Les guerres éternelles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Sam 23 Aoû - 14:59

Adelle observa les deux anges... Et leur offrit un sourire des plus joyeux, Yaiba se mettait à la complimenter, tandis que Elemiah se morfondait sur ses pensées.

"Voyons Eliah, ne vous en faites donc pas, vous n'imaginez même pas toutes les pensées qui traversent les gens dans cette rue pour l'heure... Ensuite, Yaiba, ne pas avoir besoin d'une chose ne veut pas dire qu'on ne peut l'apprécier."

Elle répondait surtout aux pensées des deux anges, car en général elle préfère répondre aux gens ce à quoi ils pensent véritablement. Franchements, ces deux anges étaient des plus étranges.

"Ralala, z'êtes pas marant, prenez ce voyage, cette visite de Dité, comme un séjour touristique. Vous vous êtes engagé sur le chemin, faut maintenant le finir, alors autant s'amuser que de se prendre la tête. Pour votre gouverne, je pense pas que maman va vous faire du mal, vous partirez normalement après avoir signé un pacte magique avec Dité qui consiste en ces termes:
Vous ne parlerez pas de Dité,
Vous ne dessinerez pas Dité,
Vous n'écrirez pas sur Dité,
Vous ne sculpterez pas Dité,
Vous ne chanterez pas Dité,
Vous ne nommerez pas Dité.
Plutôt stricte, mais simple. Y'a aussi d'autres clauses, mais je connais pas tout."

Cette dernière affirmation était un mensonge, un apôtre se doit de connaître toutes les lois de Dité, mais elle n'avait pas envie de faire tout un monologue sur les Lois de la ville. Ils arrivèrent finalement devant un immeuble où Adelle pénétra, c'était en fait un restaurant, celui où elle avait montré le désir de manger. S'asseyant à une table libre, elle attendit ses deux compagnons ainsi que un serveur. Celui qui semblait s'occuper de leur coin était un démon, après tout, nul besoin d'être humain pour faire de la cuisine humaine.

"Je sais mon cher Yaiba, la gourmandise est un pêché mortel, mais pourquoi se refuser quelques plaisirs quand on vit ainsi sous terre?"

Les spécialités de Dité étaient vraiment particulières, certains ingrédients venant des autres mondes, d'autres étant créés sur place grâce à de la magie, des fois même, on usait de la magie directement sur la nourriture afin de l'aromatiser, certains chef malhabils couvraient aussi parfois leur manque de savoir faire en utilisant de la magie pour rendre la nourriture meilleur. Ceux-là ne duraient jamais très longtemps, car il est dur d'utiliser de la magie à Dité sans que les clients du restaurant s'en offusque

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Arrivée   Dim 24 Aoû - 11:36

Ah ... C'était gênant qu'elle l'entende penser tout ce qui passait dans son esprit ... Donc si il faisait un compliment qui n'était pas sincère, elle le saurait sûrement de suite, il était dur de penser au contraire de ce qu'on devrait penser ... Pouah ! Trop compliqué tout ça ... Mais être télépathe devait avoir un sacré avantage pour repérer les espions ou les hypocrites, Elemiah avait entendu parler, en outre, de sorts capables de créer une barrière mentale, voire une seconde intimité mentale qui servait de leurre, mais ces sorts demandaient une grande maîtrise, et puis ici, de toute façon, les pouvoirs étaient bloqués ... à part ceux de quelques élus, mais bon, ils étaient rares, sans doute les appôtres et les dirigeants ... Elle leur conseilla de prendre le passage à Dité comme une séjour touristique ... Il y était arrivé blessé, et avait été réveillé avec un tube dans le postérieur ... C'était violent les "séjours touristiques" ... La fille de Fenris leur dit aussi qu'ils pourraient partir en faisant un serment, ce qui contredisait totalement sa mère ... Il ne fallait pas décrire Dité ... d'aucune façon que ce soit ... Elemiah demanda à la jeune fille :

- Je suppose que Dante, à l'époque, a désobéi à ce serment, non ?

Le séraphin se tut alors, elle n'était pas comme sa mère, à répondre à ses questions, peut-être le prendrait-elle mal ... Ou au contraire elle répondrait avec fermeté qu'il n'avait pas à le savoir ... Enfin bref, ils irent au restaurant, la fille de Fenris devait être affamé, mais c'était vrai que d'entendre parler de poulet rôti donnait faim ... Ils s'asseyèrent à une table libre ... Le serveur était un démon, apparement ici on mangeait l'équivalent de la nourriture terrienne asiatique. Le cuisinier, qu'on voyait seulement lorsque la porte s'ouvrait, semblait être un elfe ... C'était vraiment du genre polyvalent dans l'coin. Elemiah savait d'hors et déjà ce qu'il allait prendre ... Des beignets à la crevette frits ... Il n'en avait mangé qu'une fois, et s'en était délecté avec beaucoup d'appétit ... Et puis ça lui rappelerait Appolyon, ils était un peu dans la même situation en l'occurence ...

[ HRP : post plutôt court, mais bon, je dois y aller là, sinon j'aurais pu poster que ce soir :/ ]
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Arrivée   Dim 24 Aoû - 22:34

Un pacte magique, cette chose retiens les invités de parler de Dité? Quelle stupidité. Pas étonnant qu'un humain ait rompu ce pacte. Après tout, les promesses n'engagent que ceux qui les croient.
Le petit groupe entra dans un restaurant, celui qui servait les plat était...un démon. Les instincts meurtriers de l'ange se révélèrent l'espace de quelques secondes, il se calma une fois assis. Il ne pouvait attaquer ce démon ici, remake de son entrée à Dité, c'était presque aussi frustrant que ce qui s'était passé aux Enfers.

*Lucifer...*

Il perdait la main, c'est sûr.
Il réalisa après coup, ah...cette fille lit dans les pensées c'est vrai. En fait il ne fallait pas être télépathe pour s'en rendre compte, le regard de l'ancien Séraphin avait changé dès l'instant où il avait aperçu le démon. Il se tourna vers l'ange déchue qui les guidait pour répondre à sa question, qui n'en était pas vrailent une.

-Vivre sous terre est votre choix. Et agir par plaisir n'est jamais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Dim 24 Aoû - 23:02

Adelle observait les gens autours d'elle, s'extasiant presques des différences entre Elemiah et Yaiba. Les deux anges étaient si diffénrets.

"Ils ont tous les deux, Virgile et Dante, rompu le serment, ils en souffrent encore aujourd'hui, si ça vous chante, on ira voir leurs âmes tourmentées plus tard. Sinon, bon, vivre sous terre n'est pas un choix Yaiba, nous avons le désir de vivre, et savons qu'être dévoilé aux yeux de tous serait notre mort. Et pui aussi, moi, je désire plus vivre ma vie joyeusement en profitant de ce qu'il y a autours de moi, plutôt que de m'aveugler dans des croyances extrêmes, et puis, on a une bouche, des intestins, et un anus, ça doit bien servir, non? A part ça, je ne m'amuse pas du tout."

Cette dernière phrase était un avertissement, si les deux anges se souvenaient encore de sa menace bien sûr. Elle commanda du saké, chaud qu'on lui servit assez rapidement. Elle se servit dans une petite coupelle et en but ainsi les deux gorgées présente dans cette petite coupe. Yaiba était vraiment chiant, dommage. Ce serait sûrement lui, même pas capable de jouer la comédie pour survivre.

"Votre but Yaiba, celui de tuer tous les démons, je voudrais savoir une chose: qu'avez-vous vraiment fait pour cette cause?"

Thème un peu sérieux, c'est vrai, mais elle tenait à savoir quel était donc ce balais qu'il avait dans le cul et qui pourtant ne nettoyait rien derrière lui. Ce fut quelques temps ensuite, qu'elle entendit une corne de brume sonner à travers la ville, et se relevant, invita les deux anges à en faire autant.

[HRP: On va dire que 4H ont passées depuis le début, et qu'il en reste donc 4 avant les funérailles]

"On va voir ce qui vous attend si vous merdez en trahissant le pacte."

C'était pas vraiment une question, car elle n'attendait pas de réponse et se dirigea hors du restaurant, Yaiba était certes inquiétant, mais il ne pourrait rien faire si il comprennait ce qu'il risquait en trahissant sa parole. Les sécurités d'aujourd'hui étaient bien plus puissantes et grandes que celles prisent lors du passage de Dante. Désormais, les pactisant étaient liés magiquement a Dité, et le fait de trahir sa parole, ou plutôt d'être sur le point de le faire, faisait que l'âme de la personne concernée était aspirée jusqu'a un relais qui était visité régulièrement par un Forsaker pour y récuperer les âmes. Mais ce n'est jamais très agréable d'être séparé de son corps, que cela soit de sa propre faute ou bien que ça soit par celle d'une autre personne.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Arrivée   Lun 25 Aoû - 13:20

Virgile et Dante avaient tout deux rompus le serment ... Cela pouvait vouloir dire qu'il y avait des documents relatants l'existance de Dité ... Agir par plaisir ... cette pensée était loin du séraphin, il mangeait parfois, mais jamais seul, il faisait cela lors des grands festins angéliques, une sorte de blasphème commun à beaucoup d'anges, le Tout Puissant devait sans doute les cautionner, il fallait dire, des anges très haut placés y venaient parfois, mais ces festins restaient rares. Là, c'était autre chose, il fallait dire que pour parler affaire, il était ... agréable de manger en discutant, ça issait un cadre convivial dans la conversation. Il se délecta de ses beignets frits, mais ne prit pas d'alcool, pas qu'il ne le digérait point, mais il n'en prenait qu'en de rares cas, souvent quand il était en perdition ... Comme au bar d'Adèss à l'époque ... Quatre heures passèrent dans le restaurant. La déchue leur proposa d'aller ... rendre visite aux deux condamnés principaux de Dité.

- Je ne trahirais pas le pacte ... Trop de respect pour votre but, malgré le fait que je ne cautionne aucunement les moyens destructueurs utilisés pour y parvenir.dit-il, avec calme.

Le séraphin prit donc la suite de la jeune déchue ... Du haut de ses 170 ans, il arrivait à garder une habilité égale à celle de sa jeunesse, il fallait le dire, le vieillissement chez les anges commençait vers 190 ans, un ange de 170 ans étaitl'équivalent d'un homme de 30 ans, alors qu'un ange de 190 ans était l'équivalent d'un homme de 65 ans, enfin ce n'était qu'un apperçu, le vieillissement chez les anges retait quelque chose de plus complexe. Bref, il poursuivit Adelle, que voulait-elle leur montrer exactement ? Fenris avait été très vague sur le châtiment de Virgile et de Dante ... Un humain, il avait le mérite d'avoir atteint l'éternité, mais bon, ça avait pas mal de défauts quand même ...
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Arrivée   Lun 25 Aoû - 21:15

Cela était faux, enfin ce n'était pas le mode de pensée de l'ancien Séraphin. Le fait que les anges n'avaient pas besoin de manger, de boire et de...s'accoupler. C'était une forme d'évolution, le fait que Dieu considérait les anges comme supérieurs aux humains, c'est aussi simple que ça. Et se servir de ces choses là, n'est-ce pas se rabaisser au niveau des humains?
La question suivante était étange, ce qu'il avait fait hein? Le thème qu'elle abordait était plus plaisant pour l'ancien Séraphin que cette histoire avec Virgile et Dante.

-Ce que j'ai fais? J'ai tué. Les pêcheurs doivent être punis, vous faites la même chose ici non? Mais certains d'entres vous outrepassent les règles, il y a des privilégiés.

"Interdit de se battre" Alors que deux dirigeants se battent, peu importe comment on le conçoit c'est une entorse aux règles.

-Je ne vous blâme pas pour ça, la justice parfaite n'existe pas, ni sur Terre, ni sur Sylvania, et encore moins sur Celestia.

C'est vrai, l'injutice de Celestia était immonde, des archanges et des séraphins corrompus, échappant aux lois, et précipitant d'autres à leur place. S'il n'avait pas eu son don de télépathie, Ephidel serait devenu un ange "parfait" dans ce sens.

-Les injustices sont un fléau, j'existe pour les combattre, c'est tout.

4 heures passèrent, et la fille de Fenris souhaitait leur montrer ce qui arrivait s'ils trahissaient le pacte, honnetement, il s'en fichait.
Le mensonge est un péché, il ne trahirait donc pas cette promesse, sauf si une chose plus importante que cela s'interpose, mais c'était peu probable.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Mer 27 Aoû - 21:44

Elle observa quelques instants Yaiba, lui racontant son but, elle lui offrit juste un sourire en coin avant de marcher à nouveau vers le lieu qu'elle désirait leur montrer.

-Je suis une déchue, vous ne désirez pas me tuer? Et les démons que l'on rencontre ici, vous ne désirez pas les tuer? Je ne vois pas la justice comme ça moi, pas comme un quelconque génocide ou balayage ethnique. Ca, ce sont les humains qui agissent de la sorte, enfin, certains d'entre eux ont agis ainsi. Mais les anges devraient se montrer tolérant je crois. 'Dieu est amour' non? Pas orgueil, massacre et intolérance. Or, désolé, mais je connais plus de faits d'armes des troupes Céleste que de bienfaits. Comme une guerre qui se déroule sur Sylvania au lieu de se dérouler sur les Enfers ou Célestia.

Ce petit monologue, elle l'avait délivré sans même se retourner vers l'ange déchu. Son cas était particulier, lui-même se croyait au dessus de sa propre justice, il n'y avait pas vraiment de différence entre cela et l'attitude des dirigeants. Il faut bien des personnes investies d'un pouvoir dominant afin de maintenir l'ordre, surtout dans une ville contenant 40 millions d'habitants. Ils arrivèrent finalement dans une sorte de cimetière, où plein de pierres tombales étaient présentes. La plupart flottaient dans les airs, seule une infime majorité était plantée au sol, avec quelques cryptes. C'est vers l'une d'elles qu’Adelle se dirigea, et elle en descendit les marches pour arriver finalement dans une salle rectangulaire. Les murs étaient lisses, et approximativement au centre de la pièce, se trouvaient deux piédestaux, surplombés de deux orbes lumineuses d'où provenait un son étrange, une sorte de sifflement qui sonnait pourtant grave.

-Deux âmes, Dante et Virgile. Si vous trahissez votre pacte, votre âme se retrouvera directement dans un endroit de ce genre. Enfin bon, ça devrait pas arriver normalement...

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Arrivée   Sam 30 Aoû - 14:30

En silence, Elemiah suivit Adelle. Elle avait repris son sérieux, comme quoi, derrière son âme d'enfant, enfin d'ange de vingt ans, se cachait un sérieux et une argumentation solide et inébranlable. Sur ce dernier point, c'était une digne fille de sa mère. Mais Ephidel était connu pour être très borné, c'est pourquoi la conversation n'avancerait pas grand chose, chacun camperait sur ses positions. Bref, de fils en aiguilles ils arrivèrent dans une sorte de cimetière. Une majorité de pierres tombales flottaient dans les airs, l'autres partie, minoritaire, était au sol. S'arrêtant quelques secondes pour contempler l'étrange spectacle qui s'offrait à eux, Elemiah fut bientôt dépassé par Yaiba. Il reprit donc sa course, et ils pénètrèrent dans une crypte. Les murs lisses et sa forme rectangulaire montrait qu'elle avait été élaborée avec soin. Au centre de la pièce se dressait deux piédestaux, sur lesquelles étaient posées avec précaution, les deux orbes contenant les esprits des deux traîtres. Elemiah releva la tête en direction d'Adelle et lui demanda :

- Sont-ils enfermés ici pour l'éternité ? Leurs âmes se consumeront-elles lentement jusqu'à un point de non-retour ? Que se passerait-il si, par malheur, ils venaient à être libérés ?

Se rendant compte, que de par ses questions, il allait finir par en savoir plus que les Forsakers eux-mêmes, il se résolut à se taire, essayant de calmer le flot d'interrogations qui submergaient son esprit. Dans son coin, Ephidel semblait silencieux, il devait s'en foutre de détails, à vrai dire, Elemiah était peut-être le seul être friand de ce genre de choses, qu'il ne considérait pas du tout comme des détails. Il posa alors sa main sur un des murs, finement lissé. Aucune inscription en mémoire des deux êtres qui se trouvaient ici dans une prison, aucun dessin pour expliquer leur présence en cette forme dans cette crypte singulière. Tous les forsakers devaient donc connaître cette histoire, et c'était pas très étonnant, en sachant qu'ils étaient un peu paranos sur les bords quant à cette histoire, il fallait éviter que la bleusaille refasse les mêmes erreurs. Peut-être même que les déchus venant des arbres de Dité étaient éduqués et préparés à ne pas commettre ce genre d'erreurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Arrivée   Lun 1 Sep - 17:16

Discuter avec cette jeune déchue était plus passionant qu'il le pensait, mais elle avait tort, et elle était plutôt hypocrite d'ailleurs.

-Le devoir d'un ange est de tuer les démons, d'écraser les êtres impurs de la surface des mondes. Je n'ai jamais rencontré de démons ou de déchus qui n'avait péché, pourtant, j'ai déjà connu des anges et des elfes le faisant, des êtres dits "purs" consumés par l'avidité du pouvoir. Mais le plus étonnant, était que ces anges...en étaient toujours.

Aucune déchéance alors même qu'ils reniaient certains principes, ce fut probablement la seule fois où il avait douté de l'Eternel, pourquoi donc n'avait-il pas puni ces anges? La raison qui faisait que le Parlement ne l'avait pas fait était simple, ces anges étaient hauts-gradés, très hauts. Et leurs crimes ne pouvaient être prouvés, la seule chose le pouvant était la télépathie, et jamais ils ne seraient soumis à un tel examen, le seul l'ayant fait était l'ange déchu se nommant aujourd'hui Yaiba.

-Je ne peux vous tuer, d'abord parce que nous sommes dans une ville où les crimes sont interdits, ensuite parce que nous sommes dans un ville où les dons sont inutilisables.

Et il se servait de la télépathie pour juger les pécheurs, sans elle, il n'avait pas le droit de faire régner la justice. Mais certains crimes ne nécessitaient pas le recours à ce don, la trahison de Lucifer, à laquelle il était présent, et la trahison d'Uriel, qui avaient l'une comme l'autre, entrainé la mort de milliers d'anges. Yaiba reporta son attention sur les deux orbes en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Lun 1 Sep - 17:51

Les deux orbes étaient là, Adelle pouvait presque les entendre geindre, implorant la pitié de leur geolier, et de celui qui les avait emprisonner. Mais tous deux étaient morts, en paix avec eux-mêmes.

"Trois questions en une phrase Elemiah, vous vous surpassez. Vos réponses sont donc: Oui, non, et ils ne peuvent pas être libérés."

En effet, si l'on regardait, les deux ordres étaient les âmes, pas un quelconque récipient qui les emprisonnaients. Le seul moyen de les libérer serait de détruire leurs âmes, et de la part d'être qui se disaient aussi vertueux que ces deux anges, détruire une âme serait presque un blasphême.

"Tu ne tueras point. J'adore la manière don vous parler Yaiba, vous êtes si humble... Vous pensez vraiment que les anges sont supérieurs aux hommes, hors, les pires crimes pour le moment, ce sont les anges et les démons qui les ont commis. Et, vous pouvez toujours me tuer. Nous sommes seuls dans une crypte ou presque personne ne vient jamais, m'étonnerait beaucoup que Elemiah vient à vous dénoncer. La loi de Dieu prévaux sur la nôtre pour vous, mais Dieu a-t-il jamais approuvé vos actes? Si vous êtes déchu, c'est que vous le méritez, que vous avez pêché. Votre objectif est donc totalement hypocrite, vous pourriez vous rendre à Célestia, parler à Michael et accepter sa sentence, mais non."

Elle se détourna un peu, elle se souvenait que son frère, connus sous le nom de Kain, était mort à cause de gens comme Yaiba. Elle sourit l"gèrement, et se tourna vers le déchu.

"Foi, espérance, charité, justice, prudence, force et tempérance. Il vous en manque cinq ou six Yaiba pour être vraiment vertueux. Lesquels de ses vertues vous font défauts?"

La question n'était pas particulièrement dure, après tout, il était ancien Séraphin de la justice, non? En tout cas, il lui manquait beaucoup de vertus. Beaucoup trop.

"Ma mère à la foi, l'espoir, sait quand donner la charité, est prudente, forte, et modérée quand il le faut. Pour la justice, chacun en a sa vision. Elle a juste oser quelque chose que vous n'oserez jamais faire. Marcher contre sa patrie, ammener un de ses fils a la mort, tuer ses semblables. Tout ça, l'a profondément touché, mais à la base, elle l'a fait pour que Célestia s'unisse vraiment sous l'Egide du Bien, être un ennemi pour ses anciens alliés et voir son nom maudit par plusieurs millers de personnes. Vous n'agirez jamais de manière radicale, quand bien même vous tueriez tous les déchus et les démons, d'autres viendront, d'autres naîtront. Ce n'est pas les gens qu'il faut tuer, c'est les mondes qu'il faut changer."

Elle parlait vraiment beaucoup la jeune déchue, même comparement à d'habitude, mais elle ne supportait pas le fait que sa mère, dans les pensées de ce déchu, ai autant de valeur que Lucifer, qui pour les Forsakers ne valait pas grand chose.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Arrivée   Lun 13 Oct - 23:18

[ Bon désolé du retard, désolé tous, bienvenue au nouveaux que j'ai pas vu, et bon anniversaires à ceux que j'ai râté Wink ]

Le débat faisait face à lui, il était l'arbitre, l'élément auquel on se référait parfois, qu'on prenait à témoin, mais en lui laissant tout de même une certaine neutralité d'avis, ce qui lui plaisait assez. Les deux camps semblaient tenir sur des bases solides, des bases que chacun pouvait concevoir. A vrai dire, sur la notion de justice, Elemiah était un blasé, la justice angélique qui se voulait si parfaite avait si souvent omis des pêcheurs, mais le radicalisme dont faisait preuve Yaiba était-il une meilleure solution finalement ... Bouger les mondes, un but noble et utopiste, mais méritait-il tant de sacrifices, tant de morts, tant d'orphelins, tant de peine, tant de haine, toute ces horreurs qui avaient été brassées durant la bataille de Celestia ... Mais Uriel avait osé, et ses buts étaient nobles, elle n'était pas restée à se morfondre derrière des échecs, et avait montré dans ses moyens un radicalisme aussi puissant que celui de Yaiba, mais pour une autre cause ... le changement.

- Mademoiselle Adelle, si je puise me permettre, j'aimerais vous dire que malgré tous les pêchers du monde, la vie n'a pas de prix, et que l'ôter restera à mon goût un acte inhumain.
Malheureusement, nous avons tous eu à le faire, pour défendre nos idéaux, et vous blâmer, ou plutôt blâmer votre mère serait faire preuve d'une profonde injustice et serait contraire à votre éthique. Si je montre une quelconque animosité à son égard, c'est simplement à cause des conséquences et non à cause du but, elle a tué mes frères, et je ne pourrais le pardonner à personne ...
fit Elemiah, interrompant la demoiselle et le déchu.

Il jeta un regard noir aux deux orbes qui étaient là ... Ces esprits peut-être les observaient-ils, peut-être donnaient-ils leur avis à l'intérieur de cette carapace. Le séraphin se sentit observé, et décida de remonter, laissant les deux déchus dans la crypte, il avait dit ce qu'il avait jugé bon à dire, et s'était montré, à son goût, plus compréhensif et moins intransigeant que Yaiba, séraphin d'une justice sanglante ... Pourquoi la justice idéale devait-elle passer par le sang ? La loi du Talion était-elle encore applicable de nos jours ? Ou cette philosophie du célèbre "Oeil pour Oeil, Dent pour Dent " serait-elle enfin révolue ? Chacun sa vision de la justice et par extension chacun sa vision du monde et de ses problèmes, ainsi que de leur résolution ... Car oui, c'était la façon de résoudre les problèmes qui causait tout ce débat tumultueux ...
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Arrivée   Mer 22 Oct - 17:21

Rentrez à Celestia? Sottises, il avait défié la justice angélique, il n'allait pas à présent l'approuver. Michael...Yaiba ne le connaissait pas assez pour en parler, il était frère du traitre, haut Séraphin, mais il était séraphin de la Guerre et pas de la Justice, ce n'était pas à lui mais à Dieu de rendre un jugement...

-Oui, j'ai péché, je me suis opposé aux anges, les créatures bénies de Dieu. Je paie ce crime par ma déchéance.

Qui était pour lui, pire que la mort, certains pourraient penser qu'il fuyait le jugement divin, mais cette déchéance était ce jugement. Il ne se rendrait pas à Celestia, car la Justice n'y a plus cours. La seule chose qu'il pouvait faire c'est continuer à faire régner la Justice, jusqu'à ce que Dieu prenne enfin une décision à son sujet. Mourir ou...revivre.

-Les sept vertues? Est-ce donc là votre base de jugement? Dieu est un être de colère et d'orgueil, ce sont bien deux péchés capitaux non? Même l'Eternel ne possède l'intégralité de ces vertues, il n'empeche qu'il est le créateur de toute vie, est la justice en son monde.

Il avait la Foi en Dieu, la justice et la force. La Charité et la Prudence lui faisaient défauts, la Tempérance également, restait l'espérance, chose inutile dans un monde dont les destins sont guidés par Dieu, espérer ou non ne changera pas les faits.

-La Foi? Elle? Ne me faites pas rire, je doute qu'une personne sacrifiant ses pairs ait foi en quelque chose, ormis elle-même. Quant à la jusitce, la seule ayant le droit de régner est celle de Dieu.

Yaiba ne pouvait se prononcer sur les autres vertues, mais il ne pouvait admettre une conception de la justice qui n'était pas la sienne, celle de son Seigneur, Intolérant? Et bien soit il l'était. Si chacun avait la même conception de la Justice...il n'y aurait pas de querelles.

-La fin justifie les moyens. Si vous pensez le contraire alors vous êtes plus que naif Elemiah, vous êtes stupide.

Une stupidité qui conduit les gens à leur perte, qu'il restent à espérer pendant que d'autres agissent, s'il ne voulait pas prendre de vie, il aurait du rester simple ange. La Loi du Monde est simple, les prédateurs mangent les proies, prendre une vie pour en proteger une autre est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Mer 22 Oct - 18:14

Adelle réfléchit quelques instants, pour les autres, cela dura deux secondes, pour elle, qui avait la rapidité de réfléxion de sa mère...

**Bon, l'un est trop croyant dans la bonté des anges pour voir la vérité, l'autre à choisit une voie vraiment extrême, non mais franchement, je me demande ce que ces deux boufons font là. Maman, maman, maman.... Toujours à chercher les complications..."

"Bon, on se taille, cet endroit est glauque de toute façon."

Elle n'appréciait pas venir ici, cela la mettait mal a l'aise de manière générale car les deux âmes enfermées, bien qu'humaines, avaient eu le temps de trouver comment utiliser leurs capacités bien que faibles. Une légère télépathie en fait, plus gênante qu'autre chose.Remontant de la crypte, elle diriga les deux mâles à travers la ville.
Il restait peu de temps désormais avant les funérailles, quoi qu'il en soit, les apôtres avaient toujours des places privilégiées pour les grands évennements, bons ou mauvais, ainsi que des places pour des invités. Adelle emmena donc les deux anges vers la Place d'Utgard, qui était déjà pleine de gens, mais heureusement, pas encore submergée par la foule. Des sièges flottaient du côté du Palais afin de permettre a beaucoup de gens de pouvoir assister à la cérémonie, Adelle jeta un rapide coup d'oeil, fit un geste de la main à ses compagnons de route et déployants ses ailes, s'envola ves un groupement de sièges.

"Hep!"

Adelle tourna la tête vers l'appel, reconnaissant là une voix... Dix mètres plus loin étaient en effet Seth, son frère jumeau, pas vraiment un sosie, mais les cheveux noirs, le type d'armure qu'il portait faisait directement penser à Adelle.

Spoiler:
 

"Frérot! Dommage de se croiser à des funérailles, pas vrai?"

Le jeune ange en armure rouge se rapprocha lui aussi de sa soeur et lui offrit l'espace d'un instant un sourire timide.

"Oui. Tu transportes des blaireaux?"

"Des invités de 'man, et toi?"

"Bof."

C'était sa manière a lui de dire qu'il ne voulait pas en parler, un moyen rapide pour abréger les conversations en général.

"Ils sont vraiment relou, je te les laisse, t'en fais ce que tu veux, je pense que maman s'en fou un peu. Tu sais, c'est une histoire d'hospitalité pour elle."

"Hmm." fut le seul son qui sortit de sa bouche, un assentiment a la réflexion de Adelle donc, qui partit voler dans les airs sans dire au revoir aux deux anges.

"Bon. Je suis Seth. Faites pas chier, c'est tout ce que je vous demandes. Vous me suivez si vous voulez, j'aime pas m'occuper des emmerdes d'Uriel." le franc-parler du déchu était à l'opposé de son mutisme avec sa soeur, il semblait blaser et n'accordait pas vraiment d'importances aux deux anges.
Il commença à marcher vers l'intérieur du Palais sans même demander à Yaiba et Elemiah qui ils étaient, ni même leur dire qu'ils doivent le suivre.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...


Dernière édition par Fenris le Mar 28 Oct - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Arrivée   Mar 28 Oct - 19:10

Adelle s'en alla de la crypte à la suite d'Elemiah, il fallait le dire, une crypte c'est toujours assez sinistre et jamais très agréable. La jeune déchue sembla rencontrer quelqu'un qu'elle connaissait une fois qu'ils furent revenus aux alentours d'Utgard. Son frère, et un fils d'Uriel. Leur ressemblance n'était pas frappante, mais au vu de leurs physiques, ils devaient avoir à peu près le même âge. Elemiah lui avait été fils unique, d'ailleurs il n'avait plus aucun souvenir de ses parents. Ils étaient morts alors qu'il avait moins de 15 ans, cela remontait donc à une centaine d'année. "Relou", "Blaireaux" ... Des termes peu flatteurs pour décrire les deux invités de Fenris. Toutefois quelque chose choqua Elemiah lorsque Seth se présenta. Non pas son franc parler. Par politesse, Elemiah répondit :

- Hum ... Je suis Elemiah, et le déchu pessimiste et pragmatique qui est derrière, il s'appelle Yaiba.

Elemiah acquiesça alors et suivit le fils de Fenris vers l'intérieur du palais. Les funérailles allaient peut-être avoir lieu là dedans. Il y avait tout de même eu quelque chose de bien : apparement, Adelle avait oublier la promesse assez violente qu'elle avait fait aux deux "invités" de Fenris : elle accuserait de viol celui qui lui plaisait le moins des deux, et ainsi il serait tué sur l'heure. Le séraphin du blasphème s'avança au même niveau que Seth, il ne fallait pas paraître relou, c'est à dire, ne plus poser de questions tout bout de champ, malgré le fait qu'il y en ait une qui trotte dans la tête d'Elemiah, il ne la posait pas, elle n'était pas très importante. Ainsi il se tut, laissant un silence qui le rendait mal à l'aise prendre sa place et alourdir l'atmosphère.

- Je suppose que ... les funérailles ont lieu ici ... fit-il prenant gare à ne pas poser de question, même s'il en devenait presque ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Arrivée   Mar 28 Oct - 20:44

La déchue mit fin à la conversation, et le petit groupe se dirigea vers la "porte d'Utgard", assister à des funérailles...quoi de plus ennuyant.
Ils arrivèrent donc près du lieu des funérailles, et Adelle qui devait en avoir marre les largua à son frère, passer le relai...ou le boulet plutôt. Quoiqu'il en soit ce Seth semblat bien plus antipathique et plus présomptueux que sa soeur, ce qui n'était pas un mal pour l'occasion. Finis les gérémiade et les leçons de morale, la surexcitation et...ah enfin quelqu'un de relativement discret. Le tonétait donné dès les présentations, "j'en ai rien à faire de vous, allez mourir", bah ça tombe bien y'a un autre déchu du même avis.
Être trimballé de fille à fils d'Uriel allait vite devenir lassant, en plus de funérailles de ses ennemis. Et pour ne pas changer Elemiah l'ouvrit une nouvelle fois, Yaiba n'avait rien à ajouter, et les présentations venant d'êtres faites il n'en voyait pas la necessité. L'ancien séraphin se contenta donc de suivre son "hôte" du jour, à l'insta d'Elemiah...en parlant de lui...

*Belle déduction Elemiah...c'est le fait que cette ange ait dit que nous étions à des funérailles qui vous met sur la piste?*

Il se retins de porter un soupir, des choses aussi triviales n'avait pas de réelles importances. Plusimportant: Comment ce déchu pouvait avoir deux paires d'ailes?

[Hrp: désolé c'est court mais j'avais pas grand chose à dire]
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Mar 28 Oct - 21:38

Seth pénétra à l'intérieur d'Utgard, beaucoup de gens étaient présent, ici et de même que tout autours du Palais. Le centre de la cité s'agittait rarement ainsi, tel une fourmillière, qui pour une fois agissait dans un but commun précis. Le fils de Fenris arpenta quelques temps les couloirs, on aurait presque put croire qu'il s'était perdu. Ce qui aurait facilement put être le cas avec toutes les personnes présentent. Cependant, il finit par pénétrer dans un appartement. Celui de sa mère. Il se dirigea aussitôt vers un endroit que Elemiah n'avait pas vu. Là où la porte blindée qui enfermait quelqu'un avait été défaite. Simplement entrouverte. Il l'ouvrit entièrement, observa quelques secondes les inscriptions sur celle-ci et observa ensuite l'intérieur de la cellule. Des chaînes pendaient des murs, presques toutes ensanglantées. Seth s'agenouilla près d'une flaque de sang séché, gratta un peu, et sortant un petit récipient qu'il ouvrit, il plaa la poudre de sang coagulé à l'intérieur et referma la boite. Il se fichait complètement de ce que les deux anges pouvaient voir, sinon il leur aurait demandé de ne pas rentré dans l'appartement de sa mère. Un gong dont le timbre était bien sombre se répercuta a travers tous les murs de la ville, pénétrant dans tous les bâtiment pour atteindre les oreilles, enfin, du trio.

"Bon, c'est l'heure.'

Ressortant comme si de rien n'était, il vérifia juste que les invités de sa mère ne prenaient rien dans ces appartements. Ils refirent donc tout le chemin qu'ils venaient de parcourir, pour enfin sortir. Quelques gens encore se rassemblaient, mais tous étaient en rang, selon leur race, et malgré le chaos de la foule on pouvait sans problème voir l'ordre des futur membre de l'assistance. Il devait y avoir là la moitié des citoyens de la ville. Environ vingt millions de personnes, vu qu'on peut pas vraiment dire que tous soient des humains... Set s'envola donc, et atteignit un petit groupe dans les airs, là où flottaient par magie des chaises. Sa mère et sa soeur étaient déjà installés, il y avait quatres places en plus. Une pour lui bien sûr, et une chaise en plus par personne, chacun ayant le droit à un invité, bien que ces places soient en retrait par rapport à la place de sa mère de sa soeur ou de lui-même. Il s'installa donc, à la gauche de sa mère, et observa la scène qu'il y avait une cinquantaine de mètre plus bas.

Il y avait bien sûr, juste en face, la rue axiale. Il y avait quatres rues qui ainsi partageaient Dité en quatres secteurs. On pouvait voir un peu loin, parmi la foule qui se séparait en deux au niveau de l'axe, la procession avance avec les deux cercueils. Chacun était porté par leurs apôtres, tous réunis à l'occasion. En tête, marchait Surt. Hella quant à elle, était au même niveau que Fenris et était assise avec ses apôtres à la droite de l'Ange Déchue. Ils avaient encore un peu de temps avant l'arrivée de la procession.

Uriel observa du coin de l'oeil les deux anges et leur dit alors dans ces termes:

"Bravo, vous avez survécu à mes deux gosses."

Elle semblait d'une humeur aussi sombre que Seth, quant à Adelle, elle avait toujours du mal à tenir en place et semblait.... Se vernir les ongles.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Arrivée   Mer 29 Oct - 0:31

Le séraphin reconnut la porte de l'appartement de Fenris lorsque Seth, son fils, s'y rendit. Par respect, il n'y rentra pas, il y avait aussi une autre chose, le simple fait de voir le canapé qui avait épanché ses blessures, et où la chef des déchues avait apperçu son postérieur le faisait frémir de tout son être, cela serait bien cocasse à raconter au parlement, quand Elemiah serait assez sénile pour évite le déchoir. A vrai dire, Yaiba avait raison sur ce point, la justice angélique manquait d'impartialité. Mais bon, avec la nonchalance de leur troisième guide, il risquait pas de se créer un débat aussi envenimé qu'avec les deux femmes de la famille. Un machiste, ou même un sexiste, aurait pu en tirer des conclusions discriminatoires, le séraphin du blasphème ne le ferait pas, il n'aimait pas ce genre de maxime irrévocable qui n'avait de lieu que par la soumission d'une partie de la population.

Bref, où en étions-nous ? Ah oui, lorsque Seth sortit, le séraphin le suivit un peu, il voulait éviter de passer pour un pot de colle, il décida donc de se mettre au même niveau que Seth et de marcher avec assurance vers les portes d'Utgard, les funérailles allaient sans doute avoir lieu sur la place vu la foule qui s'y était regroupée lorsqu'ils entrèrent dans le palais. Le déchu déploya ses ailes et s'envola vers sa famille. Le séraphin l'accompagna, mais ne s'assit pas ne sachant pas à qui étaient reservés les places. L'atmosphère de je-m'en-foutise grossièrement installée par Seth fut brusquement coupée par une remarque quelque peu cynique de Fenris ...


- ... Comment se déroulent les rites funéraires à Dité ? murmura-t-il à Fenris pour ne pas se faire entendre, il allait passer pour un "relou", mais bon, regarder une longue cérémonie sans comprendre, on avait mieux fait.

En fait, il voulait reprendre la remarque de Fenris en ajoutant " Telle mère, tels fils " mais ce n'était ni l'endroit - on évitait de dénigrer le chef d'une patrie lorsqu'elle est réunie à moins de deux mètres - ni le moment - en pleines funérailles, ce genre de remarques est toujours bien accueilli - pour répliquer cela. Il la gardait au chaud au cas où une telle occasion se représente. Il tâcha de faire silence, il ne connaissait pas les défunts, mais le simple fait qu'une assemblée aussi immense soit regroupée inspirait le respect ... Est-ce qu'Elemiah serait adulé comme ça le jour de ses funérailles ?
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Mer 29 Oct - 12:53

La procession avançait encore à travers la foule silencieuse. Uriel jeta un coup d'œil à Elemiah et lui répondit tout simplement:

" Regardez simplement. Et asseyez-vous tous les deux."

Fenris se retourna pour observer patiemment les deux cercueils. Si l'on pouvait appeler ça ainsi, c'était des sortes de boîtes sans couvercles qui laissaient voir les dépouilles mortelles des deux anciens dirigeants de la ville et de tout une patrie. Adelle finit rapidement ses ongles et passa ensuite son temps à les ronger. Seth ne bougea pas d'un poil, sauf une fois ou deux, pour bailler discrètement. Quand enfin arrivèrent en bas des fauteuils les deux cadavres, Uriel prit son envol. Hella fit de même en même temps.

A ce moment des funérailles, tous les membres de la ville étaient là, tous en ordre. A observé, et personne a part les deux femmes n'avaient fait le moindre geste. les apôtres portants les boîtes les posèrent au sol, et s'écartèrent pour former un cercle. Au centre: Surt, et a ses côtés, les corps. Devant Loki arriva Fenris, et devant Jormund arriva Hella, mais cela aurait aussi bien put être l'inverse. Bref, Surt se retourna vers le gros de la foule, et commença un long discours sur les deux hommes et se faisant entendre de tous, sur les bienfaits qu'ils avaient prodigués, ainsi que étrangement, sur leurs erreurs et leurs défauts. Tout cela, ou plutôt, rien que cela, dura plus d'une heure et demie. Quand ce fut fait Surt se retourna vers les deux femmes en face des corps et leur parla. Il n'y avait pas de micro et ce qu'elle disait n'était visiblement qu'a leur intention. Fenris et Hella se placèrent de part et d'autre des deux cercueils, et Surt qui s'était avancé pour leur parler, se plaça entre les deux corps. Soudain, les corps des anciens dirigeant se mirent à briller, mais pas par le feu, et alors que cela se passait, jaillirent d'eux deux illusions gigantesques de ceux qui s'était fait connaître pendant dix ans environ sous les noms de Loki et de Jormungand. Ils observèrent ainsi la foule, et on avait l'impression que la moindre de leur parole aurait put faire s'effondrer toute la caverne gigantesque de la ville sur les habitants et ainsi ravager leur œuvre. Mais ils ne dirent rien. Pas un mot, pas un son ne sortit de leur bouche. Ils se contentèrent d'observer la foule, simple illusion ou projection de leur âme? Cela était de la magie tellement ancienne, qui datait des fondements des Forsakers, que ceux qui la pratiquait ne savait même plus cela. Au bout d'une ou de deux minutes, leur corps, semi-transparent, commença à grandir rapidement, jusqu'à, au final, occuper toute la ville et ainsi, disparaître du champs de vision des habitants. C'est alors que l'on put voir au fond une sorte d'orchestre qui apparut d'un coup sur l'un des nombreux bâtiment de la ville, visible a tous les yeux, et la musique qui sortait de ce groupe pouvait à l'inverse des quelques paroles de Surt, s'entendre sans problème a travers toute la ville. Sûrement amplifié par de la magie. (Un lien pour la musique a la fin du poste)

Le silence se fit tout du long de la musique, puis celle-ci enfin se termina. Et à l'instant même, les deux corps morts au mileu de ces millions de gens brillèrent à nouveau, brillèrent aussi fort que cela pouvait être possible, aveuglant tout le monde sans que rien n'aurait put l'en empêcher. Et puis la lumière disparut, et les corps étaient partit avec elle. Fenris, Hella et Surt discutèrent encore un peu, et l'on pouvait voir, même si l'on entendait pas, que l'ange déchue et la démone était en train de s'insulter ou de s'envoyer des piques, et même Surt semblait prise dans cette dispute pour une raison ou pour une autre, a cause de Fenris en tout cas. Bref, que ça allait dégénérer. Surt coupa nette la conversation et les deux femmes à la limite de l'hystérie partirent chacun de leur côté, une fois que Surt prononça quelques mots visiblement assez graves pour calmer ainsi deux personnes qui ne pouvaient pas se sentir depuis plus de dix ans.

Le peuple Forsaker donc, tout simplement, commença à se disperser tranquillement, semblant reprendre les activités usuelles. Tout en bas donc, Fenris fit signe a quelq'un en haut, on ne pouvait pas vraiment savoir qui, à cette distance, d'où le fait que Adelle et Seth, tous deux, descendirent de leurs fauteuils. Seule Adelle fit un signe de la tête aux deux invités, pour qu'eux deux les suivent.
En bas, donc on pouvait voir que Fenris était toute souriante, elle ne semblait en tout cas pas vouloir en parler à ses enfants, encore moins aux deux "invités".

http://serveur1.archive-host.com/membres/up/1424398738/18-ENDTITLE_THEBESTISYETTOCOME.mp3

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Arrivée   Dim 2 Nov - 22:24

Elemiah obéit à Fenris et s'assit à une des chaises. Il observa en silence la cérémonie, les deux dépouilles, posées dans une boîte sans couvercle, étaient à la merci du regard des badauds, ce qui pour un ange était considéré comme un manque de dignité ou une humiliation fatale. Mais ici, c'était totalement différent, le silence de deuil qui avait envahi la ville montrait le profond respect qu'inspiraient les deux défunts. Tout un peuple était là à pleurer ses dirigeants. Hella et Fenris s'envolèrent en direction des cadavres et de Surt. Les cinq dirigeants de Dité se retrouvaient ici, outre la mort et outre la vie, c'était la dernière réunion de ces âmes, bientôt un nouveau Loki et un nouveau Jormund seraient nommés ... Et leurs dépouilles seraient dans des dizaines voire des centaines d'années exposées là, ainsi allait la vie. Surt s'engagea alors dans un long discours retraçant leur vie, leurs défauts, leurs qualités, tout ce qui avait fait d'eux ce qu'ils étaient. Soudain, les corps se mirent à produire une lumière, et une matérialisation sans doute illusoire de leurs corps, encore vivants, apparut aux habitants de Dité.

- ...

Elemiah avait tenté de dire quelques chose, mais tant il était subjugué par cette magie obscure, il sentit un poids dans sa gorge, coupant chacun de ses mots. Il tenta de se reprendre, mais il comprit que ce n'était pas la peine, de toute façon, tout le monde s'en ficherait, il y avait le nonchalant Seth, l'ennuyée Adelle, et ... Yaiba, ce nom suffisait à lui même pour le décrire. Bref, la cérémonie continuait, et les deux personnages défunts grandissaient jusqu'à devenir gigantesque, plus grand que la ville elle même. Et bientôt un orchestre funèbre se fit entendre, accompagné de la voix de Surt. Cette voix relaxante était la dernière qui allait faire tressaillir ce qui restait des entrailles de Loki et de Jormund, car leurs deux corps se remirent à émettre une forte lumière, beaucoup plus intense, aveuglant les yeux de tout Dité. Puis soudain, il ne restait plus rien des deux corps ...

- Que ..., fit Elemiah tout bas, qui fut sans doute imperceptible par les trois autres qui étaient restés assis.

C'était donc de cette manière que se déroulaient les enterrements dans la triste ville de Dité. Le séraphin du blasphème n'ajouta aucun mot, vu l'importance des deux morts pour la patrie à laquelle ils avaient appartenu, un autre mort équivaudrait au blasphème, par respect et aussi parce que s'il ouvrait encore une fois la bouche, il s'assurait de ne jamais sortir de ce lieu. Mais cette cérémonie fut close, et déjà les disputes entre Fenris et Hella reprirent, joignant cette fois Surt qui avait semblée neutre durant les autres disputes. Mais soudain elle conclut la discussion sans doute stérile par quelque chose qui cloua le bec aux deux femmes. Mais déjà les habitants de Dité avaient commencé à retourner à leurs activités et Fenris appela ses fils et les deux "invités" à la rejoindre en bas. Le séraphin acquiesça, et déploya ses immenses ailes avant d'atterir auprès de sa guide et aussi de son ennemie ...
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Arrivée   Mer 19 Nov - 18:57

Imperturbable, en toutes circonstances. La cérémonie funèbre était imposante, impressionante. Il n'existait pas telle chose sur Celestia, et Dité semblait respecter plus les morts que les vivants, c'était leurs dirigeants après tout. Yaiba assista donc à la cérémonie, sans plus d'interêt. Elle arriva à son terme, les deux "âmes" puisqu'il semblerait que ce soit des âmes, disparurent, dans une lumière époustouflante, quelle beauté, la musique arriva à son terme, et Fenris, qui refit surface un peu plus tôt, fit un signe à quelqu'un, ses enfants descendirent, suivit de peu par les deux anges invités.
L'ancien séraphin de la Justice avait hésité. Mais il devait admettre que suivre ces personnes était sa garantie de survie, pour l'instant.
Le petit groupe atterit donc près de la chef déchue, qui pouvait-elle bien avoir appelé? Ah oui, la cérémonie étant finie, elle allait surement aviser sur le sort des deux anges, Yaiba et Elemiah.

*Une cérémonie étrange...*

Tout Dité s'était rassemblé. déjà cela est étrange en soit pour un hommage aux morts. Le peuple de cette cité devrait vraiment tenir les dirigeants en haute estime.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Sam 22 Nov - 0:47

Les deux enfats de Fenris et les deux "visiteurs" descendirent suite à l'appel de la déchue. Celle-ci était de meilleur humeur, un problème assez vieux allait enfin être résolu. Elle fit un signe dédaigneux de la main a ceux qui désormais étaient pour elle des indésirables.

"Yaiba, Elemiah, faites ce que vous voulez, j'ai désormais d'autres choses à faire que de m'occuper de vous. Je vous rappel cependant que tant que vous n'aurez pas prêté serment pas de sortie pour vous."

Claire et nette, Fenris partit ensuite, ses deux enfants sur ses talons dans le bruit de la foule, laissant ainsi les deux anges visiteurs. Ses enfants semblaient interloqués, ils ne comprennaient pas ce changement d'attitude, mais ils avaient une certaine habitude.

"Un nouveau p'tit copain 'man?"

"Non, malheureusement. Juste un duel à mort avec l'autre pétasse..."

Vulgaire peut-être, et évasif, mais Adelle et Seth comprirent tous les deux de qui parlait leur mère, car en effet, il n'y avait qu'une seule personne à Dité que Fenris détestait véritablement, et cela était réciproque: Hella. Un duel à mort signifierait aussi le fait qu'il ne resterait bientôt qu'une seule personne à la tête des Forsakers. En effet, depuis la mort des deux autres dirigeants, Surt était dans une position inconfortable car autant Hella que Fenris avaient prévus les ennuis approchants. Seul soucis, c'est que Surt avait suivis les conseil de Hella et non pas de l'ange déchue, et que pour l'instant, la démone avait très mauvaise réputation.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Elemiah
¤ Séraphin du Blasphème

¤ Séraphin du Blasphème
avatar

Nombre de messages : 135
Statut :
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Race: Ange
Grade: Seraphin
Autre: Utopiste détestant les races ( et même les anges ) ...

MessageSujet: Re: Arrivée   Sam 13 Déc - 18:25

Fenris s'en alla rapidement, les laissant idiots, dans cette ville qu'ils ne connaissaient pas. Il prit alors un envol brusque, s'élèvant largemet au dessus de la ville, mais restant très éloigné de la paroi rocheuse qui délimitait Dité. Il resta là quelques secondes, observant les mouvements de la foule. Ceux qui ne pouvaient voler se hâtaient de rejoindre le poste qu'ils avaient abandonné pour vivre ce douloureux moment, les autres, pourvus d'ailes, s'envolèrent et firent de mêmes que leurs compagnons en formant une masse compacte volante rappelant vaguement un banc de sauterelles en furie. Les vrrombissements en moins, bien sûr, car dans la capitale sous-terraine régnait un silence de mort. Mort qui venait de frapper les Forsakers en plein ventre, Celestia avait perdu son corps, tandis que Dité perdait sa tête, ainsi allait le monde de nos jours. Contemplant mélancoliquement la ville, il songea d'abord à sa patrie, les anges lui manquaient en vérité, malgré leur simplicité d'esprit, bornée par une vision absolue, Dieu est certes l'être le plus puissant de notre ère, mais savoir le remettre en cause et le critiquer tout en l'idolatrant, ceci n'était pas une preuve indéniable de foi ?

Il cessa sa stabilité aerienne, et vola au hasard au dessus de la ville, frôlant les hauteurs du palais d'Utgard. Il décida brusquement d'atterir dans une ruelle mal éclairée. Il se demanda quel était ce serment, Yaiba n'avait pas plus d'informations que lui sur cela, et Uriel devait être partie avec ses enfants. Poser la question à Hella serait encore plus périlleux, restait donc Surt, mais fallait-il encore la trouver. Il se mit violemment à battre des ailes, faisant voler des voluptes de poussière. Puis il fit un saut et il atteignit une vitesse surprenant avant de replonger en piquet vers Utgard. Il atterit aux portes du palais, et y entra timidement, à l'intérieur devait se trouver Surt, ou tout au moins un des "apôtres" de la ville, bien que ce terme soit totalement inadapté pour parler de gens ayant renié le tout puissant, mais il s'agissait là d'un autre débat. S'avançant timidement à travers les couloirs du palais, il n'osait pousser aucune porte, espérant croiser un être qui vive, mais il ne croisait personne. D'un coup, il entendit des bruits de pas, quelqu'un venait, peut-être pourrait-il le reseigner ? Il l'espérait en tout cas.


[HRP : Uriel, je te laisse faire rencontrer à Elemiah la personne que tu souhaites qu'il rencontre, j'ai pas de préférences ^^ Et encore désolé de mon retard]
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Arrivée   Mer 17 Déc - 16:20

Finalement, Fenris repartit avec ses enfants, laissant les deux anges se débrouiller. Le seul objectif des deux êtres était de sortir de Dité. Elemiah quitta le binôme, qui n'en était pas vraiment un, surement à la recherche de quelconque renseignement. Yaiba, quant à lui, préféra emprunter directement le chemin vers la sortie. Accompagner Elemiah ne le motivait pas vraiment, et il s'était dit que se diriger vers la sortie était le meilleur moyen de connaitre cette histoire de serment, étant donné qu'il était prononcé avant la sortie.

La ville était en mouvement, puisque toutes les personnes s'étaient regroupés pour assister aux funérailles, d'ailleurs, la sortie avait, théoriquement, était abandonnée pendant cela non? Au vu de la prudence dont faisaient preuve les ForSakers Yaiba en doutait, mais sait-on jamais...

*Partir d'ici...et dire que je dois preter serment...c'est stupide.*

Il traversa donc les quartiers de la ville, à pied. Chose étrange pour un ange, mais de cette façon, ses ailes noires n'étaient pas déployées. En fait, avec ses habits de Séraphin, et l'attitude gracieuse mais présomptueuse qu'il avait en marchant, on aurait cru apercevoir un séraphin de Celestia. Ce qui, à l'intérieur de Dité, pouvait être sujet à questionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Fenris
¤ Ancienne gardienne de la porte céleste

¤ Ancienne gardienne de la porte céleste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 678
Age : 29
Statut :
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Race: Ange Déchue
Grade: Dirigeante des Forsaker
Autre:

MessageSujet: Re: Arrivée   Jeu 18 Déc - 19:41

Tandis que de son côté, Fenris allait se préparer pour un nouveau combat, en compagnie de ses deux enfants, quelqu'un dans la ville, qui ressemblait étrangement, et énormément à la Fenris qui venait de les quitter, était perdu. Rares sont les Forsakers à se perdre, mais cela arrive. C'était une femme, une ange, aux cheveux rouges plus courts que ceux de la dirigeante de la cité. Cependant, en soit, malgré un visage moins serein, ces cheveux courts jusqu'aux épaules et cette tenue improvisée qui portant lui siait bien.

Spoiler:
 

Cette ange avait pour ainsi dire observer depuis un petit moment son sosie, ainsi que ceux qui étaient avec elle. Aisi observnt les faits, elle crut reconnaitre deux personnes , deux anciennes connaissance, mais cependant elle dûe admettre, que l'une d'elle ne faisat que ressembler à une deuxième connaissance. La personne quelle connaissait n'était autre que Yaiba, bien qu'elle ne l'avait jamais fréquenté. Elle suivit quelques instants l'ange qui heureusement pour elle ne s'envola pas. En effet, la jeune femme de se sentait pas la force de s'envoler et de suivre cet ange de manière aisée. Finissant malgré le fait qu'elle suivait Yaiba à pied . Petit détail, ellene le connaissait pas sous le nom de Yaiba, mais sous celui de Ephidel. Fatigué par la marche, elle décida au final de se dévoiler, et parlant dinstictement pour se faire entendre dans la cohue de la foule, qui, massive, bougeait en tout sens:

-Ephidel? S'il-vous-plaît....

Dinstinctemet certes, mais pas vraiment fort, ne désirant ni se faire rearquer, ni gêner son interlocuteur. De plu, elle n'avait pas vraiment la force non plus de se mettre à crier, et espérait juste que les oreilles de l'ange feraient attention à ce nom.

_________________
Non, désespoir, putride réconfort, je ne veux pas me repaître de toi ;
Ni dénouer, tout lâches qu'ils soient, les derniers fils de l'homme
En moi, ni tout épuisé que je sois, m'écrier Je ne peux plus. Car je peux ;
Faire quelque chose, espérer, vouloir que pointe le jour, ne pas choisir de ne pas être...
Revenir en haut Aller en bas
Yaiba
¤ Ancien Séraphin de la Justice

¤ Ancien Séraphin de la Justice
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Aux enfers
Armes : La justice (et une épée)
Pouvoir : Celui de faire régner la justice
Statut :
Date d'inscription : 15/04/2008

Feuille de personnage
Race: Ange déchu
Grade: Ancien Séraphin de la Justice
Autre: Si vous faites opposition à la justice, je vous tuerais.

MessageSujet: Re: Arrivée   Lun 22 Déc - 17:01

Continuant à marcher dans la grande cité , Yaiba fut interpellé par une voix familière. En tout cas, c'est ce qu'il pensait. Lorsqu'il se retourna, il aperçut...Fenris. Non, ce n'était pas elle, elle n'avait pas son assurance, le ton de sa voix, son attitude...elles se ressemblaient mais elles étaient différentes, ou l'ange déchue était une très bonne comédienne.
Et puis, les vêtements qu'elle portait n'étaient pas les mêmes que ceux de Fenris quelques secondes avant. Et puis, elle l'avait appelé Ephidel...

-...

Fichue ville bloquant les pouvoirs, la télépathie lui aurait bien été utile à ce moment. D'autant qu'il doutait de la réelle identité de cette femme, tandis qu'elle-même le connaissait. Certes il était connu dans Celestia, mais ce n'était pas une raison. En plus de cent ans il avait croisé beaucoup d'anges, mais peu d'entres eux se ressemblaient tellement...à moins que...

*Uriel avait une soeur?*

Non, en tout cas, pas à sa connaissance. Enfin, elle était née presque 50 ans avant lui. Il fixa l'ange sous ses yeux, elle n'était pas déchue.

-Comment allez-vous?

Mal, enfin appremment, mais il voyait difficilement une autre approche pour entamer la conversation. Il s'approcha d'elle, afin de l'aider, évidemment, c'était une ange en difficulté, il ne pouvait lui refuser son aide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les guerres éternelles :: La Terre :: Autres lieux terrestres :: Dité-
Sauter vers: