, membre de la caste des Arts, et non une militaire ayant appris à contrôler parfaitement ses émotions, sa pitié et sa compassion - et ses crises de nerf. Embarassée, Raziel passa une main dans ses cheveux de couleur neige. Elle, avoir un enfant...

- De toute façon, faudra bien que j'y aille un jour ou l'autre... soupira-t-elle.

Sur ces mots adressés à sa propre personne, Raziel prit à son tour son envol dans un éclair de lumière doré. Elle ne jeta qu'un bref regard sur le paysage céleste, repéra le chemin le pllus court pour gagner les quartiers inférieurs et l'îlot d'Ennael, puis s'y dirigea rapidement, considérant qu'elle n'avait pas vraiment de temps à perdre à observer où en étaient les restaurations, rénovations et tout le bazar qu'elle avait vaguement l'occasion de laisser tomber pendant un court instant. Enfin, le court instant en question n'était peut-être pas si préférable que cela... Un fils. Elle avait un fils. Où était la vanne ? Mais devant les sanglots de l'intermittente, Raziel devait bien admettre que le fait était réel. La question était : qui était le père ? Mystère et boule de gomme, comme disaient les Humains - et voilà qu'elle prenait de mauvaises habitudes.

Sur l'îlot d'Ennael étaient effectivement regroupés quelques Anges qui avaient dû assister à la naissance du Chérubin, en plus des intermittentes. Un réflexe la fit chercher Dayân du regard, mais elle n'aperçut pas la soeur de Gabriel parmi ceux qui entouraient la petite silhouette du Chérubin aux cheveux blonds. Avait-elle péri liors de la bataille ? Pendant un bref instant, le coeur de l'Ange du Secret se serra, mais le mrumure qui parcourait le petit attroupement d'Anges la ramena à la dure réalité - aha, comme si ce n'était déjà pas assez difficile. Essayant de dissimuler sa gêne, Raziel atterit au centre du cercle qui s'était formé autour du nouveau-né. Rapidement, elle détailla ce dernier, se demandant bien quel comportement elle devait adopter. Après un court instant de réflexion, le Séraphin du Secret s'agenouilla auprès du nouveau-né et lui mrumura doucement :

- Comment t'apelles-tu ?

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Mar 10 Juin - 23:48

L'enfant leva les mains devant ses yeux rubis. Un, deux, trois, quatre, cinq. Un, deux, trois, quatre, cinq. Il bougea ses doigts et reporta son regard à ses pieds. Un, deux, trois, quatre, cinq. Un, deux, trois, quatre, cinq. Il agita ses orteile. Ouh! C'était déjà plus dur. Et à quoi ça pouvait bien servir? Il pouvait agripper et faire des trucs scintillants avec ses doigts, mais sûrement pas avec ses orteils! Alors à quoi pouvaient-ils bien être destinés? Le bruissement de plumes le tira de ses contemplations.

Il leva la tête. C'était à peine s'il s'était rendu compte du silence s'étant abattu après le départ de l'Ange, plongé dans ses réflexions. Ses yeux intrigués se posèrent sur la silhouette d'une nouvelle venue. C'était encore une grande, bien qu'un peu petite pour une grande. Il grimaça. Il n'aimait pas être avec des grands, ils lui rappelaient qu'il était petit. Et ça le vexait. Il lança donc un regard boudeur à cette Ange qui le rejoignait. Et pire, s'agenouillait pour lui parler. Comme s'il n'avait pas assez conscience de sa petitesse!

Néanmoins, il écouta la question de cette impolie. Parque qu'il avait assez de jugeote pour reconnaître l'autorité, et savoir quand il se devait d'être concilliant et aimable.

- Gwenaël, répéta conscencieusement l'enfant.

Il était petit, mais il apprenait vite. On le nommait Gwenaël et il avait dix doigts et dix orteils. Non mais sans blagues.

Et elle? C'était qui? Il ne savait pas trop s'il désirait savoir qui elle était, ou du moins, comment elle s'appelait. Mais il sentait qu'elle lui était plus proche que les deux autres grandes lui tournant autour depuis qu'il était sorti de sa prison. Aaaah, sa cellule chaleureuse et intime. Elle lui manquait! Mais peut être en trouverait-il une autre? Peut être que la bonne fée Raziel le lui dirait! Peut être même qu'il s'agissait de Raphaël!

Mais non. La grande avait dit qu'ils étaient son 'papa' et sa 'maman'. Donc ni bonne fée, ni couveuse. Un élan de chagrin et de nostalgie submergea son petit coeur et quelques larmes perlèrent de ses yeux de braise. Il renifla. S'il avait su, il s'rait pas sorti!

- J'voudrai voir Raziel, murmura l'enfant. Et Raphaël.

Elle devait bien savoir, puisqu'elle était grande, où 'maman' et 'papa' étaient. Mais l'autre... Elle avait pas déclaré aller chercher ladite Raziel? L'angelot balaya grossièrement ses joues humides et riva des yeux incrédules sur la personne devant lui.

Non. Naaaaaaaaan. C'était pas elle!? Si? Si? Mais aaaaah! Aaaaaah! Mais c'était pas possible! Elle était pas... Elle était pas... Et puis, c'était une grande! Effaré, il promena sur la silhouette angélique ses yeux d'enfant.

Certes, elle n'était pas désagréable à regarder, avec ses longs cheveux comme la neige - tiens, d'où il connaissait ce mot? en tous cas ça sonnait bien - et ses doux yeux émeraude. Sa silhouette même était plaisante, et ses goûts vestimentaires n'étaient pas particulièrement critiquables. Mais il n'empêchait qu'un mais subsistait. L'enfant n'aurait sû dire pourquoi. Peut être à cause de ce léger mal de tête qui s'amorçait, combien était il qu'il avait du mal à réaliser qu'elle pouvait être sa 'maman'. A moins que ce ne fut l'air vaguement perdu de celle-ci qui installait le doute dans son esprit.

- Maman? demanda t il timidement avec réticence. Raziel?

Instinctivement, il mit son pouce dans sa bouche et commença à le mordiller. Cela lui donnait l'impression de se raccrocher à quelque chose de rassurant qu'il connaissait, ainsi que d'être bien vivant et conscient. La douleur relative que lui procuraient les légères morsures lui permettait d'agripper tant bien que mal cet étrange monde dans lequel il était tombé.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Sam 14 Juin - 10:26

Gwenaël... Ainsi était le nom de son soi-disant enfant, qu'elle avait eu avec un Ange... inconnu. Charmant, non ? Vous revenez dans votre pays que vous avez quitté quelques années auparavant, vous tombe dessus un statut et des responsabilités très importantes en plus de celles que vous aviez déjà, vous participez à une bataille qui marque à tout jamais l'historie du pays, et, en plus de cela, vous avez un enfant qui vient d'on ne sait où qui vous tombe sur les bras. Le Séraphin se retint de soupirer, ne devant montrer aucun signe déciurageant en présence du Chérubin. Ben ouais, le petit non plus ne devait pas non plus se sentir très bien... Raziel tenta de se remémorer les instants pendant lesquels elle avait assisté à une naissance, essayant de trouver les gestes qui conviendraient le mieux à la situation. Que faisaient les parents déjà ?

Les sanglots du Chérubin tièrent Raziel de ses pensées. Qu'avait-il dit ? Du deux en un, comme les shampooing, tiens. Il voulait voir Raziel. Sauf que ladite Raziel se tenait devant lui, agenouillée et embarassée par la situation. Elle n'osa rien répliquer à la demande de l'enfant, ne cherchant pas à froisser encore plus le Chérubin. Punaise, que c'était dur de s'occuper d'un môme... Le Séraphin entrevoyait déjà les longues journées futures, coincée entre sa double fonction, la rénovation de Celestia et l'enfant. Son enfant, puisque lui-même réclamait Raziel, prouvant que cette dernière était bel et bien sa mère. Et évidemment, deux en un, c'est deux en un. Beaucoup plus simple que les shampooings, en fait, dont on ne voit pas forcément les effets.

Ainsi, l'enfant était enfant - non sans blague - de Raziel ET de Raphaël. Le Séraphin retint une exclamation de surprise. Pour une surprise, c'en était une grande. En ce moment, elle cumulait... Double fonction, bataille, gnagna gnagna... et un enfant. Et un mari. Raphaël. Bah tiens, comment est-ce qu'elle aurait pu avoir uen relation amoureuse avec lui ? Elle, elle avait disparu de la circulation pendant deux ans, et d'après ce qu'elle avait entendu, Raphaël n'avait pas été très présent à Celestia. L'Ange du Secret réfléchit quelques instants. Ola... Il pouvait y avoir méprise, tant certaines personnes avaient tendance à tirer des plans sur la comète. Absence du Séraphin du Secret et absence du Guérisseur divin... Ce qui donnait fugue amoureuse, en d'autres termes. Mais naaan, ils étaient à côté de la plaque ! Deux Anges hauts placés de Celestia ne feraient jamais ce genre de chose ! Raziel sentait bien que leur réputation allait en prendre un coup - ou en avait déjà pris un coup, au choix.

Encore une fois, la voix du Chérubin la tira de ses pensées. Elle avait été trop absourdie pour tenir compte de la présence de l'enfant, et elle le regrettait un peu. D'autant plus que le mot qui l'avait tirée de ses pensées n'était pas un mot vide de signification. 'Maman...' Une petite voix ironique dans l'esprit de l'Ange du Secret fit remarquer qu'il avait enfin vu ce qu'il avait sous les yeux, mais elle fit abstraction de cette ironie. Un élan d'affection la prit, et, d'une voix douce, elle réppondit :

- Oui, c'est moi...

Pendant quelques instants, elle plongea ses yeux émeraude dans ceux rubis de l'enfant. Pendant une fraction de seconde, cette couleur lui fit penser à un être désagréable, mais elle en fit abstraction. Car cette couleur rouge pouvait tout aussi bien rappeller la personne désagréable en question que son amie défunte, Démone aux yeux de braise. Doucement, le Séraphin entoura le Chérubin de ses bras, faisant abstraction de toutes ses pensées et n'ayant en tête que l'affection et l'amour. Une lumière dorée scintilla, entourant à la fois le Séraphin et l'enfant. Un halo créé par Raziel, ayant pour vocation d'apaiser l'enfant et de lui transmettre son amour et son affection...

- Tout va bien... lui murmura-t-elle. Nous verrons Raphaël plus tard.

Avoir Raphaël comme conjoint produisait encore une sensation étrange en elle, mais elle n'en tint pas compte...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Mer 18 Juin - 21:58

Ahuuuuu... Alors on récapépète. La grande en face de lui, c'est Raziel. Et c'est pas une bonne fée mais sa 'maman'. Bon. Et Raphaël? Son 'pap', c'est ça? Et ça sert à quoi un 'papa' et une 'maman'? A part vous faire oublier votre prénom et venir vous chercher trois siècles en retard?

Le Chérubin eut bientôt la réponse à ses questions. Sagement, intrigué, il se laissa prendre dans les bras de son interlocutrice et regarda, ébahi et émerveillé, le léger et apaisant halo doré venant les entourer. Coooool! Il avait bien fait de sortir finalement! Et puis... Il semblait qu'il avait trouvé une nouvelle couveuse, portable cette fois. Si c'est pas beau l'progrès!

Tout content, l'angelot se câla à son aise entre les bras de l'Ange. Ca sentait bon. C'était doux. C'était chaud. Amusé et étonné par ces nouvelles sensations, l'enfant ne tenait pas en place et ne pouvait s'empêcher de renifler et de toucher sa maman. Prudemment et timidement. Collant ici et là, de brefs instants, son petit nez contre la peau découverte pour en humer le parfum. Appuyant, ou glissant doucement ses doigts sur le tissu soyeux, ou l'enveloppe charnelle de Raziel, afin d'en apprécier le toucher. Parfois, même, il osa sortir son minuscule bout de langue pour goûter. Mais il préférait s'abstenir de sa bouche, car la mèche de cheveux qu'il avait mordillée, intrigué par sa douceur et sa blancheur, n'avait pas eut très bon goût.

Son léger mal de tête persistait, mais le Chérubin l'ignorait superbement. Il n'allait pas gâcher sa première journée à cause d'une migraine passagère! Il secoua la tête, comme se cela pouvait lui permettre d'éjecter ses maux, puis fourra son visage dans le creux du cou de Raziel. Les délicates mèches blanches le fascinaient et l'amusaient. Ces étranges cascades de cheveux lui donnaient l'impression de se faufiler dans un autre monde, chaque fois qu'il y logeait sa tête. Un univers de pureté, à l'arôme de liberté et au contact velouté. Un véritable yaourt.

- Heu, Séraphin Raziel?

L'enfant leva les yeux vers l'intermittente qui avait enfin pris son courage à deux mains pour les aborder.

- Il faudrait... s'occuper des formalités administratives.

Qu'est ce que c'était encore que ce truc?
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Ven 20 Juin - 23:42

Les petites exploration faites par Gwenaël avaient tiré un sourire à l'Ange du Secret, qui ne protestait pas. Après tout, c'était normal, non ? Il cherchait peut-être à graver dans sa mémoire ces sensations pour ensuite pouvoir les reconnaître, les apprécier ou les appréhender. En tout cas, l'enfant ne semblait pas rejeter le Séraphin, qui avait redouté un instant cette réaction, chose plutôt étrange. Redouter le rejet ? A la base, elle n'avait pas désiré avoir cet enfant, et elle craignait à présent que ce soit le Chérubin qui la rejette. Etrange, vraiment. Etait-ce cela se sentir parent ? Responsable d'une vie que l'on a entre les mains, qui est sensée être venue au monde par notre volonté propre, par amour pour un autre Ange ? Bon, les conditions n'étaient pas toutes réunies en cette occasion, mais la responsabilité y était. Avait-elle la volonté d'abandonner cet enfant qui ne demandait que la chaleur d'un foyer et la présence de son père et de sa mère ? Non. Elle n'était pas sans-coeur, surtout devant les âmes fragiles, telles celles des Chérubins à la naissance.

Le halo doré émis par Raziel ne perdit pas de son ampleur et de sa puissance pendant plusieurs minutes, le temps que Gwenäel explore et ré-explore de différentes manières différents endroits du corps de l'Ange. Jusqu'à ce que l'une des Intermittente ose interrompre la mère et l'enfant, pour des formalités administratives. Ah oui, c'était vrai... Raziel n'avait jamais été parent, mais elle savait ce que les Anges qui le devenaient devaient à peu près faire à propos des formalités administratives. Un Ange venant de naître ne pouvait passer la Détermination de suite, l'âge requis étant entre 9 et 99 ans. Il fallait donc trouver une solution pour l'éducation des Chérubins. Et des solutions, il n'y en avait pas 36 mille. Soit les parents s'en chargeaient. Dans ce cas-là, c'était impossible, Raziel étant trop occupé, et Raphaël aussi. Soit les Chérubins suivaient des cours en groupe auprès d'Anges spécialisés dans la matière. Sauf que le Séraphin était légèrement inquiète pour Gwenaël dont la naissance avait été peu ordinaire, et qui pouvait entraîner un creusement d'écart non souhaité avec les autres Anges. La dernière solution reposait en un professeur personnel, qui s'ossuperait particulièrement de l'enfant. Et cette solution était la plus préférable.

Le halo doré s'amenuisa peu à peu, jusqu'à disparaître complètement. Le Séraohin se releva pour faire face à l'Intermittente, qui, après tout, ne faisait que son travail. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, et l'artiste avait d'ailleurs déjà assez subi. Pas la peine de lui en faire voir encore plus. L'Ange du Secret prit le loisir de réfléchir encore quelques instants puis demanda :

- Y a-t-il ces temps-ci des Anges aptes à s'occuper personnellement de... mon enfant ?

Son enfant. Gwenaël était son enfant, et elle n'avait d'autre choix que celui de l'accepter ou de l'abandonner. Et la deuxième solution était à bannir. Raziel se rapella alors, qu'accessoirement, Celestia sortait d'une grande bataille. Un survivant apte à s'occuper de Gwenaël ? Elle l'espérait.

- Sinon, je chercherai moi-même.

Elle pouvait se permettre ceci, mais pas plus. Après, c'était le devoir et ses fonctions qui la rapellaient.

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Mer 25 Juin - 21:53

L'enfant comprenait. Il comprenait ce qui se disait. Mais il ne voyait pas vraiment de quoi parlaient les deux grandes. Parce que 'maman' et 'papa' pouvaient pas s'occuper de lui? Il allait devoir quitter cette nouvelle couveuse, pourtant bien plus intéressante que la précédente, et trouver un autre... Ange? Nooooon. Nooooon. Il voulait rester avec Raziel, et sa jolie cascade de cheveux blancs. Ne pas aller plus loin, non, le futur l'effrayait.

Mais l'intermittente hocha la tête et, d'un nouveau geste machinal, elle fit apparaitre sous ses yeux un nouveau registre. Cette fois ci, l'angelot n'imita pas la grande, il avait compris le truc, ça ne l'amusait plus. L'Ange tourna les pages du recueil, mis à jour perpétuellement.

- Mmmm. Je vous aurai bien suggéré Eyaël, mais personne ne sait où il est passé. Elfielle est libre, elle aussi, mais, heu.... je crois que ça n'est peut être pas la personne la plus appropriée.

Son doigt fin et agile parcouru la liste des prénoms et s'arrêta de nouveau sur l'un d'eux.

- Ah! L'Archange, messager divin, Gabriel pourrait sans doutes accéder à votre demande. Ou alors, Galadielle, Archange aux renseignements.

Des noms. Sûrement de d'autres grands. Comme s'il n'en avait pas assez vus. Enfin, il commençait à se faire à l'idée de devoir passer beaucoup de temps en leur compagnie. Doucement, s'écarta un peu de sa maman et lui prit la main. La disparition du halo doré ne lui plaisait pas vraiment, mais visiblement ce qui l'attendait n'était pas tout de blanc et de chaleur. Dommage.

Il leva des yeux interrogateurs vers Raziel.

- Gabriel est dans les alentours du Parlement, Galadielle de même. Et... si vous cherchez Elfielle, elle est au niveau des salles des spectacles.

- On va où? demanda alors Gwenaël d'une petite voix flûtée.

Pour la première fois, il prenait la parole librement, laissant entendre qu'il comprenait plutôt bien la discussion ayant lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Jeu 26 Juin - 14:39

Bah ouais, Eyaël, c'était évident, mais celui-là n'était plus là. Cela avait quelque peu déçu le Séraphin du Secret qui connaissait bien Eyaël pour avoir travaillé avec lui, et elle trouvait cela indigne d'un tel Ange qu'il se soit ainsi esquivé après la bataille. Mais cette pensée était atténuée par ses propres sentiments puisqu'elle aussi avait été touchée par cette bataille, par sa violence, non seulement physique mais aussi morale. Enfin bref, Raziel espérait revoir d'ici peu de temps le Séraphin de la Sagesse à Celestia, même si il serait plutôt... mal accueilli. Quand on faisait quelque chose, il fallait penser aux conséquences... Enfin, Raziel ne pouvait pas vraiment critiquer son ancien binôme là-dessus, même si elle espérait que le titre Séraphin de la Sagesse soit encore digne d'être porté par Eyaël, une personne sage apprennant des erreurs des autres. Il aurait dû savoir ce qui était arrivé à l'Ange du Secret. Quoique, il n'avait peut-être pas été mis au courant...

Pour en revenir aux formalités administratives, comme les appellaient les Intermittentes, il était hors de question qu'Elfielle s'occupe personnellement de Gwenaël. Déjà qu'elle redoutait un peu sa réaction lorsqu'elle apprendrait la naissance du Chérubin... Elfielle piquait d'énormes crises de jalousie à propos du poste spécial que Raziel avait, et l'artiste avait bien dû se mordre les doigts en apprenant la nomination de sa rivale - Raziel ne considérait pas vraiment Elfielle comme telle, mais bon - en tant que Séraphin de la Guerre. Quoique, voir la tête de l'artiste aurait été amusant. Ben tiens, Dayân commençait à lui déteindre dessus... Et puis, il était question de Gwenaël, son fils, et elle n'allait pas le laisser entre les mains de cette bécasse d'Elfielle. Qu'est-ce qui avait d'ailleurs pris l'Intermittente pour mentionner son nom, d'ailleurs ? Enfin bref.

Les propositions suivantes parurent plus raisonnables, bien que le fait de désigner Gabriel comportait des risques. Ben oui, d'après ce qu'avait pu voir Raziel, Dayân n'avait pas réapparu après la fin de la bataille, ce qui signifiait que l'Ange avait été tuée ou emmenée aux Enfers - et la deuxième solution paraissait ne pas être envisageable. En bref, le Messager divin ne devait pas être au plus haut de sa forme, et lui confier un Chérubin n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Quoique... cela pouvait peut-être lui remonter le moral. Enfin, elle verrait. Galadielle était aussi un bon choix, restait à savoir lequel des deux prendre. De toute façon, ils se trouvaient tous les deux au même endroit, elle verrait bien une fois sur place.

- Laissez tomber Elfielle, fit remarquer l'Ange du Secret.

Le 'je suis pas folle' était implicite. Mais elle devait donc se ramener au Parlement avec son fils, sous les yeux de tous les Séraphins. La nouvelle se répanderait donc vite, et peut-être même avec, des rumeurs déformées, même si ce genre de chose était moins courant à Celestia que chez les Humains. Mais tout le monde allait savoir, qu'à peine rentrée à Celestia, l'Ange du Secret avait un fils. Et qu'elle était donc très entreprenante, ou qu'elle l'avait été avant son départ en soi-disante mission. Comment se faire une réputation d'enfer, leçon numéro une. Faites un fils, tout simplement. Un fils non voulu, c'est encore mieux. Raziel baissa les yeux vers Gwenël, qui, visiblement, comprenait que c'était l'heure de déménager. Et l'Ange du Secret devait lui expliquer pourquoi. Celle-ci se baissa et prit l'enfant dans ses bras, doucement. Elle tourna la tête vers l'Intermittente, et avec un sourire, elle dit :

- Merci pour tout.

La pauvre qui avait assez subit méritait bien entendu des remerciements... Sinon, Raziel allait vraiment passer pour une sans-coeur qui ne s'occupe que de sa pomme - et de son fils. Les ailes blanches apparurent dans le dos de l'Ange du Secret qui s'éleva doucement dans les airs, tenant contre elle Gwenaël, et prenant la direction du Parlement, à une allure modérée pour ne pas effrayer le Chérubin. Dune voix enjouée, elle répondit à la question de l'enfant :

- On va voir quelqu'un de gentil qui pourra s'occuper de toi quand je ne le pourrai pas.

Il fallait juste voir si ce serait Galadielle ou Gabriel...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Jeu 26 Juin - 23:23

L'intermittente fit disparaître le registre et adressa un sourire reconnaissant et amical à Raziel. Elle espérait sincèrement que tout irait pour le mieux, pour ces deux là. Ou plutôt, ces trois là. Cependant, il semblait que toute cette histoire commençait plutôt mal. Et, généralement, la vie n'allait pas en se simplifiant. Sauf dans les livres terriens que piquait autrefois Dayân à la bibliothèque.

- Que Dieu veille sur vous.

Elle se retourna et fit signe aux spectateurs de s'éparpiller. Les Anges quittèrent peu à peu l'îlot d'Ennael, emportant avec eux rumeurs et hypothèses. Mais aussi, au fond d'eux-même, un peu d'espoir.

Avec ravissement, l'Angelot se laissa porter par sa maman. Quitter le sol ne lui faisait pas peur, comme s'il avait été conçu pour vivre aussi bien dans les airs que sur terre. Le déploiement des ailes blanches du Séraphin avait impressionné le Chérubin, qui observait, impressionné, ces assemblages savants et tout en finesse des plumes nacrées. C'est à peine s'il prêta attention aux propos de sa mère.

- Ah, fit il simplement en gardant la bouche ouverte.

Etrangement, il arrivait à se faire à l'idée que sa protectrice puisse faire autre chose que s'occuper de lui. Qu'elle puisse être quelqu'un, sans lui. Et l'obsession des ailes de l'Ange inhibaient même la foule de questions se bousculant sur les lèvres de l'angelot. Plus qu'une seule chose paraissait compter: ces appendices délicats et majestueux.

Ses yeux se plissèrent. Il savait comment faire. C'était là, tout au fond de lui. Et ça l'appelait. Posant un voile sur sa raison, et laissant libre court à ses impulsions.

Sans prévenir, dans un bref halo rubis, une paire de petites ailes apparurent dans le dos de Gwenaël. Bien évidemment, elles ne rivalisaient pas avec celles de Raziel, mais elles étaient capables de soutenir sont poids, et peut être même, avec un peu d'entraînement, d'accomplir des prouesses. Instinctivement, le mouvement de déploiement écarta l'enfant de sa mère. Mais c'est à peine s'il s'en rendit compte.

Dans un battement contrôlé, l'angelot s'éloigna un peu plus du Séraphin. Plongé dans un autre monde, il n'était plus conscient que des sensations que lui procurait le vol. C'était bon, comme un plaisir interdit, oublié. Il ferma les yeux. Son mal de crâne le rappela à l'ordre à il ré-ouvrit les paupières, avant de se tourner vers Raziel.

C'est alors qu'il réalisa qu'il volait. Parce que l'Ange ne le tenait plus. Parce qu'ils étaient dans les airs. Et que donc, par conséquent, il volait par ses propres moyens. CQFD. Mais comment.. comment faisait il pour voler? Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa. Maladroitement, il battit des ailes, mais ses mouvements désordonnés ne firent qu'augmenter sa panique.

Et son ascension devint rapidement une chute.

- Manmaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan!!!
Revenir en haut Aller en bas
Séraphin Raziel
¤ Séraphin du Secret

¤ Séraphin du Secret
avatar

Féminin
Nombre de messages : 486
Age : 25
Localisation : Sanctuaire (Celestia)
Armes : Deux lames rétractables accrochée à ses poignets
Pouvoir : Possède des pouvoirs de soin
Statut :
Date d'inscription : 03/05/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Séraphin
Autre: Ancienne bannie

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Lun 30 Juin - 11:47

Les paroles de l'Intermittente furent un réel encouragement pour le Séraphin du Secret qui se sentait un peu seul avec ce nouveau fardeau à porter, même si le nouveau-né lui apporterait sûrement du bonheur par la suite. D'ailleurs, Raziel s'efforçait de voir le bon côté de la chose. Gwenaël mettrait un peu d'animation dans la vie de Raziel... Restait à savoir si c'était réellement une bonne ou mauvaise chose, puisqu'elle ne savait pas si l'enfant était du genre plutôt calme ou plutôt à causer des ennuis. De tout son coeur, le Séraphin espérait que ce soit le premier cas, mais elle vit bien rapidement combien son enfant était entreprenant, ce qui laissait augurer quelques mauvaises choses par la suite. Mais encore une fois, l'Ange du Secret essayait d'être le plus optimiste possible. Cette tentative de vol était peut-être naturelle, exécutée par tous les Chérubins qui prenaient connaissance des cieux pour une première fois.

D'ailleurs, voir le Chérubin faire apparaître ses propres ailes dans un halo rubis avait été une réelle surprise pour le Séraphin du Secret qui n'y connaissait pas grand chose en matière de Chérubins. En principe les parents savaianet se débrouiller seuls, et, par ailleurs, se préparaient à la future naissance. Pour Raziel, l'évènement lui était littéralement tombée dessus. Se préparer n'était donc pas une chose qu'elle n'avait pas eu le loisir de faire. Et c'était donc avec ébahissement qu'elle regardait l'angelot s'éloigner dans les airs découvrant par lui-même le plaisir de voler. L'ébahissement de Raziel se transforma pendant quelques instants en une joie étrange, celle de voir son enfant voler pour la première fois, comme lorsqu'une mère humaine voit son propre enfant marcher.

Mais cette joie se transforma vite en affollement, le Chérubin interrompant brusquement sa petite ascension autonome, comme si il venait subitement de prendre conscience d'une chose. Raziel n'attendit même pas le cri de l'enfant pour réagir, voyant que les efforts faits pour voler s'étaient désordonnés d'eux-même. Sûrement était-ce dû à la panique, mais l'Ange du Secret n'avait de toute façon pas le loisir de spéculer là-dessus. Rapidement, le Séraphin se plaça en dessous du Chérubin puis tendit les bras. L'enfant lui tomba littérelement dans les bras, lui coupant le souffle et lui faisant perdre encore un peu d'altitude. Raziel jeta un bref coup d'oeil en contrebas, apercevant malheureusement quelques Anges qui avaient assisté à l'incident. Voilà qui ne serait pas bon pour les rumeurs...

- Ne refais plus jamais ça, souffla-t-elle à l'enfant, encore légèrement affollée.

Tenant bien contre elle l'angelot, Raziel reprit son ascension vers le Sanctuaire, où elle ne tarderait pas à laisser son enfant à la charge de quelqu'un de compétent - enfin, elle l'espérait...

_________________

Administratrice
Revenir en haut Aller en bas
http://lesguerreseternelles.1fr1.net
Gwenaël
¤ Chérubin

¤ Chérubin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Statut :
Date d'inscription : 20/11/2007

Feuille de personnage
Race: angélique
Grade: Angelot
Autre:

MessageSujet: Re: Kinder Surprise   Lun 30 Juin - 12:57

[HRP: je continue chez Gabriel ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kinder Surprise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kinder Surprise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patchoo Ork gallery
» [Boutique] Venez chercher vos Kinder Surprise (Egg Move)
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: Celestia :: Quartiers inférieurs :: Ilot d'Ennael-
Sauter vers: